Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Épître à M. Augustin Gibert, ancien payeur de la Marine, par Ch. Gasse

De
11 pages
impr. de J. Tastu (Paris). 1824. In-8° , 12 p..
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

A M. AUGUSTIN GIBEBT,
ANCIEN PAYEUR DE LA MARINE,
PAR
CH. GASSE.
IMPRIMERIE DE J. TASTU,
BUE DE VADGIBARD, N° 36.
482£
IIFIÎflI
A M. AUGUSTIN GIBERT,
ANCIEN PAYEUR DE LA MARINE.
LOIN des fantastiques plaisirs,
Exempt du fracas de la ville,
De chagrins et de vains désirs,
Dans ce nouvel Ermenonville,
Tu goûtes, philosophe habile,
Lé charme des plus doux loisirs.
Là, de grâces assaisonnée,
La douce conversation
Permet à la réflexion
De se montrer accompagnée
D'esprit, de goût et de raison.
Au discours plein de selattique,
(4)
Qui meut doucement les esprits,
Succède la fine réplique
Qui fait naître aussitôt les ris.
Une anecdote intéressante,
L'histoire, des romans nouveaux,
Ou quelque lecture amusante,
La politique, les journaux,
De l'esprit sans afféterie,
Parfois même quelques bons mots ;
Tout change en une académie
Le plus aimable des châteaux.
Là, délicatement servie
Avec goût-, sans profusion,
La table, où coule l'ambroisie,
Montre une active attention
Pour les amis de la maison.
Vins de Ségur et de la côte,
D'Aï, de Beaune et Chambertin,
Toujours du choix du châtelain ,
Dont il sait honorer son hôte,
Annoncent qu'il a le goût fin.
Mais la châtelaine charmante ,
(5)
Qui réunit à la bonté
L'esprit et l'affabilité,
Fait, par sa grâce prévenante,
Mieux que la liqueur pétillante,
Inspirer sa douce gaîté.
La saison des filles de Flore
Amène l'amoureux Zéphir,
Et son souffle qui les colore
Te prépare un nouveau plaisir.
La promenade est embellie
Par l'aspect d'un coup-d'oeil riant
Qui t'excite à la rêverie ,
Et qui dans ton ame marie
Les souvenirs au sentiment.
Là, le chasseur impitoyable
Aura, s'il est infatigable,
Dans le parc, ou dans la forêt,
Ou dans une plaine agréable,
Gibier divers, inépuisable,
Et toujours Médor en arrêt.
Ce beau jardin sans symétrie,
N'est pas uniforme, ennuyeux,

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin