Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Adresse aux représentants du peuple français. [Signé : A. Reboul aîné.]

De
8 pages
impr. de C. Thionville ((Paris,)). 1815. In-8° , 8 p..
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

-ADRESSE
AUX REPRÉSENTAIS
DU PEUPLE FRANCAlS.,
Il E,P\R If S ENTAKS ,
PENDANT que la Nation entière , justement indignée
contre la ligue impie des rois, qui prétend lui dicter la
loi, et étouffer ses droits naturels , s'arme de la foudre
vengeresse et se précipite vers les frontières pour sou-
tenir d'une main , le combat de la vertu contre les cri-
mes réunis, et de l'autre , présente l'olivier de la paix;
vous êtes appelés dans la capitale pour constituer ce
peuple de liéros invincibles , guidé par Pauguste chef
qu'il s'est irrévocablement choisi , et pour fonder son
bonheur sur les bases immuables qui doivent offrir à
toutes les nations , le monument et l'exemple éternel de
leurs droits et de leurs devoirs.
La confiance dont les Français vous ont investi, est la
preuve non équivoque de celle que vous méritez , et de
la profonde sagesse qui va diriger vos importans travaux*
Représentans , la charte constitutionnelle d'un état est
l'arme la plus redoutable contre tous les ennemis du
genre humain , lorsqu'elle repose sur les droits des peu-
ples sans exceptions, et sur les devoirs qu'ils ont à remplie
respectivement envers l'état et envers le monarque.
f
( -2, )
Ces droits et ces devoirs sont égaux pour toutes les
nations : la plupart sont convaincues de cette grande vérité,
et si elles sont encore retenues quelque temps captives ,
ce n'est que par des circonstances impérieuses qui les
empêchent de secouer le joug de leurs tyrans.
Les peuples les moins éclairés savent aujourd'hui que
les lois fondamentales communes à toutes les nations ,
quels que soient les pays qu'elles occupent sur la surface
du globe , tirent leur origine de ce divin précepte gravé
dans tous les cœurs en caractères ineffaçables:
JSe fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu'il le soit
fait à toi-même.
Morale sublime dont nous portons en naissant le germe
dans notre sein, comme la règle invariable de la conduite
de toutes nos actions sur la terre ; morale innée , source
où l'on trouve le motif, le principe et le but de toutes les
institutions humaines ; morale conforme à la volonté im-
périeuse et sacrée du père commun des hommes, et aux
besoins de tous dans la société générale répandue dans
l'univers.
Ils sont donc bien coupables et maudis aux yeux de
l'Être suprême et de leurs semblables, toux ceux qui par -
- des voies contraires à cette morale , s'opposent au destin
commun, et s'arrogent le pouvoir despotique de gouverner
selon leurs caprices et leurs volontés.
Ils sont donc bien malheureux en même temps , ceux
qui professent l'art infernal et magique d'asservir, d'op-
primer leurs frères , et d'établir sur eux une domination
proscrite par la raison et par la nature , puisqu'ils'sont en
guerre ouverte et permanente avec une multitude qui
ouvrira enfin les yeux, et les précipitera du faîte de leurs
grandeurs usurpées.
Représentans , toutes les dissentions civiles ont cons-

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin