//img.uscri.be/pth/f14347f97ddcf9c0970f3e99b88b1b31c909f424
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Instruction primaire dans le canton ouest de Dijon. Procès-verbal de la proclamation en la maison d'école primaire de Marsannay-la-Côte, du nom de M. Krau (Jacques-Édouard), instituteur primaire de cette commune, comme ayant mérité une mention honorable. 6 février 1853...

8 pages
Impr. de Loireau-Feuchot (Dijon). 1853. Krau. In-8 °. Pièce.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

INSTRUCTION PRIMAIRE ARRONDISSEMENT
HASTS X.E CANTON OUEST DE DIJON.
PROCÈS-VERBAL
DE LA
PROCLAMATION
en la maison d'Ecole primaire
DE MARSANNAY-LA-COTÈ,
du nom de M. KRAU (JACQUES-EDOUARD)
INSTITUTEUR PRIMAIRE EN CETTE COMMUNE,
comme.ayant mérité
UNE MENTION HONORABLE.
6 février 1853
PRÉSIDENCE DE M. AUGUSTE DEMOULIN,
L'an mil huit cent cinquante-trois, le dimanche six
février, à onze heures et demie du matin, en la maison
d'Ecole primaire de Marsannay-la-Côte, où se sont trans-
portés MM. Auguste DEMOULIN, ancien magistrat, prési-
dent des Délégués pour l'instruction primaire dans le can-
ton ouest de Dijon ; CORNEMILLOT, docteur-médecin à Ouges,
délégué cantonal pour cette commune et celles de Long-
vie et Neuilly; Morlot, docteur-médecin, demeurant à
Dijon, délégué cantonal pour les communes de Flavigne-
rot et Corcelles-lez-Monts ; et Gustave BERLIER, proprié-
— 2 —
taire, demeurant à Dijon, délégué cantonal pour les com-
munes de Pâques et Prenois ;
Se sont trouvés, de.leur côté, M. Alexandre GUILLOT, avo-
cat, propriétaire, et maire de Marsannay-la-Côte, délégué
cantonal pour cette commune et celles de Chenôve et
Perrigny-lez-Dijon; M. Etienne BIZOUARD, officier en re-
traite, chevalier de la Légion-d'Honneur, adjoint de M. le
Maire de Marsannay-la-Côte; M. le Desservant de cette
commune ; MM. les Membres du Conseil municipal, tous
invités à cet effet par M. le Maire; et M. Jacques-Edouard
KRAU , instituteur primaire à Marsannay-la-Côte, avec la
plupart des élèves de son école.
M. le Président des Délégués a déclaré que, conformé-
ment à la Circulaire de M. le Recteur de l'Académie de la
Côte-d'Or, en date du 20 décembre 1852, à lui transmise
le 28 janvier dernier par M. Goussard, juge de paix, à qui
les Bureaux l'avaient adressée, il s'est rendu à Marsannay-
la-Côte, sur l'invitation de M. le Maire de cette commune,
avec ceux de MM. les Délégués, ses collègues, sus-dénom-
més et qualifiés, afin de procéder à la proclamation du nom
de M. Jacques-Edouard KRAU, instituteur primaire à
Marsannay-la-Côte, comme ayant mérité une mention ho-
norable, suivant arrêté de M. le Ministre de l'instruction
publique et des cultes, en date du 5 avril 1852, et confor-
mément à la délibération du Conseil académique de la
Côte-d'Or, prise sous la présidence de M. le Recteur le
6 février précédent, de laquelle circulaire M. le Président
a donné lecture.
En conséquence, et après avoir proclamé le nom de
M. KRAU (Jacques-Edouard) comme ayant mérité une
mention honorable, M. le Président des Délégués a pris la
parole en ces termes :