Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Jugement en dernier ressort et sans appel sur les avantages ou les inconvénients de la liberté de la presse, rendu le 12 août 1814...

8 pages
1814. France (1814-1815). In-8 °. Pièce.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

JUGEMENT
,,
EN DERNIER RESSORT ET SANS APPEL,
SUR
, , c.
; I. E S; A$A T A G E S
~-~ ~-~ -~
NCONVENIENS
DE LA
LIBERTÉ DE LA PRESSE,
Rendu le 12 août 1814 f à la Grand'Ctiambre du Palais de
la voûte azurée, par Thémis, Minerve et Pallas, sur les
conclusions de l'incorruptible Vérité, procureur-général
près la Haute-Cour.
Ridendo dicere verum
Quid vetat ?
AVIS ESSENTIEL"
LI oBims.ANcF aux lois est un devoir indispensable et sîicre :
convaincu de ce principe qui importe au maintien de l'ordre
social et à la durée des Empires , je prends le ciel et la terre
à témoin, qu'aucun Français ne sera plus religieux observa-
teur que moi, des chartes, déclarations , ordonnances, ar-
-rêtés et réglemens intervenus et à intervenir; mais en pro-
testant Je ma soumission la plus aveugle et de mon respect
le plus profond pour toutes les lois présentes et futures ,
certes j'ai bien le droit de faire savoir aujourd'hui à toute la
France, que je forme, ainsi que ses braves et généreux habi-
tans , le désir le plus sincère pour le rejet absolu du projet
de loi relatif aux entraves de la presse, qu'a proposé le mi-
nistre de l'intérieur, puisque, jusqu'à la promulgation de cet
inqualifiable projet, qui sans doute sera rejeté par la Cham-
bre des ducs et pairs, le droit dont il s'agit m'est incontesta-
blement dévolu , ainsi qu'à tous les Français , soit par l'ar-
ticle 25 du projet constitutionnel que l'ex - gouvernement
provisoire a proposé et fait décréter par le sénat le 6 avril
dernier, soit par les déclarations vraiment admirables et pa..
ternelles de Louis-le-Désiré, des et 9 mai suivant, soit enfin
par les articles 8 et 53 de la Charte constitutionnelle , dont
cet auguste et bienfaisant Monarque nous a «fait CONCESSION
« et OCTROI le 4 juin, par le libre exercice de sa volonté
a royale: »
* Déclaration du 4 juin, concernant la Charte.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin