Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 0,99 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

A TOULOUSE.
M. DCC. XXI.
ELOGE FUNEBRE
DE FEU MESSIRE
PI ERRE
DE LA BROUE.
EVEQUE DE MIREPOIX,
Prononce' dans l' Académie des Jeux
Floraux de Toulouse , le 27 No-
vembre 1710. far Monsieur D E
RISSEGUIER, Conseiller au
Parlement, alors Modérateur de
l' Académie.
ES SIEURS;
Quand jc ne ferois pas autorisé par
vos loix , je ne craindrois pas que vous
Aij
tnc reprochâmes de renouvellér mal à
firopos votre douleur , en vous rappel-
ant après deux mois (a) la perte
que nous avons faite de M. DE LA
B R o u E , Evêque de Mirepoix ; puis-
que cet illustre Confrère a laissé dans
cette Compagnie un souvenir précieux^
& que nous rappellerons toujours avec
les mêmes sentirnens de vénération.
Je pourrois me promettre d'acquit-
ter dignement le tribut que je viens
rendre à fa mémoire, s'il suffisoit de
Vous faire reflbuvenir qu'il a été un dei
plus saints Prélats de l'Eglise ; Que
pendant quarante-deux années d'Epis-
copat il l'a soutenue par ses instruc-
tions, défendue par ses Ecrits , accrue
par ses travaux , édifiée par ses exem-
ples ; Qu'il a mis toute son ambition
d'égalerles Evêques des premiers tems,
par fa simplicité, fa frugalité, & fa
modestie j Que de ce qu'il retranchoic
des commoditez de là vie, il formoit
un fonds pour soulager les misères d'un
grand Diocèse ; Qu'il a perpétué son
zèle & sa charité par plusieurs établis-
(a) M. l'Evèque de Mirepoix mourut le
10 Septembre , & son Eloge fut différé jus-
qu'au 17 de Novembre , à cause des vaca-
tions.