//img.uscri.be/pth/7ce437024e5557966a02515072cfda24f76d7a1d
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Adresse aux Franc?ais, de la part de tous les chefs des armées catholiques :&: +et+ royalistes , au nom de Sa Majesté très-chrétienne Louis XVII, roi de France & de Navarre

8 pages
[S.l., 1793]. 1793. France (+*1792......-1795......+:1792-1795). 8 p. ; in-8.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

ADRESSE
AUX FRANÇAIS,
De la part de tous les Chefs" des armées
Catholiques & Royalistes , au nom de.
SaMajefté très-chrétienne Louis XVII,
Roi de France 6 de Navarre.
V
JL e ciel se déclare pour la plus fainte
& la plus juste des causes. Le ligne
sacré de la croix de Jesus-Christ b &
l'étendard royal remportent de toutes
parts , sur les drapeaux sanglans de l'a- -
narchie. Maîtres des cœurs & des opi-
nions , plus encore que des villes &
des hameaux , qui nous donnent les
doux noms de pères & de libérateurs,
c'est maintenant que nous croyons de-
voir proclamer hautement nos projets
& le but de nos communs efforts. Nous
connoissons le vœu de la france , il est
le nôtre : c'est de recouvrer & de con-
server à jamais notre fainte religion
>2,
catholique , apostolique & romaine ;
c'est d'avoir un roi qui nous serve de
père au-dedans & de protecteur au-
dehors ; & c'est nous qu'on appelle des
brigands sanguinaires , nous qui , fidè-
les à nos principes de religion & d'hu-
manne, avons toujours aimé à rendre
le bien pour le mal, à épargner le fang
de ceux qui verfoient à grands flots
celui de nos frères , de nos parens &
de nos amis ! Que la conduite de ceux
qui se disent patriotes , foit mise en
parallèle avec la nôtre ; ils égorgeoient
nos prisonniers au nom de la loi, &
nous avons fauvé les leurs , au nom
de la religion & de l'humanité ! A Bres-
suire , ils ont coupé par lambeaux des
hommes qu'ils avoient pris sans armes
pour la plupart , tandis que nous trai-
tions comme des frères ceux d'entr'eux
que nous avions pris fous les armes à
la main /tandis qu'eux-memes pilloient
ou incendioient nos maisons , nous
faisions refpe&er de tout notre pouvoir
leurs personnes & leurs biens ; & si ,
malgré tous nos efforts , quelques dé-
p-âts ont été commis dans les villes que
nous avons reconquises pour notre bon
roi, sa majesté très-chrétienne , Louis
XVII , nous en avons pleuré amère-