Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Des électeurs et des députés en 1824 . (Signé : le comte A. de M.)

8 pages
Impr. de Le Normant fils ((Paris,)). 1824. France (1814-1824, Louis XVIII). In-8 °. Pièce.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

DES ÉLECTEURS
ET DES DÉPUTÉS
EN 1824.
DANS un moment où chaque Electeur devient
une espèce de puissance dont le suffrage est
sollicite par tous les candidats, la situation et
les intérêts de son pays doivent être naturel-
lement l'objet de ses plus graves réflexions.
S'il considère la prospérité intérieure, due
sans doute à de grands et généreux efforts,
mais plus encore à l'administration paternelle
qui a su en profiter pour relever en si peu
d'années la France, écrasée sous le poids des
désastres de 1815 , il ne peut retenir l'expres-
sion de sa reconnoissance, et il admire le
monarque qui présente à l'Europe étonnée le
spectacle de la grandeur de la France, et de
sa propre gloire, acquise non par le sang et
2
les larmes de son peuple, mais par les succès
de la politique, aussi généreuse qu'éclairée ,
qu'il a si loyalement adoptée.
Plein de confiance dans l'avenir, il se dis-
pose à répondre à la voix de son Roi, qui,
voulant assurer aux institutions que nous de-
vons à sa sagesse le degré de perfection né-
cessaire à leur stabilité, s'entoure de nouvelles
lumières et fait un appel solennel à l'opinion
publique, justement exaltée par les succès
miraculeux dont nos armes ont été couron-
nées sous la conduite de ce Prince, adoré de
ses soldats, qui vient de donner à nos armées
l'exemple de la valeur, de la piété et de cette
magnanimité qui firent de saint Louis l'admi-
ration des Infidèles, le héros des Chrétiens.
Pour remplir, selon le voeu de la patrie,
les devoirs qu'elle lui impose, il mettra d'au-
tant plus d'empressement qu'il se pénétrera
mieux de l'importance des fonctions qu'il va
déléguer.
A peine réunis, les Députés qui vont être
nommés auront à apprécier les motifs qui ont
déterminé la résolution des ministres. S'ils
les approuvent, s'ils partagent l'opinion du
Conseil, pendant sept années ils seront les
dispensateurs des trésors de l'Etat, les juges

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin