//img.uscri.be/pth/21e98da028600484c9fc73b645a9ca60e3877822
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Chant pythique sur l'alliance européenne ... par Népomucène-L. Lemercier

De
13 pages
impr. de F. Didot (Paris). 1820. 15 p. ; in-8.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

CHANT PYTHIQUE
SUR
4
L'ALLIANCE EUROPÉENNE.
CHANT PYTHIQUE
SUR
L'ALLIANCE EUROPÉENNE,
COMPOSE LE 4 SEPTEMBRE DE I.' ANNEE QUI AMENA LA SECONDE INVASION DES
ARMEES ETRANGERES EN FRANCE, ET IU, A CETTE ÉpOQTJE, A PLUSIEURS
PERSONNES QUI AGISSAIENT JOUR ET NUIT AVEC L'AUTEUR, DANS DES
COMMUNES DE CAMPAGNE AFIN DE PRESERVER LES PAYSANS DES VIOLENCES
MILITAIRES
?
PAR Népomucèfe-L. LEMERCIER.
DE L'IMPRIMERIE DE FIRMIN DIDOT,
IMPRIMEURDU ROI, DE L'INSTITUT ET DE LA MARINE, RUE JACOB, N°24-
l82O.
CHANT PYTHIQUE
SUR
L'ALLIANCE EUROPÉENNE.
FIER du nombre de ses victimes,
Notre Attila fuyant a-t-il dit aux Français ? a
« Le crime européen absoudra tous mes crimes,
« Et sera mon dernier succès.
« Le partage de mes conquêtes
« Des trames d'Albion prolongera le cours
« Les états essuieront plus de noires tempêtes
« Que la vaste mer où je cours.
« La paix des rois, promise aux villes,
« D'un voile généreux couvre leur Némésis «̃
« Ses pactes sont mortels, ses oliviers hostiles
« Et la vengeance est leur Thémis.
« Trompant la vaillance endormie,
« Cette paix, désarmant de belliqueuses mains,
« C'est la guerre, qui vient, sous le front d'une amie,
c( Sans vaincre enchaîner les humains. »
Ces adieux sont vos anathêmes
O rois, que sous son joug nous avons vus courir
\vez-vous rallié vos .nobles diadèmes
Pour achever de les flétrir?
Le tyran vous domine encore
Vos traités frauduleux sont scellés par sa foi;
Son esprit vous souffla l'orgueil qui le dévore
Son despotisme est votre loi.