La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Partagez cette publication

Publications similaires

Le Comte Ory par C.

de gutenberg

Venise

de amerepun

Vous aimerez aussi

The Project Gutenberg EBook of Le Comte Ory byEugene Scribe et Delestre-Poirson (Charles-Gaspard)sCuorpey triog chth leacwk st haer ec ocphyarniggihnt gl aawll so fvoerr  ytohuer  wcooruldn.t rByebefore downloading or redistributing this or anyother Project Gutenberg eBook.vTiheiws inhge atdhiesr  Psrhoojeulcdt  bGeu ttehne bfierrsgt  tfihlien. gP lseeaesne  wdho ennotremove it. Do not change or edit the headerwithout written permission.Please read the "legal small print," and otherinformation about the eBook and ProjectGutenberg at the bottom of this file. Included isimportant information about your specific rights andrestrictions in how the file may be used. You canalso find out about how to make a donation toProject Gutenberg, and how to get involved.**Welcome To The World of Free Plain VanillaElectronic Texts****eBooks Readable By Both Humans and ByComputers, Since 1971*******These eBooks Were Prepared By Thousandsof Volunteers!*****Title: Le Comte Ory Opera en deux actes
Author: Eugene Scribe et Delestre-Poirson(Charles-Gaspard)[RYeelse,a swee  Darate e:m Foreeb rtuhaarny ,o 2n0e 0y6e [aEr Baohoeka d# 9o8f93]schedule] [This file was first posted on October 28,]3002Edition: 10Language: French*E**B OSTOAK RLTE  OCFO TMHTEE  PORROYJ *E*C*T GUTENBERGProduced by Vital Debroey, Renald Levesque andPG Distributed Proofreaders. This file wasproduced from images generously made availableby the Bibliothèque nationale de France(BnF/Gallica) at http://gallica.bnf.fr.
LE COMTE ORYOPÉRA EN DEUX ACTESLivret de M. Scribe (Eugène) et M. Delestre-Poirson (Charles-Gaspard)MUSIQUE DE M. ROSSINIPERSONNAGESLE COMTE ORY, seigneur châtelain.ILSEO GLIOEUR,V EpaRgNeE dUuR c doum tceo mOtrey .Ory.RAIMBAUD, chevalier, compagnon de folies ducomte Ory.LCAH ECVOAMLITEERSSS, Ea DmiEs  FdOu RcoMmOteU TOIrEyR.S.RAGONDE, tourière du château de Formoutiers.ALICE, jeune paysanne.CHEVALIERS CROISÉS.CHEVALIERS de la suite du comte Ory.ÉCUYERS.PAYSANS, PAYSANNES.DAMES D'HONNEUR de la Comtesse.La scène de passe à Formoutiers, en Touraine.
ACTE PREMIER.Un paysage. Dans le fond, à gauche dusppoentc-tlaetveisu re, slte  pcrhaâtitceaabul ed. eA  Fdorromitoe,u tbieorssq, udeotsn t àletravers lesquels on aperçoit l'entrée d'un ermitage.SCÈNE PREMIÈRE.RAIMBAUD, ALICE, PAYSANS ET PAYSANNES,occupés à dresser un berceau de feuillage et defleurs.RAIMBAUD.Allons, allons, allons vite!Songez que le bon ermiteVa paraître dans ces lieux.Qu'en rentrant à l'ermitage,Il reçoive à son passageNos offrandes et nos voeux.PAYSANS.LAeu rSaia-jveo ipr aert  sl'ao psuclieennccee?JEUNES FILLES.
Aurons-nous par sa scienceLes marisQu'il nous a promis?RAIMBAUD, cachant sous sou manteau son habitde chevalier.Vous aurez tout, croyez en ma prudence;Car j'ai l'honneur de le servir.Vous riez… Lorsqu'ici l'on rit de ma puissance,C'est le ciel que l'on offense.Hâtez-vous de m'obéir.(D'un air d'impatience.)Placez aussi sur cette tableQuelques flacons de vin vieux.Il aime assez le vin vieux,Car c'est un présent des cieux.SCÈNE II.LES PRÉCÉDENTS, DAME RAGONDE.DAME RAGONDE, sortant du château, à gauche.Quand votre dame et maîtresse,Quand madame la comtesseEst, hélas! dans la tristesse,Pourquoi ces chants d'allégresse?..Pleins d'amour pour leur maîtresse,De bons et fidèles vassauxDoivent souffrir de tous ses maux.Elle veut au bon ermite
Dans ce jour rendre visite,Pour que du mal qui l'agiteIl puisse la délivrer.ALICE.Le ciel vient de l'inspirer.DAME RAGONDE.Vous croyez que sa sciencePeut nous rendre l'espérance?RAIMBAUD.Rien n'égale sa puissance:Mainte veuve, grâce à lui,A retrouvé son mari.DAME RAGONDE.Oh! je veux aussi l'entendre.Près de lui je veux me rendre,S'il est vrai qu'un coeur trop tendrePar luiPuisse être guéri.RAIMBAUD.Silence… Le voici!
Silence… Le voici!SCÈNE III.LerEmSi tPe RaÉveCcÉ uDnEeN lToSn,g uLeE  bCaOrbMe.TE ORY, déguisé enIA.RQue les destins prospèresAccueillent vos prières!La paix du ciel, mes frères,Soit toujours avec vous!Veuves ou demoiselles,Dans vos peines cruelles,venez à moi, mes belles,Obliger est si doux!Je raccommode les familles,Et même aux jeunes fillesJe donne des époux.Que les destins prospèresAccueillent vos prières!La paix du ciel, mes frères,Soit toujours avec vous!DAME RAGONDE.Je viens vers vous!LE COMTE ORY, la regardant.Parlez, dame… trop respectable.
DAME RAGONDE.Tandis que nos maris, dont l'absence m'accable,Dans les champs musulmans moissonnent deslauriers,Leurs fidèles moitiés, quoiqu'à la fleur de l'âge,Ont juré comme moi de passer leur veuvageDans le château de Formoutiers.LE COMTE, à part.Où tant d'attraits sont prisonniers.(Haut.)C'est le château de la belle comtesse.DAME RAGONDE.Dont le frère aux combats a suivi nos guerriers.Et cette noble châtelaine,Sur un mal inconnu, qui cause notre peine,Veut aujourd'hui vous consulter.LE CONTE, à part.(Haut.)Ah! quel bonheur! Près de moi qu'elle vienne,Mon devoir est de l'assister.(Se retournant vers les paysans.)Voies aussi, mes enfants… De moi pour qu'onobtienne,On n'a qu'à demander… Parlez;Tous vos souhaits seront comblés.
CHOEUR, se pressant autour du comte.CA'he! stq ulee l bsieainnfta itpeeurrs odnun avigllea!ge.DAME RAGONDE.LD'eu ng raâpcreè,s  pl'aarultornes. tousLE COMTE.QQuueel  mdées idr eemsta lned veôzt-rveo?us.LE CHOEUR.Parlons l'un après l'autre.Silence! taisez-vous.UN PAYSAN.Moi je réclamePour que ma femmeDans mon ménageSoit toujours sage.LE COMTE.C'est bien, c'est bien.