Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

THE FRENCH REVOLUTION
RESEARCH COLLECTION
LESARCHÏVESDELA
REVOLUTION FRANÇAISE
15 BRIDGE STREET MDX BRIDGE STREET
BRIDGE • OXFORDSHIRE OX8 6YH
Téléphone (099 ) Fax (0993) 779043
A
jENSIONS militaires,
M. le Baron Fitix DE Wimwtbx
Députe de Caett la Séance du Jeudi matin
Décembre tfSfr
Jmj-rim* pab ordre DE L'AmsunUt Nàtiokai.s
MESSIEURS,
J fi lifois dans un pukage nouvel que l'excès' dans
les dons devoit néceffairement produite -l'excès dans'let
reftitutions, lorfqu'on me rémtt l'état des Penfions.
Auflitôt je fermai lé livré pour Jeter un coup dœil
fur la lifte des enfans de là Patrie. J'eh trouvai quel-
iues-uns que la Patrie fecorinoît auflâ dignes de fes bien-
faits que de fon eftîme. Elle n'en doit peint âvoir'M'autres.
Cependant j'y rencontrai les noms d'une foule de pef-
fonties^ qui ne font, queues Enfans g^tés de la fortune
& que la fortune même n'eût jamais adoptés encore mbirisf
gâtés fi elle n'étdit pas aveugle car c'eft iûrefquê «ou-1
fotots en rsifon înverfe de lettr utilité', qu'eue choififlbif
fes fayoris. Mais hélas ce qu'on emprunte de la forïune
fc des hommes, eft incônrfint & pstfT^r çpmrrtë eux.