Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Établissement thermal de La Bourboule. (Signé : L. Baraduc-Faugière.)

De
8 pages
impr. de Thibaud-Landriot frères (Clermont-Ferrand). 1854. In-8° , 8 p..
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

ÉTABLISSEMENT THERMAL
DE
LA BOURBOULE.
f" RaVmi les maladies les plus communes de notre pays, celles
qui tienneiàfle premier rang sont assurément les affections
lymphatiques et le rachitisme chez les jeunes sujets, les dou-
leurs et les rhumatismes chez les personnes d'un âge plus
avancé.
Les circonstances fâcheuses qui donnent lieu à ces graves
états morbides sont nombreuses et variées, et tiennent souvent
à des causes qui ne peuvent être modifiées... Ainsi, la direc-
tion habituelle des Yents, l'inconstance du climat, des habita-
tions humides, de grands centres de populations, l'hérédité,
l'excès et le défaut de nutrition. Certaines dispositions orga-
niques et certaines habitudes invincibles donnent lieu aux di-
verses affections rhumatismales;., d'autres favorisent le rachi-
tisme dans l'âge de l'adolescence chez les jeunes filles plus
particulièrement, où les déviations sont si nombreuses et sont
souvent produites par un accroissement rapide disproportionné,
et par le défaut d'équilibre qui résulte de ce développement
irrégulier entre les divers éléments du squelette et les agents
de la locomotion ; d'autres qui résultent des rétractions muscu-
laires actives, d'un ramollissement spécial du tissu osseux, et
d'une faiblesse générale de l'organisme.
Enfin, elles produisent cette maladie qui se développe dans
tous les âges, chez les deux sexes et dans toutes les condition»
— 2 -
de la vie humaine, qui frappent surtout les enfants et les per-
sonnes de la classe la plus humble. Une maladie qui déforme
nos organes, les couvre de plaies horribles et revêt les formes
les plus hideuses, l'affection scrofuleuse...
Exerçant la médecine dans la partie occidentale des mon-
tagnes du Mont-d'Or, où l'air est très-pur et très-sain , mais
où les variations incessantes de la température, l'âpreté et
le froid rigoureux de l'hiver ainsi que le manque de précau-
tion, font germer les rhumatismes comme si c'était leur terre
classique, et où la position précaire d'une partie de la popula-
tion rend les affections scrofuleuses malheureusement trop
communes, nous avons dû nous*préoccuper avec le plus vif in-
térêt de l'efficacité des eaux thermales de La Bourboule, que la
nature semblait avoir placées si près de nous comme unejuste et
salutaire compensation.
Nous y avons eu recours d'abord avec réserve, avec prudence,
mais les succès que nous avons obtenus ont été si grands, si va-
riés, si nombreux, qu'ils ont dépassé de beaucoup toutes nos es-
pérances , et aujourd'hui nous y allons en plus grand nombre,
et nous amortissons bien des douleurs, nous effaçons bien des
ulcères, nous redressons bien des rachitiques et des boiteux, et
nous rendons force et vigueur à beaucoup de tempéraments dé-
biles et lympalhiques, grâce à l'action de ces eaux merveilleu-
sement bienfaisantes et pourtant si peu connues encore (i).
Nous ne voulons pas faire, selon l'usage, une énumération
hyperbolique de toutes les propriétés curatives attribuées aux
(1) Nous devons préveuir les malades qui ne reçoivent qu'un soula-
gement momentané des eaux, et qui, en reprenant leur mauvais ré-
gime et leurs mauvaises habitudes, voient renaître leurs douleurs et
leurs infirmités, qu'ils doivent toujours se soumettre aux conseils et
aux prescriptions d'un médecin. Lui seul pourra leur indiquer le»
moyens hygiéoiques et le traitement qui doivent seconder l'efficacité
des eaux, modifier les vices.de leur organisation et assurer la gnérison
complète. Les eaux thermales, quelle que soit leur puissance d'action,
ne sauraieut, dans beaucoup de cas, agir seules et lutter avec avantage
contre certaines conditions peu hygiéniques et contre l'absence de tout
traitement consécutif.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin