Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Épître à Jean-François Ducis, de l'Académie françoise, par Georges Ducis, son neveu

De
8 pages
Nepveu (Paris). 1817. In-8° , 8 p..
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

EPITRE
À "
JEAN-FRANÇOIS DUCIS
DE L'ACADÉMIE FRANÇOISE.
PAR GEORGES DUCIS, SON NEVEU.
A PARIS
CHEZ NEPVEU, LIBRAIRE,
PASSAGE DES PANORAMAS, N° 26.
1817.
EPITRE
A JEAN-FRANCOIS DUCIS
PAR GEORGES DUCIS, SON NEVEU.
Feu Monsieur Ducis, mon oncle, avoit vu périr tous ses
enfants à la fleur de leur âge. Veuf pour la seconde fois à
quatre-vingt-un ans passés, il prévint l'isolement domesti-
que dans lequel il alloit se trouver en me fixant près de lui
avec mes enfants, qui parurent charmer ses vieux jours. Il
nous croyoit nécessaires à son bonheur, c'éloit lui qui fai-
soit le nôtre. Il avoit agréé que je lui adressasse une épître.
Je la composois lorsque la mort le surprit. Je n'ai pu résis-
ter au désir de l'achever, et, quel que soit le jugement que
l'on en porte, je trouverai mon excuse dans le sentiment
qui l'a dictée.
M. Ducis fut inhumé à Versailles, cimetière Saint-Louis,
le plus près possible de sa mère, ainsi qu'il l'avoit recom-
mandé par son testament.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin