//img.uscri.be/pth/42fcc662fa82c2a103c311d6ba05404c20f78234
La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Jean Contrucci - Rendez-vous au Moulin du Diable : Les nouveaux mystères de Marseille

De
1 page

note de lecture

Publié par :
Ajouté le : 26 octobre 2014
Lecture(s) : 5
Signaler un abus
Jean Contrucci - Rendez-vous au Moulin du Diable : Les nouveaux mystères de Marseille
Une note de lecture par Jean-François Ponge
Dans cette onzième aventure policière de Raoul Signoret, le journaliste-enquêteur du "Petit Provençal", Jean Contrucci poursuit son exploration du Marseille de la Belle Époque. Nous sommes maintenant en 1908, à lépoque où les "bons" bourgeois de la cité phocéenne continuaient à arrondir leur fortune en pillant notre empire colonial. Marcel Gauffridy, riche armateur, vient dêtre victime de lenlèvement du petit Paul, un bébé enlevé par duperie à sa nourrice Bernadette Arnoux. Raoul Signoret va devoir jouer à son corps défendant le rôle dintermédiaire dans les tractations entre armateur et ravisseurs, tout en maintenant de bonnes relations avec la police, sous laspect de son oncle et père adoptif Eugène Baruteau, chef de la Sûreté marseillaise. Une histoire abracadabrante, qui ne surprendra pas les fidèles lecteurs des "Nouveaux mystères de Marseille", amoureux de mystère et de bons mots "avé lassent". Si lhumour et les notations historiques et géographiques sont bien au rendez-vous, le mystère, lui, laisse un peu à désirer et lon devine à cent lieues ce qui constitue la clé de lénigme et nest officiellement dévoilé quà la toute fin. Jean Contrucci, cet auteur amoureux de sa ville et sympathique pourfendeur des turpitudes en tout genre, semble être tombé dans le même piège quAgatha Christie avec Hercule Poirot ou Georges Simenon avec Maigret. En se centrant sur des personnages dont le lecteur connaît tout, ou presque tout, lauteur oublie que ce qui fait le charme de ses histoires, cest bien évidemment le reste. Dommage, mais pour ceux qui ne connaissent pas encore cet auteur, dont les romans "sérieux" méritent vraiment le détour ("Comme un cheval fourbu", "Un jour tu verras"), "Rendez-vous au Moulin du Diable" constituera quand même un sacré bon moment de lecture