//img.uscri.be/pth/8846f80fa60d1d982f83149d34487c5e64550f64
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Fête de la Jeunesse

10 pages
Impr. de Delance ((Paris,)). 1799. France (1795-1799, Directoire). In-8 °. Pièce.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

A
FÊTE
D E
L À JEU N E S S E.
F Ê T E
D E
LA JEUNESSE,
Célébrée par l'ADMINISTRATION MUNICIPALE
du 5.'™ Arrondissement du Canton de Paris,
le zo Germinal, an yeme. de la République
JFcgncaise, une et indivisible.
S C È N E.
JËarpleé du Citoyen Gui.
1" lC iaa i 5eiqque du Citoyen KALBRENER.
On commence par entendre une douce symphonie.
PREMIER CORIPHÉE.
Récitatif. ( iere. Partie" )
QUELS sons harmonieux font retentir les airs?.
D'où partent ces chants d'allégresse ?.
C'est la Fête de la Jeunesse ;
Par elle semble éclore un nouvel univers
(4)
AIR.
0 vous, Pespoir de la Patrie !
Vous dont elle attend son appui,
Accourez , Jeunesse chérie,
C'est vous qu'on célèbre aujourd'hui.
Tel qu'un chêne , au naissant feuillage , *
Doit devenir un jour l'ornement des coteaux ,
Tels aussi , croissant avec l'âge,
Vous offrirez au monde un peuple de héros.
SECOND CORIPHÉE.
Récitatif. ( 2?me. Partie ).
Combien votre .aimable présence
Réveille dans les coeurs de touchans souvenirs
L'homme retrouve en vous sa première innocence,
Et ses premiers penchants, et ses premiers désirs.
~e vieillard qui se mçle aux jeux de votre enfancea
Semble oublier le poids des ans
Et reprendre une autre existence ,
Lorsqu'il se sent pressçr de vos bras caressons.
O brillante Jeunesse! orgueil de vos parens ,
Venez çombler leur espérance.:
Venez semer des fleurs sur leurs derniers momens.
Recevez sous leurs yeux la douce récompense -
Des vertus, des mœurs , des talens.