//img.uscri.be/pth/6a72422ecd38b0aa80b65964d07f2d870e56e713
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Allocution prononcée dans l'église de Saint-Nicolas de Rethel, après l'annonce d'un service solennel pour le repos de l'âme de M. l'abbé Fournier,... par M. l'abbé Th. Pierret,... le 28 novembre 1869

De
10 pages
Torchet (Rethel). 1869. Fournier. In-8° , 8 p..
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

ALLOCUTION
PUONONCKL:
DANS t' IGIJSE S:\I:\T-NICOL:\S DE nETHEL
AIMIKS I-' V.NSONÇE DVv
Sl-:U\ ICI- SOLKWKF. IM»l U 1>K flKP(K Mi l.MK
de M. l'Abbé FOURNIER
Cil nonF. DE IVEIMS
,F-ar M. l'Abbé Th. PIERRET
r.l'HI-: l>K LIRTMEL
J. E 2^ KOYfcMMiE J 8T'0
IL F THE L
ALPH. TOUCHET, bIPRll\IEUn-LlHU.UtŒ
Bus Neuve, 22.
ALLOCUTION
PRONONCÉE
.!\S L'EGLISE SAIXT-MCOLAS DE RETHEL
APK2S L'AJJ.VONOB D'CN
SERVICE SOLELMVKL POUR LE REPOS DE L'AME
de M. l'Abbé FOURNIER
C:T.UO»(K DE ITEIMS
Par M. l'Abbé Th. PIERRET
CI.ÎK DK HETHEL
LE 28 NOVEMBRE 1869
RETH EL
ALPH. TOUCUET, IMPRIMEUR-LIBRAIRE
Rue Neuve, 22.
ALLOCUTION
PRONONCÉE DANS
L'ÉGLISE DE SAINT-NICOLAS DE RETHEL
Après l'annonce d'un Service solennel pour le repos
de l'âme de M. l'abbé FOURNIER, chanoine de Reims
Par M. l'abbé Tit. PIEIIRET
CHU DE RETHEL
Le 28 Novembre 1869
MES FRÈRES.,
Vous venez d'entendre l'annonce d'un service solennel
pour le repos de l'âme de M. l'abbé Fournier, chanoine
de l'église métropolitaine, vicaire général honoraire,
ancien curé de cette paroisse. Cette annonce, j'en suis
certain, a trouvé de l'écho dans vos cœurs, et elle a
réveillé dans vos souvenirs les éminentes qualités du
bon prêtre que nous pleurons, du digne confrère qui
vient de nous quitter. Aussi, j'aime à le penser, vous
voudrez payer cette dette de reconnaissance et vous
viendrez nombreux prier dans ce temple où lui-même
a prié tant de fois pour vous, et qui a retenti si souvent
des accents de sa voix; vous viendrez tous demander
au Dieu de toute miséricorde et de toute clémence de
lui accorder bientôt la récompense qu'ont méritée ses
vertus.