Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Épître à M. le vicomte de Châteaubriand,... en réponse à sa lettre sur la police de la presse . Par G.-S.-J. Bertrand,...

De
14 pages
les marchands de nouveautés (Paris). 1827. 15 p. ; in-8.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

EPITRE
A M. LE VICOMTE
DE CHATEAUBRIAND.
PARIS. —IMPRIMERIE DE F AIN ,
rue Racine , n°. 4 * place de l'Ode'ou.
EPITRE
A M. LE VICOMTE
©I "GlEtATBAVB&MIf B,
PAIR DE FRANCE,
EN RÉPONSE A SA LETTRE SUR LA POLICE DE LA PRESSE.
PAR G. S.-J. BERTRAND,
TYP OGRAPHE.
Les insensés qui prétendent mener le passé
au comLat contre l'avenir, sont les
victimes de leur témérité : les sièclri
en s'aliordant les écrasent.
CHATEAUBRIAHO.
^^^ PARIS,
CHEZ LES MARCHANDS DE NOUVEAUTÉS.
. 1827.
ÉPITRE
A M. LE VICOMTE
DE CTâfEâOTM&l©*
PAIR DE FRANGE.
IMMORTEL Écrivain, que la France révère,
Dans ces jours malheureux en toi chacun espère;
L'Imprimerie en deuil vient te remercier :
Par sa douleur profonde elle a su m'inspirer,
Je t'apporte un tribut de sa reconnaissance :
Reçois-le de mon coeur, reçois-le de la France!...
Ta Lettre si sublime est gravée à jamais
Au temple de la Gloire et dans les rs français!...
Oui, j'ai vu cette France, en mon délire extrême,
Mettre tout son espoir en ta vertu suprême,
Au milieu d'un nuage elle apparut en pleurs ;
r
Son front était orné de lauriers et de fleurs;
Son port majestueux annonçait sa prudence,
Et ses regards de feu désignaient sa vaillance;
Les larmes qui coulaient à grands flots sur son sein,
Attendrissaient les cieux et calmaient le destin!...
J'allais la contempler, cette mère chérie,
Quand tout à coup parut un éclatant Génie
( C'était celui des arts, du goût et de l'honneur: )
« France ! s'écria-t-il, relève ta splendeur!....
» Pourquoi ce front courbé, ces yeux remplis de larmes?
» Pourquoi ces longs chagrins qui ternissent tes charmes?
» Reine de l'univers ! France, rappelie-toi
» Que vingt peuples fameux fléchirent sous ta loi;
» Que les rois de la terre, adorant ta puissance,
» Mendiaient tes bienfaits et craignaient ta vaillance ;
» Que tes nobles guerriers, pleins de gloire et d'ardeur,
» Mouraient pour la patrie et vivaient pour l'honneur !..
» Depuis les bords du Nil jusqu'aux rives du Tage, -
» De tous tes ennemis ils ont dompté la rage;
» Le Danube et le Rhin , l'Oder et la Neva,
» Répètent leurs exploits jusqu'à la Moskowa.
» France ! réveille-toi, la liberté Rappelle ! ■! ■■ .

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin