Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Correspondances de personnages antédiluviens : à propos du bal du 4 février 1865 / [par A. Dousseau]

De
12 pages
impr. de A. Mignot (Le Havre). 1865. 12 p. ; in-8.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

CORRESPONDANCE
DE
PERSONNAGES ANTÉDILUVIENS
A propos du Bal du 4 Février 1865
Extrait du Journal de l'Arrondissement du Havre)
HAVRE
IMPRIMERIE ALBERT MIGNOT
Rue de l'Hôpital, 16
1865
CORRESPONDANCE
DE
'• V PERSONNAGES ANTÉDILUVIENS
os du Bal du 4 Février 1865
HAVRE
IMPRIMERIE ALBERT MIGNOT
Rue de l'Hôpital, 16
1865
©
UNE PRÉFACE 1
Une préface ! va dire le lecteur, on veut me graisser la patte avec
un bout de préface ! on a ses raisons pour cela t.
On a toujours ses raisons, cher lecteur 1 d'abord, sais-tu pourquoi
l'auteur des zigs-zags et grimperies d'un touriste havrais, au lieu de
signer Alp. Dousseau comme alors, signe maintenant « mastodonte »
quel rapport y a-t-il entre lui, si ingambe encore, et le lourd élé-
phant antédiluvien ? — il y a l'antithèse — de là une épithète donnée
en plaisantant par des amis, et acceptée par l'auteur. — Il connait
une grande et belle demoiselle qu'en famille on nomme « petite vi-
laine ! » et qui ne s'en fâche point. — Qu'importe d'ailleurs qu'on ait
été mastodonte avant le déluge ! l'essentiel est de ne pas l'être au
XIX8 siècle.
L'auteur croyait ses vers sur le bal du 4 février bien noyés
dans le fleuve d'oubli, quand la trop ftatteuse epître de lIc
est venue lui prouver qu'on s'en souvenait encore ; et il s'est hâté de
répondre à cette épître en la prenant pour modèle ; il n'en pouvait
choisir un meilleur que ces vers d'un excellent esprit, que la gravité
de ses fonctions diverses et de ses études habituelles n'empêchent
pas de sacrifier aux grâces — seulement. car il y a toujours un
petit seulement à toute chose humaine, il semble au masto que tout
l'honneur de la trouvaille d'un Ichtyo fossille, revient au studieux et
valeureux conservateur de notre musée d'histoire naturelle. En
effet, telleiut la joie de l'ami Lonnier quand il emporta en triomphe
sa tête fossile, qu'il en faillit perdre l'autre! — ensuite, est-il bien
certain que mastos et Ichthyos aient été contemporains ? — le masto
havrais soupçonne que sa race n'a décoré notre globe qu'après celle
des Ichthyosaures, ou crocodiles de la première édition ; — mais il
peut se tromper, lui, pauvre ignorant I tandis que l'ichthyo-poëte est
docteur - or, un docteur ne se trompe jamais ! c'est le privilège des
docteurs — ce qui est certain, et en même temps fort étonnant,
c'est que de tant de têtes fortes qui décorent, illuminent la ville du
Havre, avec plus ou moins de cervelle, la plus remarquable de toutes
est celle de l'Ichthyo du musée, qui n'a pas de, cervelle du tout ! aussi
l'a-t-on mise sous verre — nous verrons ce qu'on fera des autres. -
Voilà, cher lecteur, ce que voulait te dire l'auteur des vers sur le bal ;
si sa préface ne te satisfait point, l'irascible animal souhaitera qu'un

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin