La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

De la manière de poursuivre des crimes dans les différents tribunaux du royaume avec les loix criminelles depuis 1256 Jusqu'à présent Volume 2

De
501 pages
Iw IV^- ^VJ JC.I ^, J> I "C , ^VJ>^TfflMANIERELADE POURSUIVRESCRIMELESDANS TRIBUNAUXDIFFERENSDU ROYAUME-A y E cLESLOIXCRIMINELLES.1 6.Depuis 2$ jttfqiid prefent.Y A U X$ U R LA COMPETENCE DES JUGES R O ;Celle des & des Prevots des fok Inftancedes en >Seigneurs MarechaiiM, premiereJugesfoit en Caufed comme d abiis de 6:c.appel^ranrfimple que ,Conflic.s j.Reglemens Juges,On ions traitees ala &a des Crimes.ftflujteurs G/ue font far rapport paitrfuite UpumtionLe tout fuivant la Civile & & 1 Ordonnance dei6"7oJuriiprudence Fran^oife Canonique ,TOME SECOND.BIBLIO"A PARIS, \H ET aCMOUC I entree de la Grand Salle du Palais a la, Jufticc.,Chez -< ITAU LTPR , des Fermes du de Gcvres a-up-re Imprimeur Roy , Quai Paradis.M. D C C. X X X I X.AVEC APPROBATION ET PRIVILEGEDU ROY.c"D ELAMANIEREDE POURSUIVRELES CRIMESDANSLES DIFFERENS TRIBUNAUX.SECONDE E.PARTICONTENDNT LE S LOIX CRIM1NELLES OU, , RECUEILDes Ordonnances Edits Declarations Lenres Parentes> } > , Arrefts& de a la Partie.Reglemens,fervam preuves premiereORDONNANCE DE S. LOUIS,Concernant les Proces Criminels des deOfficiers Jtiftice,Nota. Cette Ordonnance eft tiree de 1 Hiftoire de Saint iLouis, par Joinville, z a.pageOU S la de Dieu deLoys par grace Roy France, eftabliflbns ^^tons Prevoftz, MairesBail-life, , & aurresJuges, Receveurs, , en quel-Office il foir, chafcun d eulxque qu que dorenavant fera ferement; ...
Voir plus Voir moins
Iw I V ^- ^ VJ JC.I ^, J> I "C , ^ VJ>^Tffl MANIERELA DE POURSUIVRE SCRIMELES DANS TRIBUNAUXDIFFERENS DU ROYAUME- A y E c LESLOIXCRIMINELLES. 1 6.Depuis 2$ jttfqiid prefent. Y A U X$ U R LA COMPETENCE DES JUGES R O ; Celle des & des Prevots des fok Inftancedes en >Seigneurs MarechaiiM, premiereJuges foit en Caufed comme d abiis de 6:c. appel^ranrfimple que ,Conflic.s j.Reglemens Juges, On ions traitees ala &a des Crimes.ftflujteurs G/ue font far rapport paitrfuite Upumtion Le tout fuivant la Civile & & 1 Ordonnance de i6"7oJuriiprudence Fran^oife Canonique , TOME SECOND. BIBLIO" A PARIS, \ H ET aCMOUC I entree de la Grand Salle du Palais a la , Jufticc., Chez -< IT AU LTPR , des Fermes du de Gcvres a-up-re Imprimeur Roy , Quai Paradis. M. D C C. X X X I X. AVEC APPROBATION ET PRIVILEGEDU ROY. c" D E LAMANIERE DE POURSUIVRE LES CRIMES DANS LES DIFFERENS TRIBUNAUX. SECONDE E.PARTI CONTENDNT LE S LOIX CRIM1NELLES OU, , RECUEIL Des Ordonnances Edits Declarations Lenres Parentes > } > , Arrefts & de a la Partie.Reglemens,fervam preuves premiere ORDONNANCE DE S. LOUIS, Concernant les Proces Criminels des de Officiers Jtiftice, Nota. Cette Ordonnance eft tiree de 1 Hiftoire de Saint iLouis, par Joinville, z a.page OU S la de Dieu deLoys par grace Roy France, eftabliflbns ^^ tons Prevoftz, MairesBail-life, , & aurresJuges, Receveurs, , en quel- Office il foir, chafcun d eulxque qu que dorenavant fera ferement; quo tandis ilz feront efdits Offices,ils feront droit 6cqu Juftice aung chafcun, fans avoiraucune de Perfonnes,tant aaccepcion comme apoures riches, ai comme au EtLftrangicr lesUs&prive, gardcrom font bonnesConsumes, qui I J, fame* a Loix CrimincUts Louis IX. aucuns d eulx eft fait aucontraire deleur Nous vou-Tenement,&approuvees.Et fipar ilzen en& foient biens&en felonlons, qu pugniz ,expreffementenjoignons corps 1 des cas. La nos Baillifz Prevoftz autres, , &exigence pugnicion defquelz Juges, a notreOfficiers nous refervons aNous& : Sc a leurslnfeneurs , cognoiffance culx,de Audireurs des & autres& NosTreforiers.Receveurs, Prevoilz,Subgetz. Compres, Officiers & enuemecleurs de noz Finances bien &loiaument ilzjureront , que &Domaines tous <Sc chafcunsnoz Rentes &avecques nozDroiz.libertez,garderont fans ne fouffrir en eftrerien fouflrait ne amenufe. EClaiffer, , oufte,preheminences, ce ilz &qu nelaiiTerontprandre,eulx neleursgens Commis,avecques, neprandront, ne on vueille a eulx ne a leurs femmes &:aucuns dons leur faire, enfans,prefens,qu en ilzlie a & en leur faveur. Etfiaucun don eftreceu, leferont inautres, qupour & fans delai rendre& refiituer. Er ilz ne feront fairecontinent aufemblablement.qu cuns ilz foient faveurdonsneprefcnsanulles perfonnesdont Subgetz, pour quelque laoujureront que, ilzfcauront&congnoiflrontaucunsOffi-oufupport.Etavecquesce autres font ilz doi-ciers,Sergens,ou qui rapmeurs,&abufeursenleursO;hces,par quoi nevent leurs Offices& notre Service ilz lesfoutiendront ne , celeronr,perdre qu par don ne autrement : ilz les & felon , faveur , , ainsprometTe qu pugniront corrigeront le cas le en bonne foi& e & fans aucune ne rancune. ECquite ,que requerra, hayne ce lefditsfcremejis foient Nous, nonobfiantvoulonsjaczoit que prinsdevant quece ilz foient devant les Clercs Chevaliers & toutes autres , , ,ptibliez Seigneurs gens :de commune affin mieulx, & fermement ilz foient tenuz & &que ,plus gardez ilz aient crainte d encourir le vice de non feullement crain- ,qu parjures pas pourla te 6c de noz & de la honte du mondeimais auffi de lamains,pugnicion paeur,& pug nicion de Dieu. En nous & adeffendcns tous nofdits Baillifz Pre-apres prohibons , Maires &. autres nos Officiers ilz ne ne lenomvorz, , ,Juges, qu jurent blafphement de fa Mere & Saints deDieu de , Benoitz. & Saintes Paradis : & a fembla- , digne ble ilz ne foient Joueux ne les tavernes& , dedez, bordeaux, furqu frequentant de de leur & de telle au casOffice, ,paine privacion pugnicion que apparriendra. IMous toutes les Folles femmes de leursvoulons & comafemblable,que corps, foient mifes hors desMaifons d les autresmunes, es,& Per-prive feparees avccques fonnes: 5c on neleur louera ne affermera Maifonsque quelques neHabitacions, faire & entretenir leur vice& de luxure. ce nous &pour pec-hie Apres , prohibons, de Prevodz & autres Officiers & Admi-deifendons,quenulz nosBailliCz, , Juges foientniihateursdelaJuiiice,ne rant ne eulx nehardisdeconquerir achapter,par par ne es dont ilzauront la Juftice enautres,aucunesTerres lieux, main , fanspofTeffions, norre &:licence, & decongie, permifTion , laquefoyons premierementacerrainez chofe. Et li au contraire le font , Nous voulons& entendons lefdites Terres & pof- fcffions etre en noftre main. Ne a femblable ne voulons, nozconfifquees point que deiTufditz Officiers , rant ilz feront en noilre fervice marientfuperieurs , aucunsqu de leurs filz ne autres ils en , filles, aient, a nulle autre leursparens qu perfonne, que & noilre Et tout ce defdits & Ma-Bailliages Reflbrts.fans congieefpecial. Acquetz detfendus ne &entendons avoir lieuentre les autres Officiersriages point Juges ne entre autres mineurs d Office.inferieurs, Nous deffendons auffi, que Baillif, ne nePrevot, autre, nombre de ne de Bedeaux en fa-Sergens ,tiengne trop grand le foit Nous deffendons <;on que communpcupleen pareillement, nulzgreve. que de ne foient au ne leurs debtesprinsQOzSubgetz corps, emprifonnez ponr perfonnel- !es lesooftres :& iliiC foit amende fur nul; forsquspour levcque denofditzSubgets
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin