//img.uscri.be/pth/af8a2bf51c5b57741bc777e607a50e44f53628f1
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Cours de thèmes latins d'imitation... par Aug. Braud,...

De
200 pages
F. Tandou (Paris). 1865. In-12.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

COURS
THÈMES LATINS
D'IMITATION
A L'USAGE DES CLASSES DE GRAMMAIRE
v ET RÉDIGÉ
D'APRÈS LA GRAMMAIRE'LATINE DE LIIOMOND
ENTIÈREMENT REFONDUE,
PAR
ALG. BRAUD,
Auteur de cette Grammaire, autorisée par l'Université.
PRElllKL'.E l'ARTIK :
CLASSES ÉLÉMENTAIRES.
Qúæ ad imitationem scribentfi
proponuutur, non otiosas velirn
sententias habeant, sed honestum
aliquid monelltes.
QUINTIL., lib. I, cap. n.
QUATRIÈME ÉDITION.
PARIS
Fd TANDOU ET Cie, LIBRAIRES-ÉDITEURS
RUE DES, 78
1 COURS ,, -
DE THÈMES LATINS
<~0~~ - * ,. - :: :
-NITATION. •
> ,'f" - S , v' ,
: r-"\:;:,( :,:) j.
E. :'<$ çpremière PARTIE .,. ,"
\",:":;:1;£';/ :';', T" ,
; À L'USAGÉ s CLASSES .ÉLÉMENTAIRES^
-:- c/ '",
A LA MÊME LIBRAIRIE,
AUTRES OUVRAGES DU MÊME AUTEUR.
Conrsde Thèmes d'irnitatîou, 2e partie, à l'usage de la classe
de sixième. 3e édition. l volume in-12, cartonné, avec dictionnaire.
* Prix : 1 fr. 25 c.
Cet ouvrage a pour objet de faire mettre en pratique les t'mrsiom, les
tours et les expressions thoisies desouvragés que de?" enfants expliquent chaque
r: jour dans les};c1asses. A un thème sur deux, l'èH¡ye trouve, ea regard du
français, \i'es. jnots latins correspondants, mais salis désinences,' et les mots
sont rangés de manière à ce .qu'on, obtienne l'invefsionde l'auteur qu'il
s'agit d'imper. Au bout diJchaque mut ,quU'exige, est plapé le numéro de
la règle ou du modèle qu'il faut consulter dans la grammaire. Tout est disposé
: de ijianière à faire évjter les méprises, ou les recherches infructueuses, sans
que la sagacité et l'intelligence des'élèves trouvent moins à s'exercer.
(Mammaire latine de Lliomond entièrement refondue,
ouvrant adopté par VUniversité. 11e édition" 1 gros volume in-12,
cart.. 1 fr. 50 c.
'« Cette nouvelle production ce cçrtainethent préférable à ce qu'avait originai-
« retnent donné Lhojilond, et elle péril entrer utilement en concurrence avec les
« ouvrages.du même genrç qui sont le plus eruvogue. » (Extrait du rapport de la
Commission d'examen.)
Exercises , Cr édit.," 1 vol. ia-lâ, eayt. 1 fr. 50 c.
Ces exerçièal sont l s^it.e>,'et le cop9,plémen| dte le Granpaàite latine ci-
dessus. Là première partie contient- Plus dé" six mille mots d'éiercices sur les
cléclillalsons, les adjectifs, les comparatifs et les superlatifs; les verbes de toute
espèce, etc. * etc. i pour chacun désquels l'élève est appelé à fournir une expli-
cation conforme aux lots de la Gratamaire. Ctoaque Ghapitre .est précédé d'un
questionnaire, et contient des. thèmes élémentaires. ,
,La seconde partie contient plus 'de deaa; mille -phrases d'eierçices sur toutes
les règles de la a^nWHte latine. Ce^ exercices, toils extraits des auteurs latins
les plus célèbres, sont autant dé màxinie's, (le sentences, (le faits historiques,
chronologiques, êtes, qu'on désire savoir par ccp.mv'< [ ,
ThemauriiM momof-Ue, ou Mo'rcèaux■ choisis de littérature latine
extraits-des ouvrages classiques,' et dc&tinés d être appris par cœur,
dans le but de faciliter rinjellige-nct des auteurs et d'inspirer le goût
d'une pure latinité. 4e éditign.. -
Cet ouvrage,se divise en deux parties.' ■ -
lrCpartie'( classes de 6e et dé £ e,) Texte latin..1 vol. in-1. br, Prix: 1 fr.
Id. r Id. Traduction, 1 vol. in-12, br. 30 c.
2e partie (classer de 4e et de 3e) Texte latin, 1 vol. in-12, br.. 50 c.
Id. 1 Id. - Traduction, 1 vol. in-12, br. 30 c.
Ces deux parties sont précédées; rune de cent, et l'autre de' sdixakte-quinze
des principales RACINES LATINES, et d'environ deux mille,mo-ts dérivés. Chaque
partie est suivie, en outre, d'un grand nombre de 'notes biographiques, histo-
riques et géographiques, ainsi que de la définition du genre de chaque morceau
d'éloquence. i
Les première leçons de Grainniairc franç" aise, petit cours
.roéthodique et pratique avec exercices à la suite * de chaque règle.
Ie ï'dilioh.
Livre de l'Élève, 1 vol. in-12, cart. Prix. •. *; 7 S c.
Livre du Maïlre. l vol. in-12, cart.. Prix "i fr, 20 c.
.Ce .petit cours de [¡l'ummail'e pratique ,qui est la Grammaire de Lhomond
refondue, repose'sur des procédas si faciles, st. bien appropriés è - l'âge-aucfuel
il est destiné, quelo maître eft obtient bientôt les meilleurs résuitats, en même
temps) que ces à l'étude grammaticale tout ce qu'elle a ordi-
nairement d'aride et de désespérant pour les enfants. Dans ces conditions, ces
lcçonsrépondentd'une manière satisfaisante à un besoin réel desitudes élémen-
taires. Elles serecommandentaussibien aux écoles de filles qu'à celles de garçons.
9
COURS - -*
DE
THÈMES LATINS
D'IMITATION
l, A mm CES «15 nE graphe,
ET RÉDIGÉ
/^l4^Ràfe^A^AMMAIRE LATINE DE LHOMOND
1 -
V^NTîàÀEMENT REFONDUE;
- * 1:. 1
4 4 /sMig. BRAUD,
-"' '\1 -
/y/^tOTP de, ^t^zrammaire, autorisée par PUlûversité.
<, -,-', ---"--.
PREMIÈRE PARTIE :
CLASSES ÉLÉMENTAIRES.
••» rt.ru •..
Quae ad îinitatjionem scribendi
proponentur, non otiosas velim
sententias habeant, sed honestmn
aliquid monentes.
Qdintil., lib. I, cap. ii.
UUATRIÈME ÉDITION,
1 PARIS
Fd TANDOU ET C'% LIBRAIRES-ÉDITEURS
RUE DES ÉCOLES, 78
io \JO
l'ARIS. - IAIP. V. UUUPY ET C., RUI2 0ARANC1ÈRE# 5.
Tout exemplaire non signé par l'auteur et les éditeurs sera
réputé contrefait.
AVERTISSEMENT
« Il serait à souhaiter, dit Rollin1, que les thèmes
« qu'on donne aux enfants fussent pour l'ordinaire
« composés sur l'auteur même qu'on leur aurait
« expliqué, qui leur fournirait des expressions et des
« locutions déjà connues, dont ils feraient l'applica-
« tion selon les règles de leur syntaxe. Il n'est pas
« nécessaire d'avertir que les thèmes doivent tou-
« jours, autant que cela se peut, renfermer quelque
(C trait d'histoire, quelque maxime de morale, quel-
« que vérité de religion. »
Ces conseils d'un homme célèbre par sa haute expé-
rience de l'enseignement nous ont inspiré le plan du
livre que nous offrons au public. Nous avions remar-
qué depuis longtemps combien les cours de thèmes
tels qu'on les a faits jusqu'à présent, c'est-à-dire
rigoureusement scindés par règles et composés de
phrases détachées et sans liaison, étaient défectueux.
En effet, avec de tels ouvrages les enfants ne s'ha-
bituent pas par degrés- à la composition d'un sujet
d'ensemble, et quand on les y met, leur esprit,
rompu pour ainsi dire à ne jamais considérer qu'une
règle à la fois, ne peut en embrasser plusieurs ; il se
1 Traité des Études, t. I, Ktiule (le h langue latine, c. m.
VI AVERTISSEMENT.
perd, il s'embrouille, il confond tout, et au moment
où il devrait y avoir progression dans leurs études,
il faut rétrograder et recommencer l'enseignement.
Nous ne concevons les thèmes en phrases détachées
que pour les exercices de vive voix, parce qu'en effet
l'esprit d'un enfant ne peut saisir et embrasser l'en-
semble d'un sujet, et qu'ensuite, dahs ces sortes
d'exercices, le professeur a pour but principal d'é-
prouver la mémoire et la sagacité de l'élève sur cer-
taines règles de la syntaxe ; mais, nous le répétons,
cette méthode est très mauvaise quand il s'agit de
conduire peu à peu les enfants à une composition la-
tine régulière, à une imitation passable des auteurs
qu'on leur met entre les mains.
Nous ne nous arrêterons pas ici à examiner s'il
vaudrait mieux commencer l'élude de la langue la-
tine par la version que par le thème. MM. de Port-
Royal recommandaient le premier système 1, et Rollin
inclinait fort vers leur avis2; mais l'opinion contraire
ayant prévalu jusqu'à présent, nous avons dû nous y
conformer, en composant la première partie de ce
cours pour les classes élémentaires.
Les thèmes que nous présentons dans notre Cours
sont des Thèmes d'imitation sur les auteurs que tra-
duisent les élèves auxquels ce cours est destiné. Au
lieu de phrases sèches et décousues, nous avons tâché
de suivre d'abord les faits énoncés dans les auteurs,
en introduisant de temps, en temps dans nos narra-
tions des termes qui appelassent l'application des rè-
gles de syntaxe qu'il s'agit de mettre en pratique. Ici
encore nous sommes heureux de pouvoir nous auto-
riser de l'opinion du savant et vertueux Rollin, de cet
1 Préface de leur Grammaire latine.
8 « A ne consulter que le bon sens et la droite raison, il semble que la
dernière méthode (la version) devrait être préférée.. ROLLIN, Traité des
Etudes, t. I.
I
AVERTISSEMENT. vu
homme qu'un illustre critique do nos jours a si heu-
reusement appelé le véritable saint de renseigne-,
ment1 : « Il y a dans les thèmes d'imitation, dit-il, un
« juste milieu il garder entre une trop grande facilité
- « qui ne laisserait presque aux enfants d'autre tra-
ce vail que celui de copier les mots et les phrases de
« leur auteur, et une trop grande difficulté qui leur
« ferait perdre beaucoup de temps, et qui souvent
« serait au-dessus de leur portée. L'endroit qu'on
« leur donne à imiter ne doit pas être long. D'abord;
« il est bon qu'ils n'aient presque que les cas et les
« temps à changer; quelquefois ils n'auront que les
« tours à imiter, et non les paroles2. » uh
Ce passage de Rollin résume à peu près notre plan;
un coup d'œil jeté sur le livre même suffira pour
achever de le faire connaître. Nous ajouterons seule-
ment que les thèmes que nous donnons pourront
être faits tantôt par écrit, tantôt de vive voix. Les
thèmes faits de vive voix sont un excellent exercice,
surtout dans les classes élémentaires; car la récitation
facile d'une leçon de Grammaire ne prouve pas que
les règles soient comprises, tandis que leur applica-
tion par la voie du thème permet au professeur de
juger en toute sûreté de la mémoire et de la sagacité
de son élève.
Nous avons placé à la suite de chaque mot un nu-
méro qui renvoie à la règle; c'est afin de solliciter
les élèves à revoir ces règles, qu'une première lecture
ne leur fait pas toujours comprendre. Par là ils cher-
cheront moins dans le Dictionnaire, et le temps qu'ils
perdraient à ces recherches, ils l'emploieront plus
utilement à revoir leurs modèles de déclinaisons, de
conjugaisons, ou leurs règles de syntaxe. Un élève ne
1 VILLEMAIN, Cours de littérature franaise, tableau du dix-huitième siècle,
1" partie, xe leçon.
4 ROLLIN, Traité des Études, 1. 1.
VIII AVERTISSEMENT.
parvient point à comprendre un auteur ni à com-
poser un thème s'il ne sait parfaitement ses décli-
naisons et ses conjugaisons. Du reste, quand nous
pensons qu'un modèle doit être bien connu, nous
supprimons le numéro du renvoi, et nous arrivons
ainsi par degrés à ne laisser à l'élève que la ressource
de sa mémoire et de son intelligence.
Notre but, dans la composition de ce cours de
thèmes, a été, comme dans nos précédents ouvrages,
d'être utile à la jjeunesse, à laquelle nous nous sommes
dévoué. MM. les professeurs, qui connaissent toutes
les difficultés de l'enseignement, sauront apprécier
nos efforts. S'ils jugent notre nouvel ouvrage digne
de leur attention, nous recevrons avec reconnais-
sance les conseils et les avis qu'ils voudront bien
nous donner.
L
COURS
nE
THÈMES D'IMITATION.
PREMIÈRE PARTIE.
CLASSES ÉLÉMENTAIRES.
OBSERVATIONS. -1° Quoique les premiers thèmes que nous
donnons ici aient principalement pour objet d'exercer les
élèves sur la syntaxe d'accord ou de coordination, il a été
impossible de n'y pas mêler quelques règles faciles de la
syntaxe de complément, pour compléter les phrases et don-
ner aux pensées exprimées une certaine étendue qui en
rende la traduction plus intéressante pour l'élève.
20 Les numéros placés à la suite des mots désignent les
modèles ou les règles que l'élève doit consulter dans notre
Grammaire. Cette observation est commune à tous les
thèmes qui suivent.
30 Nous ne donnons, pour le latin qui est en regard du
français, que le nominatif des mots déclinables ; l'élève
trouvera le génitif ainsi que le genre, soit au numéro de
renvoi, soit dans le dictionnaire qui fait suite au volume.
4° Quand nous citons un adjectif ou un participe, nous
le présentons toujours au masculin, laissant à l'élève le
soin de le faire accorder suivant la règle n° 247.
5o S'il s'agit d'un verbe, l'élève trouve ici les temps pri-
mitifs, et le numéro lui en indique la conjugaison et le
modèle; s'il y a un verbe qui ne soit pas dans la gram-
maire, il en verra les temps primitifs dans l'exercice qui
précède le thème où est ce verbe.
10 COURS DE THÈMES D'IMITATION.
EXERCICES ÉLEMENTAIRES.
EXERCICE:.
(Règles AÙYlfstlts imperator et suiv., nos 245 à 262.)
Sum, es, fui, esse, Être, 106 *.
Je suis, tu étais, il fut content 262. Nous sommes, vous
étiez, ils étaient contents 262. Je serai, sois, qu'il soit
docile 253. Nous serons, vous seriez, qu'ils soient dociles.
Que je fusse, sois, qu'il ait été studieux. Nous serions,
soyez, qu'ils fussent studieux 262.
J'ai été paresseux; tu avais été malade; elle aura été
contente ; nous avons été paresseux ; vous avez été malades;
elles auront été contentes 262. Soyons prudents. Dieu 252
a été, est et sera tout-puissant 262. Que tu aies été prêt ;
que les élèves eussent été prêts. Devant être indocile;
devant être indociles. Vous auriez été méchants ; vous eus-
siez été méchantes.
J'étais paisible; tu fus courageux; la neige 252 est
blanche; l'encre est noire 262. Imper. Qu'elles soient
bonnes. La sœur sera savante ; le frère aura été malheu-
reux 262.
Cre o, as, avi, atum, Créer, 109.
Vid eo, es, vidi, visum, videre, Voir, 111.
Dieu 252, notre 86-87 père 245, a créé, il crée, il créera.
Qu'il crée, il créerait, qu'il ait créé, qu'il eût créé l'homme
315 immortel 247. Avoir créé, devant créer les étoiles
315. J'avais créé, tu aurais créé, nous aurons créé, vous
eussiez créé, qu'ils aient créé une école 315 vaste 247.—
Tu vois, je voyais, nous verrons, qu'il voie. Que vous vis-
siez, qu'elles eussent vu, que nous voyions les hommes
315 heureux et contents 247. Que tu eusses vu, avoir vu,
voyant, que j'aie vu, ils avaient vu, nous avions vu nos
86 amis 315. Avoir dû voir, en voyant, à voir, de voir.
* L'plèvc copi sur s 'n caluLM1 11'5 temps primitifs des verbes ainsi mis en
exercices.
CLASSES ÉLÉMENTAIRES. il
Decerp o, is, decerpsi, decerptum, decerpere, Cueillir, 112.
Vous cueillerez, j'ai cueilli, vous aviez cueilli, la femme
252 cueillit le fruit 315 défendu. Je cueille, tu cueillais,
il cueillit 253, Tenfant252 acueilli la rose 315. Nous cueil-
lons, vous cueillez, ils avaient cueilli, vos 86 sœurs 252
cueilleront les roses 315. Avoir dû cueillir, pour cueillir,
devant cueillir, avoir cueilli, vos 86 sœurs 252 devant
cueillir 247, cueilleront les fruits 315 mûrs 247. Que
j'eusse cueilli, qu'ils aient cueilli, devoir cueillir. En
cueillant, tu aurais cueilli, vous cueillîtes les raisins 315.
Perd o, is, perdidi, perditiAn, perdefe, Perdre, 112.
Viv o, is, vixi, victum, vivere, Vivre, 112.
Ils eussent perdu, avoir perdu, devoir perdre, j'ai perdu.
Tu perdras, elle aura perdu, que nous perdions, à perdre,
devant perdre. Que tu 253 perdes, l'homme 252 a perdu
l'immortalité 315. Nous perdons, vous perdîtes, ils avaient
perdu. Adam et Ève 255 ont perdu l'immortalité 315. Tu
auras perdu, que nous eussions perdu nos 86 livres 315.
Perdant, nous aurons perdu, que tu aies perdu. Avoir
perdu, avoir dû perdre la félicité 315 éternelle 247.—Je
vivais, tu vécus, il vivait tranquille 262. Ta 85 sœur vivra
tranquille 262. Nous vivons, vous viviez, ils ont vécu
tranquilles. Les enfants 252 d'Adam 272 vivraient heureux.
Que nous vivions, qu'il vécût, vivez, qu'elles aient vécu.
Avoir dû vivre, à vivre, pour vivre, devant vivre, elle
aurait vécu heureuse 262. Je vis, tu vivras, impér. qu'elle
vive, vivons sages 262.
Aud io, is, ivi, itum, audire, Écouter, entendre, 113.
Fug io, is, fugi, fugítum, fugere, Fuir, 114.
Fuyons la colère et la paresse 315. De fuir, en fuyant,
fuir, que tu fuisses. Qu'il ait fui, qu'Adam 252 eût fui,
avoir fui, devant fuir. Avoir dû fuir, que vous fuyiez, fuis,
impér. qu'il fuie ma 85 présence 315. Les enfants 252
studieux 247 fuient la paresse 315. Les élèves 252 pares-
seux 247 fuiront le travail 315. Que nous eussions fui,
12 COURS DE THFCMFS D'IMITATION.
vous fuites, tu avais fui, ils auront fui. fuyez Ie péché 315. �
—J'entendais, tu entends, il entendra 253. Le professeur
252 entendrait le tumulte 3t5, La foule 258 entend; le
peuple 258 entendit. Écoutez, nous entendrons, vous aviez
enteridu. Tu ecoutes, quelle 253 écoutât, j'eusse écouté,
devoir entendre, que nous entendions. Les oies 252 enten-
dent le plus léger 63-247 bruit 3i5.
THEME I. lWV
Abri'ge tic Yllistoire Sainte. (An 4004 av. J.-C.) V. Fpitome hist. sacræ, ch. f.
(Regies Augustus imperator, etc , 245 et sniv.) rri
Dieu, père du genre humain, a
créé lo ciel, la terre, le soleil, la
June, Jesétoiles, l'eall, les plantes,
les arbres,lesaniiuauxetl'houime.
Adam, le premier homme, et
five, la première femme, étaient
nés immortels; ils voyaient le
Dieu créatcur, et vivaient heu-
rcux et contents dans le paradis
terrestre, jardin très-agréable.
Mais ils écoutèrent les paroles
trompeuses du serpent, clleiIli-
rent le fruit défendu, fuirent la
prtSsencc de Dieu, et perdirent
l'immortalit<5.
Deus 17-252, pater 245, genus r:
25-272 liumanus 247, creo 109
coelum 315, terra 315, sol, luna, -
Stella, aqua , planta, arbor, ani- J
mal et 212 homo 315.
Adamus 15, primus 247 homo
245, et 212 Eva 255. primus mu- £
lier 245 natus 249-262 sum lOG ì!
immortalis 249-262; video 111-
253 Deus 315 creator 245, et vivo'
112 felix 53-262 et contentus i;
49-247 in 207-209 * paradisus
terrestris 54, hortus 245 amoenus
63-247.
Sed212 audio 113verbum 315
dolosus 49-247 serpens (tis, m.)
272, decerpo 112 fructus 37-315 ')
vetitus, fugio 114 Deus 272 præ.
sentia 315, et perdo 112 immor-
talitas (atis f.) 23-315. - 'yl
NOTA. Les temps primitifs des verbes employés dans ce thème se
trouvent dans l'exercice précédent, ou dans la Grammaire, aux ti
numéros indiqués. Cette observation est commune aux thèmes sui-
vants.
EXERCICE II.
Peragr o, as, avi, atum, are, Parcourir, 109. * ?
Je 253 parcours, tu parcourais, il parcourut, elle par-
courra. Le géomètre 10-96 parcourrait les champs 315.
La préposition in qu'ou trouve au n° 209 veut ici l'ablatif, comme l'in-
dique leti- 207.
CLASSES ÉLÉMENTAIRES. 13
Parcourons, que vous parcouriez, qu'ils parcourussent.
Que les géomètres 252 parcourent les campagnes 315.
J'avais parcouru, tu as parcouru ; Énée 12 avait parcouru,
nous aurons parcouru, vous auriez parcouru. Les matelots
7 ont parcouru, qu'ils aient parcouru. Que j'eusse par-
couru, avoir parcouru, de parcourir, avoir dû parcourir.
En parcourant, devant parcourir, devoir parcourir, que tu
parcoures. Vous eussiez parcouru, elle avait parcouru les
villes et les campagnes 315.
Arc eo, es, arcui (s. supin), arcere, Chasser, repousser, 111.
Tu 253 repousses, je repoussais, elle repoussera. L'en-
nemi 252 repousserait; qu'il repousse, repoussez, que les
ennemis 252 repoussent. Que tu repoussasses; l'ennemi
252 a repoussé l'armée 315. Avoir repoussé, j'aurai re-
poussé; le père 252 aurait chassé son 85 fils 315 indocile
247. Que nous chassions, que vous ayez chassé, qu'ils
eussent chassé. En chassant, chasser; je chasse, tu chasse-
ras, nous avons chassé. Elle aura chassé, avoir chassé,
elles auraient chassé.
Condo, is, condiài, conàitum, condere, Fonder, bâtir, 112.
Vous 253 avez fondé, nous avions fondé, je fonde, tu
fondais, il fondera. Le roi 252 a fondé, impér. qu'il fonde,
fondons, avoir dû fonder. Tu avais fondé, il aura fondé,
nous fonderions, qu'ils fondassent ; que les rois 252 aient
fondé de beaux 247 monuments 315. Devant fonder, tu
fonderais, ils fonderont. Que je fonde, que vous fondassiez;
elles bâtissent, nous bâtirons, bâtissez le temple 315.
Percut io, is, percussi, percussum, percutere, Frapper, 114.
(Percutere fcedus, Faire alliance.)
Il frappe, nous frapperons, vous frappiez, je frapperais.
Tu frappas, qu'elle frappe, vous frappez, avoir frappé,
frappe. Que tu aies frappé, avoir dû frapper, que nous
frappassions. En frappant, de frapper, j'avais frappé, nous
aurions frappé, qu'ils eussent frappé, à frapper. Nous fe-
rions alliance 315, vous aviez fait alliance 315, que tu
14 COURS DE THÈMES D'IMITATION.
fasses alliatiôe 315. Ils auront fait alliance 315, qu'ils aient
fait alliance 315 avec 207 les peuples voisins 247.
Yen to, is, veni, ventumf ven ire, Venir, 113.
Nous venons, je venais, je viendrai, que nous venions,
que je vinsse. Je suis venu, je serai venu, que je vienne,
que je fusse venu, que nous soyons venus. Tu viens, tu
viendras, viens, que tu viennes, que tu vinsses. Tu vins,
tu étais venu, que tu sois venu, que tu fusses venu. Le roi
252 vient, il venait, il viendra, impér. qu'il vienne, qu'il
vînt. Le père 252 est venu, il était venu, il sera venu,
qu'il soit venu; qu'il fût venu. Nous venions, vous veniez,
ils viendront, impér. qu'ils viennent. Qu'ils vinssent, ve-
nez, nous sommes venus, ils étaient venus. Nous serons
venus, que nous fussions venus, ils étaient venus. Avoir
dû venir, être venu, de venir, devant venir, à ou pour
venir. Le père et la mère 255 viendraient. Le temps de
parcourir 275 viendra. L'heure de fuir 275 sera venue.
Le moment 252 de fonder 275 viendrait. L'occasion de
voir 275 est venue.
EXERCICE III.
Habit o, as, avi, alum, are, Habiter, 109.
Ils 253 habitent, j'habite, nous habitons, vous habitiez,
il habitera. Caïn 252 habitait. Que j'habite, habitatit, tu
habiteras. D'habiter, en habitant. J'ai habité, tu avais ha-
bité, il habita, le frère 252 aura habité. Nous aurons ha-
bité, que vous ayez habité, qu'ils eussent habité. Avoir
habité, habitons, que tu habitasses, devant habiter, avoir
dû habiter, devoir habiter.
Exerc eo, es, exercui, exercitumf exercere, Exercer, 111.
J'exerce, tu exerças, nous exercerons, tu exerces,
j'exerçais, qu'il exerce, que l'homme 252 exerce sort 85
esprit 315. D'exercer, à ou pour exercer les soldats 315.
J'ai exercé, vous eûtes exercé, nous exerçâmes nos 86 sol-
CLASSES ÉLÉMENTAInES. VA
lats 315. Tu avais exercé, ils auront exercé, les généraux:
Î52 exercèrent les troupes 315. Avoir exercé. Exercez vos
56 troupes 315. Exercer les enfants. J'exercerai mes 85
îlèves. Tu eusses exercé les enfants. Que vous eussiez exercé
es mulets et les mules 315. Exercer les fils et les filles 8.
)evoir exercer les chevaux et les juments 8. Devant exer-
:er les (hommes) esclaves et les (femmes) esclaves 315.
voir dû exercer les serviteurs et les servantes 315.

EligOjis, elexi, electum, eligere, Élire, choisir, 112.
Nous 253 choisissons, vous choisissiez, ils choisiront.
:es élèves 252 choisissent les livres 315. Que tu choisisses,
rnpér. qu'il choisisse, qu'ils choisissent. Avoir choisi, tu
tvais choisi, nous aurions choisi les compagnons et les com-
)agnes 8-315. Avoir dû choisir les livres 315 saints 247.
ue nous choisissions, choisis, choisissez les plus belles
>4-247 roses 315. Que tu aies choisi, tu auras choisi, que
IOUS ayons choisi les plus beaux livres 315.
f Fac to, is, feci, factum, facere, Faire, 114-129.
A faire, en faisant, fais 129, que tu fasses, devant faire,
le faire un pensum 315. Vous avez fait, que l'élève 252
lit fait, qu'il eût fait un petit 247 pensum 315. Nous au-
ions fait un plus grand 67 pensum; vous eussiez fait un
,rès-grand 67 pensum. Le frère et la sœur 255 auraient
'ait, avoir dû faire. Qu'il fasse, impér, qu'ils fassent, que
IOUS fassions, faites, que vous ayez fait un très-long 63
royage 315.
Moll io, is, ivi, itum, ire, Adoucir, 113.
„ Adoucissons, adoucis, tu adoucis, elle adoucissait les
Tioeurs 315 corrompues 247. La mère 252 adoucira ce 81
laturel 315 sauvage 247. Que le roi et la reine 255 adou-
issent les esprits et les âmes 315 corrompus 250. Nous
lurons adouci les mulets et les mules 315 sauvages 249.
Les cavaliers auraient adouci les chevaux et les mulets 315
indomptés 248. Avoir dû adoucir, vous adoucissez, nous
16 COURS DE THÈMES D'IMITATION,
adoucirons, que vous ayez adouci. Tu adoucissais, non
adoucîmes, j'aurais adouci, nous eussions adouci les esprit
315 irrités 247.
EXERCICE IV.
(Règles Urbs Roma et suiv., nos 246 à 262.) ., i ,v
Hab eo, es, lzabui, haùitum, habere, Avoir, 111. ';, ',
Nous avons toujours 191 le temps 315 de faire 275 no!
86 devoirs 315. Vous aviez, tu aurais, il avait, nous eû-
mes, vous aurez eu. Ils eurent eu, que j'aie, que tu eusses
qu'elle ait eu, avoir eu, ayant l'occasion 315 de faire 275
Nous eûmes, qu'ils eussent, devant avoir, qu'elles aien
eu, que vous ayez un livre 315 utile 247. J'eus, tu avais
il aura, nous aurions, vous auriez eu. Ils eussent eu, ayez
d'avoir, tuas des livres 315 utiles 247.
Plac eo, es, placui, placitum, placere, Plaire, 111.
fi'i' ;. , .,
Que nous plaisions, vous avez plu, ils auront plu, de-
vant plai re, la lecture 252 plaît toujours 191. Que je plusse,
elle plaisait, nous eûmes plu, avoir dû plaire, avoir le dé-
sir 315 de plaire 275. La ville de Bordeaux 246 plaît tou-
jours. Le mois de 'mai 246 a toujours plu. Les mois de
juillet et d'août 246-255 plaisent. La ville de Paris et la
ville de Londres 246 plairont toujours 191. Plaisant, ;i
plaire, avoir plu, ils auraient plu. Le laurier arbre 245 au-
rait plu, que l'auteur Esope 245 plaise, qu'il plût.
Numer or, aris, atus sum, alu, ari, fitre complé, 146.
Vous êtes comptés, nous avons été comptés, nous avons
été comptées ; ils seront comptés. Les arbres 96 auront été
comptés, impér. qu'ils soient comptés. L'argent 96" fut
compté, les soldats seraient comptés, ils auraient été comp-
tés. Devoir être compté, devoir être comptée, devoir être
* Jrijent se traduit par pcauiii, ce, quand il désigne 1.1 monnaie, el par
argenliim, quand il s'agit du mrtal, de la matière ainsi nommée.
1 CLASSES ÉLÉMENTAIRES. 17
comptés. Les onze 72 soldats et moi 256-257 avions été
comptés. Que la foule 258 soit comptée, qu'elle ait été
comptée. Que le peuple 258 fût compté, qu'il eût été
compté. L'homme, la femme et les enfants 255 auraient
été comptés 249. Devant être comptée, devant être comp-
tés ; avoir dû être compté, avoir du être comptées. Que
nous ayons été comptées ; les animaux avaient été comp-
tés 262. Les livres et les plumes 255 furent comptés 250.
Les heures et les moments 255 auront été comptés 250.
„ Vid eor, eris, visus sum, visu, videri, Paraltre, être vu, 14-7.
Le roi saint Louis 245 paraissait toujours 191 pieux et
juste 262. La ville de Lyon 246 paraît ancienne 261, mais
212 la ville de Marseille 246 est plus ancienne 62. Tu pa-
rais désireux 262 de plaire 279. Vous paraissez avides de
gloire 278. Votre 85 frère 252 parut amateur de livres
278. Cet 81 homme, avare 247 d'argent 278, ne paraît
pas maître 262 de sa 85 cupidité 278. Un père et un fils
255 studieux 248 paraissent heureux 262, très-heureux 63.
Le professeur et l'élève 255 diligents 248 ont paru con-
tents, fort contents 63. Nous paraîtrons, vous paraîtriez,
je parais, tu paraîtras, qu'il parût; impér. qu'elle paraisse.
Avoir paru, qu'elles aient paru, que tu eusses paru. De-
voir paraître, ayant paru, ayant été vue, devant être vus,
devant être vues.
La rose, fleur 245 belle 247, plus belle 62, très belle 64,
parut la plus agréable 63-262. La rose et la tulipe 255 ,
fleurs 245 belles 247, plus belles 61, fort belles 64, paru-
rent les plus agréables 63. Que je parusse, que tu aies paru,
qu'il eût paru content 262, plus content 61. Que nous pa-
russions, que nos 86 amis eussent paru contents 262, plus
contents 61.
Col or, eris, cultus sum, cultu, coli, fitre adoré, honoré, 148.
Dieu a été adoré, il 253 est adoré, il sera toujours 191
adoré. Dieu, le père 245, et Jésus-Christ 38-255, le fils,
sont adorés. Qu'ils soient honorés, ils avaient été honorés,
18 COURS DE THÈMES D'IMITATION.
ils auront été honorés. Soyons honorés. Avoir été honoré,
avoir été honorés, devant être honoré, devant être honorés.
Le désir de plaire et d'offrir 275 a paru louable 262.
L'élève 252 qui 251-259 est vu studieux 262 est toujours
191 docile. Le soldat 252 qui fuit l'ennemi 315 est lâche
et méprisable. La musique qui 251-259 est belle 262
plaît toujours. La servante qui fuit le travail 315 est une
paresseuse. Que je plaise, que tu aies plu, que vous eus-
siez plu. Devant plaire, à plaire, en plaisant, nous plai-
sons. Ce 81 temple 252, qui 251-259 paraît nouveau
262, est ancien. L'animal qui fuit ne paraît pas 199 dan-
gereux. Les élèves 252 qui 251-259 paraissent studieux
262 sont dociles. Les soldats qui fuient les ennemis sont
lâches et méprisables. Les servantes qui voient leurs 85
maîtressesS-315 paraissent diligentes. Ces 81 temples, qui
paraissaient anciens, sontnouveaux. Les animaux qui fuient
ne semblent pas dangereux. Devoir plaire, avoir dû plaire.
Offer o, offers, obtuli, oblatum, offerrè, Offrir, 161.
Qu'elle aurait ou qu'elle eût offert, tu offres, nous offri-
rons. Ils offrirent, le frère et la sœur 255 offriront leurs
85 présents 515. Vous et moi 256 nous offririons. Vous
254 aviez offert, que vous 254 ayez offert. Elle offrait, que
j'offrisse, nous eûmes offert. Jules et toi 256 aviez offert.
Nous offrirons, tu as offert, tu auras offert. Jules et nous
256 offrons, que nous ayons offert. Impér. qu'il offre, avoir
offert, avoir dû offrir, offrez. La foule 258 a offert des pré-
sents 315 magnifiques 247. A offrir, pour offrir. Le peuple
258 offrirait, il aurait offert. L'assemblée 258 avait offert
la loi 318. La ville de Bordeaux 246 a plu, elle plaît, elle
253 plaira toujours 191.
THÈME Il.
NOTA. Lorsque la déclinaison d'un nom ou d'un adjectif est
facile à reconnaître, nous né citons ni le génitif ni le modèle de dé-
clinaison.
(De l'an 4003 à l'an 3874 av. J.-C.)
Adam et Ève eurent plusieurs Adamus et Eva 255 habeo 111
enfahts, parmi lesquels Caïn et h1111tlls 247 libed (orum)315, inter
f CLASSES ÉLÉMENTAIRES. 19
Abel sont comptés. La profession
de Caïn,, homme d'un naturel fa-
rouche, était l'agriculture. r
Abel, jeune homme d'une
grande douceur, fut berger.
Adam et Ève, quoique malheu-
reux et sujets aux maladies, à la
douleur et à la mort, paraissaient
contents du bon esprit d'Abel, fils
chéri.
206 qui 88 Cainuset Abel (Abelis)
255 numeror 146. Ars 28-262
Cainus 272, homo 245 indoles
28-274 ferus247, sum agricultura
252.
Abel 252, adolescens 245 man-
suetudo 274 magnliS 247, sum
pastor 262.
Adamus et Eva 255, quamvis
212 infelix 53-249 et obnoxius
morbus 281 , dolor et mors 28,
videor 147 contentus 262-289 bo-
nus animus Abel 23-272 i filius
245 charus. aD
TBÈME III. p 1144
Dieu fut adoré parCaïn, impie
et méchant, et par Abel, pieux
et désireux de plaire. Tous deux
offrirent des présents à Dieu.
Les dons de Caïn furent les
fruits de la terre ; Abel offrit des
brebis grasses et d'une blancheur
éclatante.
Dieu recut favorablement les
présents d'Abel, le bon fils ; mais
la conduite et les offrandes de
Caïn ne furent pas agréables au
Créateur. Caïn fut jaloux de l'a-
vantage d'Abel, et la terre vit un
crime d'une espèce nouvelle.
Deus 252 color 148 Cainus340,
irnpius 247 malusque 212, et Abel
340, pius 247 et cupidus placeo
111-279. Ambo 71-252 offero 161
donuin 315 Deus 319.
Donum 252 Cainus 272 sum
fructus 37-252 terra 272 ; Abel
offero 161 ovis 315 pinguis 247
et albedo (inis, f.) 274 splendidus
247.
Deus 252 accipio 114 benignè
194 donum 315 Abel 272, bonus
247 filius 245; sed 212 vita do-
numque 255-212 Cainus 272, non
199acceptus250suHi Creator281-
342. Cainussum inviduscommo-
dum278 Abel 272, et terra video
111 scelus 315 species 42-274
novus 247.
EXERCICE V. i
(Règles Deus sanctus et suiv., nos 247 à 262.)
Ædífìc o, as, avi, atum, are, Bâlir, 109.
Je bâtis, tu bâtis, il bâtissait, vous bâtites, que je bâtisse.
Bâtissant, que nous ayons bâti, qu'ils eussent bâti, avoir
bâti. Nous bâtirons, elle aura bâti, impér. qu'ils bâtissent,
que nous bâtissions, devant bâtir. Les descendants 252
d'Adam 272, père 245 du genre 272 humain 247, ont bâti.
Abduco, is, abduxi, abductUfb, abducerø, Emmener, 112.
Nous emmenons ; nous avons emmené, tu emmènes, il
20 COURS DE THÈMES D'IMITATION,
emmenait. Vous emmenâtes, tu auras emmené ton frèr
315. Vous eûtes emmené, avoir emmené ; nous avions en
mené les femmes et les enfants 315 sauvés 249. J'ai em
mené, tu auras emmené, qu'il ait emmené, que nous eu<
sions emmené. Emmenez, ils emmèneraient; j'aurais err
mené les chevaux et les charges 315 sauvés 249.
Corrump o, is, corrupi, corruptum, corrumpere,Corrompre, Hi
Le flatteur et le menteur 255 détestables 248 corrom
pent, ils corrompaient, ils ont corrompu, ils corrompron
les hommes 315 faibles 247. Que nous corrompions, qu
tu ,corrompisses, devant corrompre, en corrompant. A coi
rompre, avoir dû corrompre, tu corrompais, il a corrompu
Nous corrompîmes, vous eûtes corrompu, ils avaient cor-
rompu. Les flatteurs 252 auront corrompu les homme
315 probes 247. Que je corrompe, tu corromprais, que ti
aies corrompu. Qu'elle corrompît, que nous eussions cor
rompu, corrompre, de corrompre, ne corrompez pas 199
L'homme 252 qui 251-259 corrompt est méprisable 262
Statu o, is, ui, utum, ere, Résoudre, Établir, 112.
J'ai résolu, tu aurais résolu, nous prenons la résolution,
vous aviez résolu. Ils ont résolu, que nous résolvions, nous
avions résolu, ils auraient résolu, vous avez résolu. Vous
prenez la résolution, avoir dû prendre la résolution. Le
roi, les princes et les magistrats 255 prudents 248 ont
résolu, ils avaient résolu, que vous résolviez, qu'ils réso-
lussent.
Ejic io, is, ejeci, ejectum, ejicere, Chasser, repousser, 114.
Dieu chassa Adam et Ève 315 tremblants 249. Nous
chassons les élèves 315 paresseux et indociles. Vous 254
chassâtes le chien et le chat 315 méchants 249. Je chassai,
vous 254 chassiez, il chassera, nous chasserions. Chassez
254, chassons les écoliers 315 méchants 247. J'ai chassé,
tu eus chassé, nous avions chassé, vous aurez chassé, qu'ils
aient chassé. Que j'eusse chassé, avoir chassé, vous 254
CLASSES ÉLÉMENTAIRES. 21
eussiez chassé, avoir dû chasser, impér. qu'elle chasse,
chassant, de chasser. Pour chasser, j'aurais chassé; le maî-
tre eût chassé les servantes et les serviteurs 315 infidèles
249.
Oper io, is, operui, opertum, operire, Couvrir, 113.
Couvrir, à couvrir, en couvrant, couvrant, avoir cou-
vert; que l'eau 252 couvre, qu'elle couvrit. Les eaux
avaient couvert la terre 315. Elles couvriraient, que nous
couvrions, que tu couvres. Nous couvrirons, tu as couvert,
elle aura couvert, vous eussiez couvert, devoir couvrir. Ils
couvrent, il couvrait, tu avais couvert, qu'ils aient cou-
vert, que vous 254 eussiez couvert.
Serv or, aris, atus sum, atu, ari, filre conservé, 146.
Vous et moi 256 avons été conservés, tu seras conservé,
qu'il soit conservé. Lui et vous 236 auriez été conservés,
que lui et nous 256 eussions été conservés. Devant être
conservée, avoir été conservées, qu'elle ait été conservée,
tu es conservé, tu as été conservé. Le pain et le vin 255
ont été conservés 250. Avoir du être conservés, devoir être
conservée, devoir être conservées. Ils furent conservés,
que tu aies été conservée, que j'eusse été conservée;
que toi et moi 256-257 fussions conservés. Les bons éco-
liers et vous 256-257 seriez conservés. Nous fûmes conser-
vées. Les animaux auront été conservés. La foi et la jus-
tice 255 auraient été conservées 248.
Contemn or, eris, contemptus sum, contemptu, contemni, fitre
méprisé, 148.
Vous seriez méprisé 254, tu étais méprisé, nous serions
méprisés, vous auriez été méprisées. L'orgueil et le men-
songe 255 furent méprisés 250. La sottise et la méchanceté
255 auront été méprisées 248. Que le menteur et le trom-
peur soient méprisés. Toi et moi 256 aurions été méprisés;
lui et vous 256 auriez été méprisés ; elle et nous 256-257
eussions été méprisées. La foule ignorante 258 a toujours
été méprisée. Une multitude 258 turbulente et méchante
serait méprisée. L'armée 258 ennemie 247 était méprisée.
22 COURS DE THÈMES D'IMITATION.
L'homme qui 259 est ivrogne 262 est méprisé, il sera
méprisé. Avoir dû être méprisée, ayant été méprisés, de-
vant être méprisées, ayant été méprisée. 1:-
Ji THÈME IV.
NOTA. Les mots des thèmes dont le français seul est damé se
trouvent dans le dictionnaire qui fait suite à ce volume.
Caïn 2152. ne. fut point 199 repentant 278 de ses 85 fau- *
tes. Plein 278 du désir de la vengeance 272, il eromenij
Abel 315, son 85 bon 247 frère 245, dans 206-209 la
campagne, et le 325 tua.
Dieu, irrité contre 281 Caïn, le 325 chassa; ce 81 mé-
chant 247 frère 252 s'enfuit, et fut errant 262 sur 207-
2091e globe des terres 272. Il 253 eut des enfants 315
d'un naturel 274 également 194 méchant 247. Il bâtit une
ville 315 d'une petite 247 étendue 274, qui 251-259 fut
nommée Hénochia 262, et qui fut la première 262 de
toutes 247 les villes 272. Les descendants 252 de Caïn 272
peuplèrent cette 81-87 ville 315 et en * bâtirent d'autres
74-315 plus grand es 67. > »*<*>fut-iump ( i
THElUE V. ",t.,. ',
t i~Kij (De l'an 3874 à l'an 2348, avant J.-C.) -
Adam eut un autre 74 fils 315 qui 251-259 fut nommé
Seth 262. Les descendants de Seth 272 furent longtemps
191 fidèles à Dieu 281, mais 212 dans la suite 191 ils 253
devinrent impies. L'impiété, le mensonge et le vol 255
étaient très fréquents 63. Les hommes et les femmes 255
pleins 249 de malice 278 étaient nombreux. La piété, la
bonne foi et la justice, utiles et chères 250-281 à tout le
monde 266, furent méprisées 250. La foule 258 des mé-
chants 272-265 corrompit les bons 313 ; l'honneur et la
vertu exposés 250 à l'injure 281 furent abandonnés 250.
Mais 212 Dieu, impatient 278 de tous 247 ces 81-87
vices, résolut de perdre 366 la race 315 des hommes 272.
Un déluge universel couvrit la terre 315; les hommes et
les animaux 255, privés 249 du secours 289 de Dieu 273,
* Le mot en ne M traduit pM en latin dm « oe.
CLASSES ÉLÉMENTAIRES. 23
perdirent la vie 315. Cependant 212 Noé, la femme, les
trois 71 fils et les trois hru& de Noé 272, seuls 74-249
agréables 249-281 à Dieu, créateur 245, furent çonservés
249 avec 207 une paire de tous les animaux 272.
EXERCICE VI.
Sec o, q$, secui, sectum, ScCaTe, Couper, tailler, 109,
Je coupe, tu coupes, j'ai coupé, à couper, couper. Je
coupais, tu as coupé, nous coupâmes, vous eûtes coupé,
ils avaient coupé; les'enfants 252 couperont. Nous avons
coupé, coupe, coupons, coupez, impér. qu'elle coupe. De-
vant couper, devoir couper, de couper. Avoir dû couper,
en coupant, je coupai, tu couperais, qu'elle coupât, que
vous eussiez coupé, à ou pour couper.
Teneo, es, tenui, tentum, tenere, Tenir, 111.
Je tins, tu tiendras, il tiendrait. Nous avons tenu, vous
tîntes, ils tiendront. Qu'il tienne, tenant, avoir tenu. A ou
pour tenir, devoir tenir, tenez, tiens. Ils avaient tenu, nous
tenions, vous tiendrez. Il tient, tu avais tenu, elle aura
tenu. Impér., qu'elle tienne, que tu tinsses, vous 254 eus-
siez tenu. Je tiens, devant tenir, à tenir.
Exstru o, is, exstnuci, exstructum, exstruere, Construire, 112.
A construire, pour construire, en construisant. Vous et
moi qui 260 construirons, coupons le bois 315. Mon cou-
sin et moi qui 260 construisons, nous couperons les bois
315, L'ouvrier et vous qui 260 construiriez, vous taille-
riez la pierre. Les ouvriers et vous qui construisez, vous
taillerez les pierres. De construire, devant construire, les'
ouvriers devant construire tailleront les pierres 315. Ces
hommes 252 devant construire 247 ont taillé les nouvelles
pierres. J'ai construit, il aura construit, nous aurions
construit. Construisant, avoir dû construire, devoir con-
struire, avoir construit. Construire une maison 315. Vous
qui 259 construisiez, vous tailliez la pierre et le bois 315.
* J'eusse construit, qu'il eût construit, que nous ayons con-
struit, qu'ils construisissent. Que je 253 construire une
maison 315 neuve 247, impér. qu'ils construisent, j'aurai
24 COURS DE THÈMES D'IMITATION.
construit, tu construiras, nous avions construit. Il eùtcon
struit, vous construisîtes, ils ont construit, je construirais
tu construis.
Interflci o, is, interfeci, ínterfectttm, interficere, Tuer, 114.
Caïn 252, homme 245 détestable 247, tua son 85 frèr
315 Abel 245, jeune homme 245 aimable et pieux 247
Je tue les souris et les rats 3 J 5 malfaisants 249. Tu as tin
les rossignols et les pinsons 315 innocents 248. Nous tuons
vous tuez, il tuait, vous tuerez. Ils auront tué, tue, que ji
tuasse, qu'elle ait tué, que vous eussiez tué. Avoir tué
nous tuerions, vous auriez tué, avoir dû tuer. En tuant
devant tuer le veau et la genisse 315 gros et gras 249.
Eveni o, is, event, eveltum, evenire, Arriver, il3*.
Le bien et le mal 255 presque inséparables 248 arri
vent, arriveront. Les maux sont arrivés, ils étaient arrivés
Que les succès arrivassent. Le soin, la peine et les cha-
grins 255 cruels 250 seraient arrivés ou 212 arriveraient
Devoir arriver, arrivant, devoir arriver, en arrivant, à ar
river. Les malheurs étaient arrivés, qu'ils soient arrivés
ils arrivaient. Les malheurs arrivant, devant arriver. L'é-
vénement 252 qui 251-259 est arrivé est terrible 262. L<
succès qui 251-259 arriverait serait grand, plus grand 67
très grand 67. Le malheur et la peine 255 qui 251 son
arrivés hier 191 sont grands 250, plus grands 67, très-
grands 67.
THÈME VI.
(De l'an 3874 k l'ail 2348 av. J.-C.)
Le déluge universel arriva l'an
1656 après la création du monde
(apl'ès le monde créé).
Noé, dévoué au culte de Dieu,
construisit une grande arche sem-
blable à un navire.
Il est impossible de voir un na-
vire aussi vaste et aussi long. Qui
Diluvium 21.252 universus 24
evenio 113 annus 567-1656 pos
206 orbis 28 conditus 247.
Noemus 252, devotus 281 cul-
tus 37 divinus 273, exstruo Hi
ingens 53 area 315 similis navis
281.
Impossibilis 263 sum video 111
navis 28-315 tàm 491 amplus 241
* Le verbe evenire s'emploie pour les choses.Quand on parle de personnes
ou d'êtres animés, on se sert de advenire, accedere, etc.
CLASSES ÉLÉMENTAIRES. 25
2
pourrait en * construire un pa-
reil à celui-là? La seule puis-
sance de Dieu avait rendu Noé
capable de ce grand travail.
Ilétait prodigieux et effroyable
de voir, dans cette arche, les res-
tes du genre humain, et sur la
mer immense qui couvrait la terre
entière.
tàmque 212 longus; Quis 2C1
possum exstruo 112-366 ille 82
par 53-284 ? Solus lh-'2hl polen-
tia divinus 273 facio 114 Nocmus
315 peritus 278hic 81-87 magnus
247 opus 25.
Prodigiosus et terribilis 263
sum, in 207-209 hie 81-87 area
video 111 reliquiae (arum) 315
genus 272 hunianus 247 , et in
207-209 mare 32 imnicnsus 247
qui 251-259 terra 315 universus
247 operio 113.
EXERCICE VII.
(Règles Pater etfilills boni et suiv., nos 248 à 263.)
Confund o, is, confudi, confusum, confulldcrt, Confondre, 112.
Je 252 confonds, tu 253 confonds, il confondrait, Dieu
confondra les impies 315-265. Que nous confondions, de
confondre. Vous avez confondu, ils confondirent, j'avais
confondu, tu as confondu. Elle aura confondu, que nous
ayons confondu, vous auriez confondu, qu'elles eussent
confondu les trompeurs 315-266. linpér. qu'il confonde,
confonds; je confondrais, qu'il confondit, nous confon-
drions. A confondre, devant confondre, avoir dû con-
fondre. Devoir confondre, en confondant, confondre.
Dico, is, dixi, dictum, dicere, Dire, 112.
Tu dis, tu disais, tu as dit, tu avais dit, tu diras, tu
auras dit. Dis, que tu dises, que tu disses, que tu aies dit,
tu dirais. Tu aurais dit, que lu eusses dit la vérité 315.
Devant dire, avoir dit, avoir dû dire, que j'aie dit. Disons,
impér. qu'ils disent, dites, à dire, en disant, devant dire
un mensonge 315. Je dis, je dirai, que je dise, il dirait,
qu'elle dît. Nous dirons, vous diriez. Vous dites, vous
dites, ils eurent dit, vous aviez dit, de dire, à ou pour
dire.
Incol o, is, incolui, incullum, incolere, Habiter, 112.
Habiter, en habitant, à habiter, devoir habiter, devant
* Le mot en ne se traduit pas en lutin dans ce cas.
26 COURS DE THÈMES D'IMITATJON.
habiter la ville 315 déserte 247. Tu habitas, nous eûmes
habité; vous avez habité la ville 315 de Lyon 246, les
montagnes 315 des Alpes 246 et la grande 247 ville 315
de Paris. Nous habitons, tu habiterais, habitons, que
j'habite, j'habiterai, qu'ils aient habité, que tu eusses
habité. Vous et lui 256 qui 260 êtes riches, vous habiterez
la ville 315 de Bordeaux 246.
Interrump o, is, interrupi, interruptum, interrumpere; Inter-
rompre, 112.
Interrompre, j'interromprais, tu interrompras, à in-
terrompre, devant interrompre. Vous et moi 256 qui 260
interrompons l'orateur 315, nous paraîtrons imprudents
262. Devant interrompre, à ou pour interrompre. Vous
interrompîtes, ils eurent interrompu un travail 315 utile
et nécessaire 247. Que toi et lui 256, qui 260 parais-
sez instruits, interrompiez l'orateur 315. Interrompons
l'étude 315. Nous interrompions, ils ont interrompu, ils
avaient interrompu, j'aurai interrompu. Lui et moi 256-
257, qui 260 aimons la vérité (Verum) 315, nous avons
interrompu votre 85-254 frère 315, qui 259 disait unmen-
songe. Ils auront interrompu, qu'ils aient interrompu,
vous eussiez interrompu.-Qui 261 interrompl'a? Qui
261 aurait interrompu? qui avait interrompu? Qui eût
interrompu? Il est inconvenant 263, il est très inconve-
nant 63 d'interrompre. Il eût été facile 263, plus facile 61
d'interrompre.
Perdue o, is, perduxi, perductum, perducere, Élever, con-
duire, H2.
J'élevais, tu élèves, nous élevâmes, vous eûtes élevé,
d'élever. Devoir conduire, en conduisant, avoir élevé,
devant élever. J'élevai, tu conduiras, vous auriez conduit
les travaux 315. Ils ont élevé une tour et une forteresse
315 très belles 64-250. Nous aurons conduit, qu'ils con-
duisissent ; en conduisant, avoir dû conduire l'ouvrier et
l'esclave 315 laborieux 248, très laborieux 63. J'ai élevé,
tu avais conduit, il aura conduit, conduis. Impér. qu'elles
CLASSES ÉLÉMENTAIRES. 27
conduisent, que nous ayons conduit nos 86 troupes 315
intrépides 247.
à
[ Propag or, aris, atlts sum, atu, art, £ tre propagé, 146.
1 La race 252 humaine 247 a été propagée, nous sommes
propagés. Vous étiez propagés, elles eurent été propagées,
ils avaient été propagés. La vertu et le vice 255 auront été
propagés 250. Vous aurez été propagées, qu'elles soient
propagées, vous serez propagés. Nous aurons été propa-
gées, que vous ayez été propagées, qu'ils eussent été pro-
pagés. Que le bien et le mal 255 eussent été propagés 250.
Devant être propagé, devant être propagée, devant être
propagés, devant être propagées. Ayant été propagés, ayant
été propagée, elle avait été propagée. Avoir été propagée,
devoir être propagés, avoir dû être propagé. Propagée; à
être propagé. La médisance et le mensonge 255 auraient
été propagés 250.
h
I Submerg or, eris, submersus sum, submersll, submergi, fitre
t submergé, 148.
1 Je suis submergé, tu seras snhmergé, ayant été submer-
gés. Vous seriez suhmergés, vous 254 auriez été submergé.
Nous serons submergées, ils ont été submergés. Les
hommes, les femmes et les enfants 255 furent submergés
249. Ce fut un grand malheur 264 d'être submergé. Ils
auraient été submergés. Tous les navires 252 furent sub-
mergés. Que nous eussions été submergés, qu'il ait été
submergé, avoir été submergée, devant être submergés.
La flotte eût été submergée.
Vol o, vis, volui, velle, Vouloir, 167.
Je veux, tu voulus, elle voulait, que nous voulions. Que
vous ayez voulu, qu'ils eussent voulu, vouloir, avoir
voulu. Tu veux, je voudrai, il voudrait, nous avions voulu.
Vous aurez voulu, ils eussent voulu, voulant, que tu
veuilles, que j'aie voulu. Elle aura voulu, peisonne ne
252 veut être submergé.
28 COURS DE THÈMES D'IMITATION.
TIÏÈME Yll.
Toutes les nations 252 ont été propagées par 340 les fils
de Noé 272, qui 251-259 étaient Sem, Cham et Japhet,
seuls 248 hommes 245 de la terre 272 avec 207 Noé. La
ville d'Hénochia 246 avait été submetgée. Les fils 252 de
Noé, désireux 247 de bâtir 279, dirent entre 206 eux 79 :
Ratissons une ville et une haute 247 tour 315.
Ils 253 voulaient élever 366 cette 81 tour 315 jusqu'au
206 ciel; mais Dieu 252, irrité contre 281 eux 80, con-
fondit le langage 315 de ces 82 hommes 212 orgueilleux
247. Ils interrompirent la construction 315 de la tour
272, dont 277 le nom fut Babel, c'est-à-dire (id est) con-
fusion. Ensuite Sem, Cham et Japhet 255 s'enfuirent. Sem
252 habita l'Asie 315; Cham, l'Afrique 315 ; et Japhet,
l'Europe 315..
EXERCICE VIII. ,!
rXERCICE VUI..¡
(Règles râler et mater boni, et suiv., nos 240 et suiv.) i
Man eo, es, mausi, mansum, manere, Rester, Demeurer, lli.
Que le père et la mère affligés 249 restassent ; que le
peuple 258 reste, ils resteraient. Le frère et la sœur 255
libres 249 étaient restés, qu'ils fussent restés. Être resté,
rester, avoir dû rester, restant. Je restai, tu es resté, nous
étions restés, vous restiez. Ils resteront, je serai resté, res-
lez, impér. qu'elle reste, restons. Tu restes, que je sois
resté, que nous restions, devant rester. j
Bib o, is, bibi, bibitum, bibere, Boire, 112. ì
J Col o, is, colui, cultum, colere, Culliver, honorer 112. I
Tout le monde 266 boit, je buvais, il a bu, nous avions 1
bu. Vous boirez, ils auront bu; impér. qu'ils boivent, que
tu boives. Je boirais, que vous ayez bu, que j'eusse bu
l'eau et le vin 315 bons 250, très bons 67. Avoir bu, de k
boire; avoir dû boire, en buvant, devant boire.—Je cul-
tive, tu cultivais, il cultivera, que nous cultivions. Culti-
vant, de cultiver la vigne et l'olive 315 utiles 250, plus ;
utiles 61, très utiles 63. Tu as cultivé, le laboureur 252
CLASSES ÉLÉMENTAIRES. 29
avait cultivé le jardin et le cliamp 315 vastes 250, plus
vastes 61, bien vastes 63. Nous avions cultivé, vous aurez
cullivé, ils cultivèrent, les agriculteurs auraient cultivé les
plantes 315 les plus utiles 63-2V7. Que nous ayons cultivé,
que vous eussiez cultivé. Devant cultiver, à cultiver, avoir
dû cultiver; en honorant le père et la mère 315 probes
249, plus probes 61, très probes 63. Honorons, honore
ton 85 père et ta 85 mère 315 justes 249, bien justes 63.
Ser o, is, sevi, salam, serere, Plaoler, semer, 112.
Je plante, tu plantas, il plantait, que nous plantassions,
qu'ils aient planté. Avoir planté, ils plantaient, tu plante-
ras, il aura planté, nous planlàmes. Vous eûtes planté,
plantez la vigne 315, et vous boirez le vin. Nous plantions,
je planterais le pommier et le poirier 315 agréables 248.
Tu aurais planté, de planter, il plante; impér. qu'elle
plante. Devoir planter, avoir dû semer, que je sème, nous
aurions semé. En semant, que tu semasses, que nous
ayons semé.
Voc or, aris, atus sum, alll, ari, filre appelé, 146.
Tu es appelé, j'étais appelé, il sera appelé. L'homme qui
251 plante est appelé cultivateur 262. La femme qui 251
boit trop 196 est méprisée. Le temps 252 qui 251 est
appelé heure est bien court 63. Nous fûmes appelés, vous
eûtes été appelées, ils avaient été appelés Romains 262.
Les hommes 252 qui 251 sont appelés héros sont les plus
vaillants 63 et les plus distingués 68. Nous serons appelés,
lu auras été appelée, j'eusse été appelée, que tu eusses été
appelé. Avoir été appelée, avoir dû être appelés, devant
être appelé, ayant été appelée. Devoir être appelés, avoir
été appelé, devant être appelée, devant être appelées. Les
filles 252 qui 251 honorent Dieu et leurs 85 parents 315
fiont appelées jeunes filles pieuses 247. Les moments 252
qui 25i sont appelés heures 262 sont courts, plus courts
6tp très courts. Que tu sois aDIJclée, que vous ayez été
30 COURS DE THÈMES D'IMITATION. *
appelées, appelés; ils ont été appelés, elles auraient été
appelées.
Oblivisc or, eris, oblitus sum, oblivisci, Oublier, 137.
J'oubliais, tu oublies, il a oublié, nous oublierons, vous
oubliâtes, elles avaient oublié. Ces animaux auront oublié
la proie 344. Nous aurions oublié; que toi et moi 256
ayons oublié. Tu oublierais, que tu aies oublié, qu'elle
eût oublié, avoir oublié. Vous 254 oublierez, vous 254
auriez oublié, que nous oubliions, oubliant, devant ou-
blier, à oublier. Vous 254 et lui 256 aurez oublié, elle
aurait oublié. La foule 258 oublie, elle oubliait.
Eo, is, ivi, itum, ire, Aller, 165.
Je vais, tu iras, elle irait, votre 85 cousin allait. Nous
aiIons, vous allâtes, vous 254 fussiez allé, que nous allions.
Allant, allez, qu'ils aillent, vous irez, vous 254 êtes allé,
être allé, que tu allasses.—Tu irais et je 253-2" resterais.
Vous 254 restiez et nous 253-2° allions. Que nous restas-
sions et qu'ils 253-2° allassent. Nous irions, vous iriez,
allons, tu vas. Tu allas, ils iront, qu'ils fussent allés.
Devant rester, devant boire, devant honorer, devant plan-
ter. Devant être appelés, devant oublier, devant aller;
avoir du rester. Avoir dû être appelés, avoir dû boire,
avoir dû semer, avoir-dû honorer.
TublE VIII.
(De l'an 234S à l'an 2204 avant J.-C.)
OBSERVATIONS. Enfant se rend par infans,. tis, pour désigner
l'enfant qui ne parle pas encore (de fari, parler au part. présent,
et de in privatif, mis pour non).
Enfant se traduit par puef, s'il est pris dans un sens général,
sans désignation de parents; alors il se dit des enfants qui parlent
et qui agissent.
Enfant se rend par liberi,. orum, quand les parents sont indi-
qués. Ce mot vient de l'adjectif liber, libéra, um, et ne se dit que
des enfants nés libres, c'est-à-dire appartenant à des parents non
esclaves Il est presque toujours employé au pluriel. Au singulier,
on dit filius ou (Ma.
CLASSES ÊLÉMENTAInES. 31
Les trois mots infans, puer et Zièerrdésignent des garçons ou
des filles.
Noé, père 245 du nouveau 247 genre 272 humain, resta
avec 207 ses 85 enfants en 207-209 Arménie, où 192
était restée l'arche 252 après 206 le déluge. Noé cultiva
la terre 315 et il 253 planta la vigne 315.
Ignorant 278 l'effet du vin 272, il but beaucoup 196 et
devint ivre 262. L'eau et le vin 255, agréables 250 à
l'homme 281, devinrent la boisson ordinaire 247 des des-
cendants 272 de Noé 272.
L'air, le feu, l'eau et les fruits de la terre 272 sont
très nécessaires 68 aux hommes 281, mais le vin leur 80-
281 est moins utile 262.
THÈME IX.
Sem et sa famille, comblés des
bienfaits de Noé, restèrent aussi
en Arménie, dans la contrée nom-
mée Mésopotamie, entre les fleu-
ves du Tigre et de l'Euphrate.
La famille de Cliam, qui était
très nombreuse, alla en Egypte,
en Arabie et dans la Palestine,
qui alors était appelée terre de
Chanaan.
Japhet vint avec ses enfants
dans les contrées orientales de
l'Europe, etJavan, fils de Japhet,
vécut en Grèce.
Les hommes, après leur dis-
persion, devinrent plus méchants
qu'auparavant. Tous oublièrent
Dieu, le créateur.
Semus et is 386 familia cumu-
latus 249 beneficium 289 Noemus
272 , maneo 111 quoque in 207-
209 Armenia, in 207-209 regio,
nominatus 247 Mesopotamia, in-
ter 206 flumen Tigris 36-246 et
Euphrates (.is) 246.
Fami'ia 252 Chamus 272, qui
251-259 sum numerosus 63-262,
eo 165 in 206-209 Ægyptus in
209 Arabia et Palaestina 209, qui
251-259 tunc 191 vocor 146 terra
Chanaan (indecl
Japhetus venio 113 cum 207
suus 85 liberi (.orum) in 209
regio orientalis 247 Europa 272,
et Javanus 252, filius 2lj5 Japhe-
tus 272, vivo 112 in 207-209
Graecia.
Homo, post 206 suus 85 dis-
persus 37, fio 164 malus 67
quam 294 priùs 191. Omnis 266
obliviscor 157 Deus 344, creator
245.
EXERCICE IX.
(Règles Virtits et vitiurn contraria et suiv. 250 et suiv.)
Ador o, as, avi, atum, are, Adorer, 109.
J'adore, nous adorons, vous avez adoré, il adorera. Elle
adorait, vous adoreriez, qu'ib adorent Dieu 315 tout-puis-
32 COURS DE THÈMES D'IMITATION.
sant et éternel 247. Devoir adorer, avoir adoré, adorons,
qu'ils aient adoré; en adorant. Ils avaient adoré les plantes
et les animaux 315 impuissants et périssables 250.
Aug eo, es, auxi, auctUtn, augere, Agrandir, augmenter, HI.
Tu augmentas, j'avais augmenté, il aura agrandi l'école
et la chambre 315 petites 250, plus petites 67, très petites
67. Que j'eusse agrandi, que tu aies augmenté, avoir a-
grandi, avoir dû agrandir, agrandissons. Devant augmen-
ter, il a angmenté, vous aviez augmenté, nous aurions
augmenté la flotte et les troupes 315 nécessaires 248, plus
nécessaires 68, très nécessaires 68.
NeglUj o, is, ncglexi, neglectum, negligere, Négliger, 112.
Je néglige, tu négligeas, à ou pour négliger les règles et
les devoirs 315 les plus faciles 65-250 de la grammaire
272. Nous négligeons; toi et moi 256 avons négligé la *
grammaire et l'histoire 315 utiles 249, très utiles 63.
Vous et lui 256 négligeâtes la géographie 315 très agréable
63. Eux et nous 256 avions négligé les devoirs 315 don-
nés 247. L'élève 252 qui 251-259 néglige les règles 315
de la grammaire 272 augmente son 85 travail 315. Les
élèves négligent souvent 191 l'étude 315 qui 251-259 leur
281 est le plus nécessaire 68. Devoir négliger, ils auraient
négligé, qu'elles 253 aient négligé, à négligel'. Tu né-
gliges, avoir négligé, devant négliger la cérémonie et l'of-
lice 315 sacrés 250.
Jac to, is, jeci, jactum, jacere, Jeter, 114.
Je 253 jetterais, tu jetais, elle aura jeté, jetons, que
nous jetions. Je jetterai, que je jette, vous aurez jeté, que
vous ayez jeté une flèche et un trait 515 inutiles 250, plus
inutiles 61, très inutiles 63. Impér. qu'ils jettent, jetez,
jette, qu'ils jetassent. Avoir jeté, j'ai jeté, il avait jeté les
fondements 515 d'un très vaste 63 empire 272. Nous
avions jeté, vous jetâtes, que tu aies jeté. Avoir dû jeter,
il jetterait, vous auriez jeté, jetant, pour jeter
CLASSES ELÉMENTAIRES. 33
Ver cor, eris, veritus sum, vereri, Respecter, 156
Je respecterais, nous respectons, tu aurais respecté, il
eût respecté, il eut respecté. Elle avait respecté, elles au-
ront respecté le père et la mère 315 justes 2-49, très justes
63. Respectons nos 86 chers parents et nos 86 professeurs
316 diligents 248, plus diligents 61, très diligents 63.
Avoir respecté, devant respecter, en respectant, avoir dû
respecter. Qu'elles aient respecté, que lu eusses respecté,
devoir respecter, j'ai respecté. Cette 81 très belle 64 fille
a toujours 191 respecté ses 85 parents 316. Tu respectes,
nous respectons les choses 316 sacrées, les plus sacrées 64.
EXERCICE X.
RÉCAPITULATION SUR LES VERDES PRÉCÉDENTS.
Vous 254 étiez libre 262, plus libre 61, très libre 64.
Il serait noir, plus noir, 61, très noir 64. Elle eût été pa-
resseuse, plus paresseuse, bien paresseuse 64. Nous étions
imprudents, plus imprudents 61, bien imprudents 63. Ce
château est vaste, plus vaste 61, très vaste 63. Dieu avait
créé l'homme 315 pur, plus pur 61, très pur 63. Je ver-
rais, tu verras, il aura vu. Nous verrions, que nous
voyions, ils verront les enfants 315 de cet homme 272
pieux, plus pieux 68, le plus pieux 68 de la France 304.
-Je cueille, avoir cueilli, devant cueillir, qu'elle cueillît
la plus belle 64 rose 315. Tu auras cueilli un fruit 315
plus mûr 61. Vous 254 auriez cueilli les fruits 315 les
plus mûrs 63.
Nous perdrons, qu'ils aient perdu, vous aurez perdu,
perdant, à perdre les fruits 315 d'un travail 272 très opi-
niâtre 63. Avoir dû perdre, que tu perdisses, que nous
ayons perdu, nous aurons perdu la science 315 utile et né-
cessaire, plus utile 61 et plus nécessaire 68, la plus utile
63 et la plus nécessaire 68.-Vous 254 viviez tranquille,
plus tranquille 61, fort tranquille 63. Nous avons vécu,
elle vivra, tu vivras, il aurait vécu, vous eussiez vécu tran-
quilles 262, plus tranquilles 61, fort tranquilles 63. Avoir
34 COURS DE THÈMES D'IMITATION.
vécu, j'aurais vécu, vivons, qu'il vive le plus heureux 63.
Nous fuyions, vous aurez fui, fuyez, que je fuie, tu fuis
l'ennemi 315 audacieux, plus audacieux 61, très audacieux
63. Que nous ayons fui, avoir dû fuir, tu avais fui, nous
eussions fui les ennemis 315 audacieux, plus audacieux
61, très audacieux 63. Vous 253-254 perdez vos 85 fruits
315, et je 253 cueille les miens 85-315.-Tu entends,
nous entendons, vous 255 fuyez l'orateur 515, et nous
253-2° écoutons cet homme 315 savant, plus savant 61,
très savant. Devoir écouter, en écoutant, d'écouter, j'ai
écouté et il 253-20 a fui ; nous écoutions et 253-2° ils
fuyaient.
Nous parcourons la campagne 315 stérile, la plus sté-
rile 63. Vous parcourûtes, il avait parcouru, ils auront
parcouru, j'eusse parcouru. Parcours, que tu parcoures,
que nous ayons parcouru les campagnes 315 stériles, plus
stériles 61, les plus stériles 63.-J'ai chassé un animal
315 méchant, plus méchant 67, fort méchant 67. Ils re-
poussent, nous repoussions, vous eûtes chassé, ils avaient
repoussé, que tu aies repoussé. Avoir repoussé, vous 254
repoussâtes les animaux 315 nuisibles 247, plus nuisibles
68, les plus nuisibles 68.-Avoir fondé, les princes devant
fonder une très grande 67 ville 315 seront toujours 191
chers, très chers (3 au peuple 281. J'avais fondé, tu
fondes, il aurait fondé, en fondant. Pour fonder, que vous
eussiez fondé, avoir dû fonder, ils fondaient. Elle aura
fondé, ils fondèrent une ville et des châteaux 315 remar-
quables 250, plus remarquable 68, fort remarquables.
Je frappe, nous avons frappé, que nous ayons frappé, tu
aurais frappé. De frapper, que vous 254 frappiez, avoir
frappé, ils frappent; impér. qu'ils frappent. Les ennemis
252 frappaient, ils frapperont. -Je viendrai, tu seras
venu; le vainqueur vient et ils 253-2° fuient. Nous 255-2°
venions et vous fuyiez; tu viendrais et je fuirais. Venez,
à venir, devant venir, avoir dû venir. Vous étiez venus,
nous serons venus, qu'ils fussent venus, être venu, viens.
Vous habiterez, habitant, tu as habité, nous aurons ha-
bité, devant habiter. Que tu habites, devoir habiter, qu'ils
CLASSES ÉLÉMENTAIRES. 35
aient habité.-IIs exerceraient les soldats 315 faibles, plus
faibles 65, les plus faibles 65. Exerçons, avoir exercé, tu
exerçais, il avait exercé. Le général aura exercé, les géné-
, raux habiles, plus habiles 61, bien habiles 63 exercent
toujours 191 les troupes 315. Ils avaient exercé, que vous
ayez exercé, avoir dû exercer. Qu'il ait exercé le chien
315 fidèle, plus fidèle 61, très fidèle 63.
L'élève studieux, bien studieux 63, choisit les meilleurs
67 livres 315. Nous aurons choisi, choisissez, que je choi-
sisse, de choisir. Avoir choisi, devant choisir, elle choisira
les élèves 315 les plus doux 63. Vous choisissez, tu eus
choisi, ils auraient choisi; le peuple 258 aurait élu
l'homme 315 le plus digne 63. Devant élire, en élisant, à
élire, vous aviez élu les hommes 315 les plus dignes 63.-
Je ferai, tu fais, il a fait, la foule 258 a fait des lois 315
injustes, très injustes 63. Que nous fassions, en faisant, à
faire, fais 129, faisons, faites, qu'il fît. Saint Louis, roi
245 de France 273, qui 251-259 était très pieux 68, fai-
sait des lois 315 très justes 63. — Tu avais adouci, nous
adoucissions, ils auraient adouci. Tu auras adouci, nous
adoucirions, adoucis; impér. qu'il adoucisse, adoucissez.
Avoir adouci, devant adoucir, que tu aies adouci, nous
eussions adouci les mœurs 315 sauvages , très sauva-
ges 63.
Vous avez, tu as, il aura, qu'il ait eu, devant avoir.
Ayant, devoir avoir, vous eûtes, nous eussions eu, nous
avions. Vous auriez des troupeaux 315 nombreux, plus
nombreux 61, très nombreux 63.—II plaira, nous plai-
sons, qu'ils plaisent, il plaît. Vous plairiez, plaisons, de-
voir plaire, plaisez, qu'il plaise, vous eussiez plu, la vérité
plaira toujours 191. Le mensonge ne plaira jamais 191.
Avoir dû plaire, nous avions plu, qu'elle eût plu, que
vous plaisiez, avoir plu.- Nous sommes comptés, vous
êtes comptés, devant être comptée. J'ai été compté , le
troupeau a été compté, les troupeaux avaient été comptés
262. Que nous soyons comptés, que vous eussiez été comp-
tées, avoir été comptée, avoir été comptés. Les soldats et
les armes 255 auront été comptés 249. Soyez compté 254,
26 COURS DE THÈMES D'IMITATION.
qu'elles soient comptées, devant être compté, devant être
comptées. -
Les troupes ont été vues, les troupeaux avaient été vus.
Nous sommes vus, que tu paraisses, tu paraissais, je parais
tranquille, et je suis inquiet. Elle a paru tranquille, et elle
est inquiète. Que nous paraissions, avoir paru, devant pa-
raître, tu as paru inquiète, vous 254 auriez paru chagrine.
Devoir paraître, à paraître, ayant paru, que vous ayez paru
chagrines, que vous eussiez paru chagrins.—Dieu est
adoré, il sera adoré ; nous serons honorés, je serais honoré.
Ayant été honorés, que vous ayez été honorés, devoir être
honorée. Tu es honoré, que tu aies été honorée, devant
être honorées. Nous avions été honorés, soyons honorés,
que Dieu soit honoré. J'offre, tu offris, il offrait, ils au-
ront offert, qu'ils aient offert. Avoir offert, devant offrir,
en offrant, devoir offrir, que tu offres. Que nous ayons of-
fert, j'ai offert, offrons, offre, tu as offert. Nous offrons,
vous offriez les agneaux et les brebis 315 gras 247, plus
gras 61, les plus gras 63.
Bâtissez, qu'il bâtisse, nous bâtissons, je bâtissais. Tu
aurais bâti, elle avait bâti, devoir bâtir, de bâtir. Vous au-
riez bâti, ils eussent bâti une église et un temple 315 ma-
gnifiques 250, les plus magnifiques 66.—Emmener, de-
voir emmener, à emmener, tu emmènes, vous emmeniez.
Ils emmènent, qu'il emmène, emmenant, que nous em-
menassions. Il eut emmené, avoir emmené, j'emmenais,
il aura emmené. Nous eussions emmené, qu'il ait em-
mené, emmène, emmenez-nous 315. - -«*>
Tu corromprais ; l'or et l'argent contraires 250, plus
contraires 68, très contraires 68au bonheur 281, corrom-
pent les âmes 315 pures, les plus pures 63. Ne corrompez
pas 199, devant corrompre, avoir dû corrompre. Ils avaient
corrompu, qu'il ait corrompu, vous auriez corrompu.
L'ambition et l'avarice ont corrompu le genre 315 hu-
main.-Étahlis, que nous établissions, vous 254 et moi
256 nous établissons. Nous avons établi, qu'il ait établi,
avoir établi. Lui et vous 256 aviez établi, qu'elle eût éta-
bli, devant établir, avoir dû établir; qu'ils aient résolu. e
CLASSES ÉLÉMENTAIRES. 37
Chassons les paresseux 266-315, choisissons les plus
studieux 63-266. La multitude 258 chassa les tyrans 515
cruels, plus cruels 61, très cruels 63. Vous chassiez, j'ai
chassé, que vous eussiez chassé. Avoir chassé, que tu
chasses, de chasser, à chasser, avoir dû chasser.-J'ai
couvert, tu couvriras, couvre, [que nous ayons couvert.
Nous aurons couvert, avoir couvert, tu couvres, tu couvris.
Couvrant, à couvrir, devant couvrir, il couvrirait, ils au-
raient couvert, vous aviez couvert.
Je suis conservé, tu serais conservé, qu'il fût conservé,
elle fut conservée, nous sommes conservés. Vous fûtes
conservées, vous 254 aviez été conservée, il aurait été con-
servé. Qu'il soit conservé, qu'ils aient été conservés ,
qu'elles eussent été conservées. Les fleurs qui 251-259 ont
été conservées sont belles 262, les plus belles 64. L'assem-
blée 258 a été conservée.—Us seront méprisés, que tu
aies été méprisée, qu'elle eût été méprisée. Avoir été mé-
prisés, devant être méprisées, elles seraient méprisées. La
fraude et le mensonge 255 ont toujours été méprisés 250.
Que nous fussions méprisés, ils seraient méprisés, nous au-
rions été méprisés, elle aura été méprisée.
En coupant, devant couper, tu coupes, il coupait, elle
coupa. Nous avions coupé, vous couperez, ils auront
coupé, coupe. Impér. qu'elle coupe, avoir coupé, que je
coupe, que tu coupasses, qu'elle ait coupé. Nous aurions
coupé le bois et la pierre utiles 250, très utiles 63.-Je
tiens, tu aurais tenu, tenant, devant tenir, avoir dû tenir.
De tenir, que nous tenions, que tu tinsses, vous aviez tenu,
nous tenions. Vous aurez tenu , tenez ; impér. qu'elles
tiennent; en tenant.—Construire, j'ai construit, tu con-
struisis, vous aviez construit. Que lu aies construit, ils
construisaient, ils ont construit des maisons 315 qui 251-
259 ont été conservées. Il avait construit un édifice 315
qui 251-259 aurait été conservé. Vous construisiez des na-
vires 315 qui auront été conservés.
Vous et moi 256-257, qui 260 avons taillé le bois et la
pierre 315 nécessaires 250, nous construirons le plus ma-
gnifique 66 château 315. Avoir dû construire. Votre frère
38 COURS DE THÈMES D'IMITATION.
et vous 236, qui 260 avez (aillé la pierre 313, vous con-
struiriez. Vos parents et nous 256-257, qui 260 avons les
ouvriers les plus actifs 64, nous construisons les plus beaux
64 édifices.
Devoir tuer; nous avons tué un loup 315 très dange-
reux 63. Vous aviez tué, il tuerait, qu'il ait tué, nous tue-
rons. Vous tueriez, ils auraient tué les sangliers 315 dan-
geieux, plus dangereux, 61. A tuer, devant tuer, de tuer,
pour tuer, que je tue. Que tu tuasses les animaux les plus
nuisibles 68.-Le plus grand 67 malheur est arrivé, qu'il
arrive, il arriverait. Le moment arriva, le temps arrivera,
les temps arriveront, qu'ils arrivent. Devoir arriver, d'ar-
river, l'été était arrivé.
Dieu confondra le méchant et l'impie 315. Vous con-
fondrez, ils auraient confondu, que je confonde. Tu con-
fondais, il aurait confondu, devoirconfondre, en confondant,
confondons les menteurs 266. Que tu confondisses, qu'elle
ait confondu, avoir confondu. A confondre, nous confon-
dons, ils confondirent, vous eûtes confondu.—Tu dis, tu
as dit, nous dirions, vous eussiez dit, que j'aie dit.- J'au-
rai dit, dis 129, qu'elle dît, avoir dit, de dire, qu'ils eus-
sent dit. Dire, disons, vous direz, elle aura dit les choses
315 les plus difficiles 65.
Habitez, en habitant, que nous habitions, vous habi-
tiez. Ils ont habité, vous habiterez le pays 315 le plus
chaud 63. Vous aurez habité, que tu habites, habitant,
devant habiter. Qui 261 habiterait cette maison 315,
vieille, plus vieille 62, la plus vieille 64 ? qui aurait ha-
bité ce château vieux, plus vieux 61, le plus vieux 64 ?
Nous interrompons le travail 315 le plus extraordinaire
68. Vous aviez interrompu, qu'il ait interrompu, à inter-
rompre, devant interrompre. Avoir interrompu, j'inter-
romps, tu interrompais, il avait interrompu. Nous eûmes
interrompu, vous eussiez interrompu, devoir interrompre.
Que j'interrompe, que tu interrompisses les travaux 315
les plus ordinaires 68.
Je conduisis, tu conduisais, il conduit, nous conduirons.
Vous conduiriez, qu'ils conduisent, que je conduisisse,
CLASSES ÉUtM J' NTMH E. 39
que tu élevasses une tour 315 haute, ties haute 63. Avoir
élevé, devant élever, vous élevez le* lotus 315 vers 206
les astres. J'ai élevé , tu auras élevé, il amait conduit, nous
avions conduit.--Les peuples sont ils ont été
propagés, que nous eussions été propagés. Les enfants
d'Adam seront propagés, ils auront été propagés. Le genre
humain a été propagé. La chaleur est propagée. Nous se-
rions propagés. Vous auriez été propagés. Qu'ils fussent
propagés. Ayant été propagée. Devant être propagé ; pro-
pagés, à être propagé.
Le navire a.été submergé. Tous les vaisseaux avaient
été submergés. Tu seras submergé, nous serions submer-
gés. Qu'ils aient été submergés, elle sera submergée, elle
eût été submergée. Le temple aurait été submergé; les
temples auraient été submergés. Devoir être submergée,
ayant été submergé, à être submergé. La flotte fut sub-
mergée.-Je resterais, tu restas, il est resté, restons, qu'il
reste, que nous soyons restés. Reste, restez, que nous res-
tions, tu restes, vous resterez. Ils restaient, ils restent
tranquilles 262. Être resté, restant, devoir rester, que tu
restes, à rester, vous 254 restiez paisible.—Bois, j'ai bu,
tu bois, à boire, je bois. Il est très honteux 63-263 de trop *
196 boire 263. Vous buviez, ils avaient bu, tu boiras, avoir
bu, devant boire, que tu boives. Ils boiraient, qu'elle eût
bu, buvant, vous aviez bu le vin 315 pur, le plus pur 63.
Cultivez, tu cultives, nous cultivions, j'aurai cultivé. Il
est très-agréable 63-263 de cultiver un champ 315 fertile,
plus fertile 61, très fertile 63. 11 serait très difficile 65-
69-263 de cultiver une terre 315 grasse (pinguis). Nous
avons cultivé; impér. qu'ils cultivent, qu'il ait cultivé, tu
cultivas.
Tu sèmes, nous plantons, vous avez semé. C'est un be-
soin 264 que de semer; que tu aies semé, ils auront semé.
Avoir semé, que je sème; en semant, je sème, devant se-
mer. Avoir dû semer, pour semer les grains 315 néces-
saires, les plus nécessaires 68. Plantons les arbres 315 les
plus utiles 63. Le laboureur très riche 69 plantera les plus
beaux 64 arbres.
40 COURS DM TIIÊMKS D'IMITATION.
Je suis appelé, tu es appelé, il a été appelé, elle a été
appelée. L'animal a été appelé, nous avions été appelés,
vous aurez été appelées. Ils seront appelés, elles auraient
été appelées, sois appelé. Impér. qu'elle soit appelée, ayant
été appelée, devant être appelée ; appelée. C'est une très-
grande 67 joie 264 d'être appelé père du peuple 272.—
J'oublie, tu oublias, elle a oublié, nous oubliions. Vous
oubliez, avoir oublié, elles auront oublié. Qu'elle ait ou-
blié, nous oublierons, oubliant, devant oublier. Que tu ou-
bliasses, ayant oublié, que vous oubliiez, qu'elle eût oublié,
qu'elles aient oublié, nous aurions oublié.
Allons, va, je vais, tu irais. Elle allait, nous irions, vous
alliez, que vous allassiez, que tu sois allé. Allant, devant
aller, qu'elle soit allée, nous irons. J'irais, tu iras, en al-
lant, à aller.—Adorez le père 315 tout-puissant. C'est
une félicité 264 d'adorer Dieu 315. Que nous adorions,
adorons, tu adorl's, elle adorait, tu auras adoré. Vous ado-
rerez, ils adorent, devoir adorer, ils adoraient.—Augmen-
ter, elle augmente, nous augmenterons, vous augmentâtes.
Tu avais augmenté, ils augmenteront, que tu augmentes.
C'est un plaisir 264 d'augmenter ses 85 connaissances
515. Avoir augmenté, devant augmenter, avoir dû aug-
menter, qu'ils eussent augmenté. Vous aviez augmenté,
devoir augmenter, pour augmenter, en augmentant.
Vous 254 négligez les devoirs 315 les plus utiles 69. Je i
négligeais, tu négliges, avoir négligé. Nous négligerons,
vous eûtes négligé, je négligerais, tu aurais négligé, ils
eussent négligé. Qui 261 avait négligé le devoir 315 donné
247 ? Qui 261 négligerait une promenade 315 agréable ?
-Je jetterais, tu as jeté, qu'elle jette. De jeter, tu avais
jeté, nous aurons jeté, vous eussiez jeté. Qu'il jetât, je-
tons, jeter, pour jeter. Vous jetâtes, ils eurent jeté, avoir ,
jeté.—Nous respecterons, vous respecteriez, ils auraient
respecté. Devoir respecter, tu respecteras ton père et ta
mère 3!5 très chers 69. J'avais respecté, nous respectons,
devant respecter, avoir dû respecter.
Ui
CLASSES ÉLÉIETAmES. 41
Tubm X.
(De l'an 2157 à l'an 1836 avant J.-C.)
Nemrod, petit-fils de Cham 272 et chef 245 d'un grand
nombre 272 d'hommes, dont 277 il devint le roi 262, jeta,
près de 206 la tour de Babel 246, les premiers 247 fon-
dements 315 de la ville de Babylone 246 et de l'empire
des Assyriens. Il fit la guerre 315 aux peuples 319 voisins
247 et agrandit son 85 empire 315. Nemrod fut le premier
conquérant 262.
Les hommes 252, devenus 247 méchants, très méchants
67, adonnés 281 à leurs 85 passions et très enclins 63 au
mal 286, négligèrent tous les devoirs 315 envers 206 Dieu.
Ils 253 adorèrent les fausses divinités 315, les astres, les
animaux, les plantes. Ils ne respectaient point 199 leurs
85 parents 316 ; ils disaient le mensonge 515; ils commet-
taient la fraude 315, le vol et l'homicide.
EXERCICE XI.
(Règles Pater qui, mater qnce, et suiv., 251 et suiv.)
Possum, potes, potui, posse, Pouvoir, 107.
Dimmer o, as, aut, atllln, are, Compter, 109.
Remuner o, as, avi, alum, are, Récompenser. 109.
Time o, es, timui (sans supin), timere, Craindre, 111.
Deser o, is, deser ui, deser turn, deser ere, Abandonner, 112.
Pel 0, is, ii ou ivi, itulll, ere, Aller vers, gagner, demander,
H2.
Vous 268 pouvez, tu peux, nous pourrions, avoir pu,
pouvoir. Je pouvais, il peut aller vers 366 la Palestine
315. Nous pourrons, vous pûtes, ils pouvaient, je puis, tu
pourras compter 366 les hommes 315 qui 251 sont justes
262.—Je comptais, tu as compté, elle avait compté. Abra-
ham 252 compta les étoiles 315 qui 2Dl pouvaient être
vues 566. Nous comptons, en comptant, avoir compté,
avoir dû compter. Je compte le troupeau 25 qui 251 aban-
donne la prairie 315. Comptez, comptons, que nous eus-
sions compté. Que j'aie compte, que tu eusses compté, vous
auriez compté les années 315.
42 COURS DE THÈMES D'IMITATION.
Je récompense l'écolier 315 qui 251 est sage et labo-
rieux 262. Elle récompensait, nous récompenserons la
jeune fille qui 251 sera studieuse. Vous 253-2° pouvez
paraître sage, et je suis paresseuse. Vous 254 récompen-
siez, ils auraient récompensé. Le père et la mère 255 ont
récompensé leurs 85 enfants 315. Les bonnes mères et
vous 256 récompenserez vos 86 enfants. Toi et moi 257,
qui 260 pouvons compter les élèves 315 sages, nous ré-
compenserons les plus studieux 265-315. Vous 254 et le
professeur 256, qui 259-260 pouviez récompenser 566,
vous comptiez les élèves 315 les plus laborieux 63.
Qui 261 peut? qui pourra? qui compte? qui aurait
compté? qui avait compté ? Qui récompensera ? qui aura
récompensé? qui compta? qui pourrait compter 366 toutes
les étoiles?
Nous craignons, tu crains, il craignait. Vous craigniez,
que tu craignes, tu craindras, elle avait craint, que vous
craigniez. Avoir craint, il craindrait, qu'il craignissent,
crains. Qu'elle eût craint, nous avons craint la colère 315
de Dieu.—Il est difficile 263 d'abandonner la patrie 315.
La multitude 258 des élèves 272 avait abandonné l'école
315. Il serait très agréable 63-263 de récompenser un
élève 315 docile et laborieux. Il fut facile 263 de
compter les hommes justes et probes 247.. Il est doux et
glorieux 263 de compter les belles 267 actions, C'est une
chose bien mauvaise 67-263 d'abandonner les vrais 267
amis 315. Abandonner la classe 315 est d'un mauvais
élève 311.
C'est une grande joie d'aller vers 264 sa 85 patrie 315.
C'était un vrai 267 bonheur 264 de gagner la maison 315
paternelle 247. La foule 258 gagne les champs, et vous
254 irez vers la ville. Tout le monde 266 compte les an-
nées 315 passées 247. Tous les hommes 266 peuvent
compter 366 leurs 85 amis. Nous ne pouvons pas 199
compter nos 86 ennemis. J'abandonne, tu vas vers, nous
comptions, vous récompensâtes. Ils eurent abandonné, que
tu abandonnasses, avoir gagné sa 85 patrie 315. Vous aviez
gagné la maison paternelle. Ils auront gagné leur 85 pa-
CLASSES ÉLÉMENTAIRES. 43
trie. Que j'aille vers la maison. Que tu sois allé vers le
collége 315. Devoir aller vers. Avoir dû abandonner,
d'abandonner, j'avais 268 abandonné. C'est à vous 254-
270 de compter les élèves. C'est à nous 270 de récompen-
ser les bons 265-315. C'est à vous d'abandonner votre
86 patrie. Ces 81 livres sont à nous 313. Ces maisons
sont à toi 313. Ce livre et cette plume 255 sont à moi
250-313. Le navire et la marchandise sont à toi 250-313.
Le fils et la fille étaient à nous 313. La maison, le château
et la campagne 255 seront à vous 313-250.
THÊIE XI.
NOTA. L'élève doit rendre les mots latins dans l'ordre qu'ils oc-
cupent ici; c'est ainsi qu'il s'habituera aux inversions peu à peu.
Cependant quelques vrais sages
pratiquèrent la religion et la ver-
tu ; parmi eux fut Abraham , qui
était de la race de Sem , et qui
craignait la colère de Dieu.
Dieu dit : Ce peuple sera à moi,
et il est juste de le récompenser.
Il fit alliance avec Abraham, et lui
dit : Abandonne la maison de ton
père et ta patrie, et gagne la terre
promise.
Tu seras le père de beaucoup
de peuples, et par toi toutes les
nations du globe seront comblées
de biens.
Tu regardes le ciel : compte
les étoiles ; ta race sera aussi
nombreuse.
Abraham fut donc le chef et
la tige du peuple de Dieu.
Quidam 89 tamen 212 verè 267
sapiens 53 colo 112 religio (onis)
315 et virtus; inter 206 qui sum
Abrahamus 252, qui 251-259 sum
è 207 genus Semus 272, quique*
212 ira divina 273 timidus 278
sum.
Deus dico 112 : Hie 81 popu-
lus 252 sum mens 85-313, et jus-
tus 263 sum is 80-325 remunero
109. Facio 11/ifcedus 25-315 cum
207 Abrahamus, et dico 112 is
319 : Desero 112 domus 315 pa-
ternus 273 et patria 387, et peto
112 terra 315 promissus 247-
Sum pater 262 multus 247-488
gens (gentis) 272, ac 212 per 206
tu omnis 247 orbis 272 natio
(onis) sum bonum cumulatus289.
Aspicio 114 ccelum : dinumero
109 stella; tuus 87 progenies 42
sum tàm 62 Rem: numerosus
262.
Abrahamus igitur 212 sum dux
et stirps populus 272 Deus.
EXERCICE XII.
(Règles Ego audio et suiv., 252 et suiv.)
Cognosc o, is, cognovi, cognitum, cognoscere, Connaître, 112.
Luc o, is, duxi, ductum, ducere, Conduire, diriger, H2-129.
1 * La conjonction et se rend ainsi en latin par que, que l'on place après le
mot qu'elle précède en franqais.
44 COURS DE THÈMES D'DilTATiON.
Scrib o, is, scripsi, script urn, scribere, Écrire, 112.
Admir or, aris, atus sum, ari, Admirer, 155.
Il connaît, le juge connaissait le témoin 315. Nous con-
naîtrions, ils ont connu. J'eusse connu, elle connaîtra, vous
aurez connu les témoins 315. Avoir connu, devant con-
naître les bons livres 315. Connaissons nos devoirs, qu'elles
aient connu leurs troupeaux 315. Il a connu des hommes
probes, tu avais connu des élèves 315 dociles.-Je dirige,
tu aurais dirigé, nous aurons dirigé des élèves 315 indo-
ciles. Vous conduisîtes la génisse et le bœuf 315 gras 247.
Tu conduis, que vous 254 eussiez conduit, ils auraient
conduit. Impér. qu'elles conduisent, conduis ces 81 enfants
315. Abraham conduisait des troupeaux nombreux. Je
conduirais, nous conduisîmes, tu auras dirigé. Elle diri-
gea, que vous 254 ayez dirigé, devant diriger.—J'ai lu, je
lirai l'histoire 315 sacrée 247. Tu avais lu, il lut, nous
aurons lu, vous 254 auriez lu, que nous lisions, lisez. En
conduisant, à connaître, pour lire, devoir conduire, avoir
dû connaître, de lire.
J'écris, tu écriras trois 71 pages 315. Elle écrirait, nous
écrivions, que vous écriviez, qu'ils écrivissent. Avoir dû
écrire, tu aurais écrit, qu'il ait écrit, vous aurez écrit.
Vous 254 aviez écrit, ils avaient écrit. J'eus écrit, écrivant,
elle a écrit, nous aurons écrit. Devoir écrire, devant écrire,
en écrivant, avoir dû écrire l'histoire et la géographie 315.
-J'admire, tu admirais, il admira, nous eûmes admiré.
Le père et la mère auraient admiré 249. Vous avez ad-
miré, ils avaient admiré, elles avaient admiré. Tu admi-
reras, elle admirerait, elle aura admiré. Admirez 254,
qu'elle admire, admirons, que vous admiriez, qu'elles
aient admiré, qu'ils aient admiré. J'eusse admiré, que
j'eusse admiré, avoir admiré, devant admirer. Devoir
admirer, en admirant. La mère et la fille avaient admiré
248. Le frère et la sœur auraient admiré 249.
Nous connûmes, tu conduis, il lit, nous écrivions, vous
admirez. Ils ont connu, j'ai conduit, tu eus lu, elle écrivit,
nous admirâmes. Vous connaissiez, elles conduisaient, je
CLASSES ÉLÉMENTAIRES. 43
lisais, tu écrivais, vous 254 admiriez. Nous connaissions,
vous lisiez, ils avaient écrit, j'avais conduit. Tu avais lu,
il avait écrit, nous avions admiré. Vous aviez connu, ils
avaient conduit. Je lirai, tu écriras, il conduira, nous con-
naîtrons. Vous conduirez, ils liront, elles auront lu, vous
aurez 254 admiré. Elle aura connu, vous aurez lu, ils
auront écrit. J'aurais admiré, connais, conduisons, con-
duis, qu'elles aient admiré.
THÈME XII.
(De l'an 1836 à l'an 1451 avant J.-C.)
Que les enfants 252 qui ont du goût pour 278 l'histoire
lisent l'histoire sacrée : ils verront la conduite et les
mœurs 315 du peuple 272 de Dieu; ils 253 liront la vie
315 d'Abraham 272, d'Isaac, lils 245 d'Abraham, d'Ésaii
et de Jacob 272, fils d'Isaac; ils admireront la sagesse 316
du bon Joseph, un 245-305 des douze 72 fils de Jacob.
Ils seront désireux de connaître 280 la naissance et la
vie de Moïse 272, dont 277 les mœurs étaient pures 262
et agréables 2Hl à Dieu. Il dirigea longtemps 191 le peuple
315 d'Israël 273.
Écrivons maintenant 191 l'abrégé 315 de l'histoire 272
de la Grèce 273 et de l'histoire des faux 247 dieux et
autres choses 265-266.
EXERCICE XIII.
(RèGles Petrus et Paulus ludrtnt, el suiv., nos 255 et suiv./
Cub o, as, cubui, cubitllm, cllbare, Coucher, se coucher, 109,
Prœb eo, es, prœbui, proebitum, prœbere, Fournir, 111.
Ilab eor, eris, habitua sum, havitu, haberi, Passer pour, être
regardé comme, 147.
Cognosc or, eris, cognilus sum, cognitu, cognosci, Être
connu,148.
Ed o, eciis ou es, edi, esum, edere ou esse, Manger, 163.
L'homme et l'animal se couchent 255. Je me couche,
tu te couchais, il se coucha. Les premiers hommes cou-
chaient sous 207-209 les arbres. Nous nous sommes cou-
chés. Vous 254-256 et votre frère vous vous étiez couchés,
ils se coucheront. Impér. qu'ils se coucheut sous 207-209
46 COURS DE THÈMES D'IMITATION.
les toits des maisons. Ton frère et moi 256 nous couche-
rons chez 206 mon 85 oncle. Que je me couche, qu'il se
couchât, que nous nous soyons couchés. Vous vous seriez
254 couché, avoir couché sous 207-209 un chêne 40.
Devant se coucher, à se coucher, avoir dû se coucher.
Je fournirai, tu fournis, nous fournissons, vous four-
nîtes, il a fourni. Toi et moi 256-257 nous aurions fourni,
avoir fourni, devoir fournir, tu fournirais. Que j'eusse
fourni, en fournissant le papier et les plumes 315 néces-
saires 250. Je fournis, ils auront fourni. Impér. qu'elle
fournisse; que lui et vous 254 ayez fourni 256; il avait
fourni, elle eût fourni le pain et l'eau utiles 281 à l'homme.
-Tu passes pour avare 262 d'argent 278. Je passais pour,
elle passait pour, nous passons pour, vous avez passé pour
oublieux 278 des services. Que nous passions pour, qu'ils
eussent passé pour, avoir passé pour, elle avait passé pour
bienfaisante, plus bienfaisante, très bienfaisante 66. Elles
auront passé pour très habiles dans 63 la musique. So-
crate et Aristide 255 ont passé pour les plus sages 63 et les
plus justes 262 des Grecs 303. Néron 252 passa pour le
plus méchant 67 et le plus cruel des empereurs 303 de
Rome 273.
Vous êtes connus, je fus connu, mon frère et votre sœur
256 avaient été connus 249. Elles furent connues, tu seras
connu, nous aurions été connus, j'eusse été connue. Tu es
connue, vous auriez 254 été connue, vous aviez été con-
nues. Le temple et l'église devant être connus 250 passent
pour magnifiques 250-262. Devoir être connue, connu,
connues, connus, ayant été COllllUe. Avoir été connu, avoir
été connues, avoir dû être connus, avoir dû être connu.
Qui a été connu, qu'elle eût été connue. La multitude 258
serait connue.-Je mange, tu mangeais, lui et moi 256
nous mangeâmes, vous eL lui vous mangerez. 11 mangea,
nous eûmes mangé, vous 254 auriez mangé, ils mange-
ront. L'écolier paresseux et toi 256, vous mangez le pain
315 sec. Mange, mangeons, mangez. Il aura mangé, que
j'aie mangé, devoir manger, en mangeant, que tu eusses
mangé.
CLASSES ÉLÉMENTAIRES. 47
THEME XIII.
(De l'an 2348 à l'an 2204 avant J.-C.)
Javan, fils de Japhct et petil-
fils de Noé, passe pour le père
des Grecs. Selon les anciens his-
toriens, les premiers habitants de
la Grèce mangeaient seulement le
gland et autres fruits grossiers.
Ils ne connaissaient pas l'usage
du feu.
Ils couchaient sous les arbres
ousousdes rochers. Ils ignoraient
l'art de bâtir des maisons. Ils
étaient de mœurs grossières et
sauvages.
Il serait bien difficile de fournir
des notionscertaines sur l'enfance
des Grecs. L'art d'écrire fut connu
longtemps après la dispersion du
genre humain.
Javanus, filius 245Japhetus 272
et nepos (otis) 245 Noemus, ha-
beor 147 pater Graecus. Secun-
dum 206 vetus 52-247 historicus,
primus incola Græcia 272 edo 163
solummodo glans 28-315 et alius
74 fructus vilis 54-247- Ignarus
278 sum usus 37 ignis 272.
Cubo 109 sub 207-209 arbor
ant sub 207-209 rupes. Ignarus
278 sum ars 28-275 aedifico 109
domus 41-315. Sum mos 274 rus-
ticus et ferus 247.
Difflcilis 05 sum 263 praebeo
111 notio (onis, f.) 315 certus
de 207 primus 247 aetas (atis, f,)
Graecus 272. Ars scribo 112-275
cognoscor 148 mullò 494 post206
dispersus 37 genus (eris) 272 hu-
manus.
EXERCICE XIV.
(RèGles Ego et tu valemus et suiv., 256 et suiv.)
Cre or, aris, atus sum, atu, ari, fitre créé, 146.
Exerc eor, eris, exercitus sum, exercitu, exerceri, fitre
exercé, 147.
Decerp or, eris, decerptus sum, decerptu, decerpi, Être
cueilli, 148.
Moll ior, iris, ilus sum, illl, iri, fitre adouci 149.
Vos 85-254 parents et nous 256 avons été créés. Il sera
créé, vous étiez créés, vous 254 avez été créée, elle serait
créée. Nous avions été créées, vous aurez été créée. Impér.
qu'il soit créé, qu'elle soit créée. Le soleil, la lune, les ar-
bres et les plantes 255 avaient été créés 250. Les bons et
les mauvais anges furent créés. Tout 266 a été créé ; Dieu
seul n'a jamais 191 été créé. Devant être créé, avoir dû
être créé, avoir été créé, devoir être créées. Ayant été
créés, ayant été créée ; que je fusse créé, que vous 254
soyez créée ; nous serions créées.
Lui 82 et vous 254-256 serez exercés. Je suis exercé,
,tu étais exercé, ayant été exercés. Les troupes 252 ont été
48 COURS DE THËMES D'IMITATION.
exercées ; devoir être exercée, avoir été exercés. Devant
être exercée, nous sommes exercés, vous étiez exercés,
soyez exercée. Je serai exercé, tu serais exercée, qu'il ait
été exercé. Que vous eussiez été exercées, ils auront été
exercés, elles auraient été exercées.—Les fruits ont été
cueillis, les pommes et les poires 255 auront été cueillis.
Avoir été cueilli, ayant été cueillies ; que les fruits aient
été cueillis. Les fleurs et les fruits 255 avaient été cueillis
248; les roses et les tulipes auraient été cueillies 248.
Qu'ils soient cueillis, qu'elles aient été cueillies, avoir dû
être cueillie. Ayant été cueilli, ayant été cueillis, cueillie,
devant être cueillies. La pêche est un fruit 262 agréable
291 à cueillir. Le raisin est facile 291 à cueillir. Les noix
sont difficiles à cueillir.
Les mœurs des hommes 272 sort adoucies ; elles seront
adoucies, elles auraient été adoucies. La voix a été adoucie.
Devant être adoucie, avoir dû être adoucies, ayant été
adouci. Ils avaient été adoucis, ils seraient adoucis, à être
adouci. Les mœurs des barbares sont difficiles 291 à adou-
cir. Qu'elles aient été adoucies, que ton langage soit
adouci.
THÈME XIV.
(De l'an 2160 à l'an 1880 avant J.-C.)
La première ville de la Grèce 272 fut la ville 262
d'iEgialée 246, dont 277 le fondateur était Ægialus, Grec
245 d'origine 274. Ensuite 191 cette ville fut appelée
Sicyone.
Parmi 206 les peuplades qui 259 habitèrent la Grèce,
la colonie d'Inachus paraît la plus ancienne 68.
Inachus passe pour le troisième chef 262 dépeuple grec
247. Il était en 207-209 Grèce environ 206 l'an 2000 *
avant 206 Jésus-Christ.
Plein 278 du désir de rendre 275 ce 82 pays 315
agréable 281 à ses compagnons, il propagea l'agriculture
315 et l'art de bâlir 275. Phoronée, un des 305 fils d'I-
* Exprimez es iscr.sbre également en chiffres pour le latin.
CLASSES ÉLÉMENTAIRES. 49
3
nachus, bâtit le bourg 315 de Phoronique 246; son 385
petit-fils Argos 245 augmenta ce bourg 315, qui 259 en-
suite i91 devint la ville 262 d'Argos.
Alors 191 les Grecs connaissaient l'usage du feu 272.
EXERCICE XV.
(Règles Ttirba ruit ou ruunt et suiv., 258 et suiv.)
.; Do, das, dedi, datum, dare, Donner, 109.
Al o, is, alui, alitum, alere, Nourrir, 112.
Disc o, is, didici, discitum, discere, Apprendre, 112.
- Proteg o, is, texi, tectum, protegere, Protéger, 112.
Reg o, is, rexi, rectum, regere, Diriger, gotiverner, 112.
", Vest io, is, ivi, itum,ire, Vetir, couvrir, 113.
Peregrin or, arts, atus sum, ari, Voyager, 155.
j"; Le peuple 258 donnera, nous donnerons. Les hommes
les plus pauvres 64 donnaient; je donnai, tu as donné, elle
avait donné des herbes 315 salutaires 281 aux ânes et aux
ânesses 8. Que je donne, que tu donnasses, qu'il ait donné.
Avoir donné des livres plus utiles 61 et plus agréables 281
aux maîtres et aux maîtresses 8. En donnant, à donner,
devant donner, que tu aies donné. Que vous et l'élève 256
le plus sage 63 eussiez donné, ils auraient donné, nous
donnons. Vous donnâtes des préceptes utiles, très utiles
63-281 aux esprits et plus salutaires 61 aux âmes 8.
J'ai nourri, tu nourrissais, ils nourriront, avoir nourri.
J'aurais nourri, il eût nourri les ouvriers 315 dignes, plus
dignes 61, les plus dignes 63-289 de récompense. Les fo-
rêts épaisses, plus épaisses 61, les plus épaisses 63 nour-
rissent les animaux les plus dangereux 63. Tu nourris,
vous nourrissiez, qu'il nourrisse. Devant nourrir, que vous
et moi 256-257 ayons nourri les enfants 315 privés de
289 parents riches 247. A ou pour nourrir, avoir dû nour-
rir, nourrissons, ils nourriraient. J'ai nourri des élèves
315 instruits, plus instruits 61. Les glands nourrissaient
les premiers hommes, ignorants, fort ignorants 63.
Nous apprenions, vous apprîtes; le jeune homme avait
appris, que tu eusses appris, que nous ayons appris la
langue latine et la langue 315 grecque, précieuses, plus