Cette publication est accessible gratuitement
Lire

Publications similaires

Mort d'un berger

de editions-gallimard

Grimoire - Tome 1

de Mon-Petit-Editeur

Vous aimerez aussi

L’effluve coupable

de Scribaland

Immortelle des neiges

de Scribaland

VILLAGE PLANÉTAIRE

de Scribaland

suivant
L’ÉCHAPPÉ DE LA SOMME Après avoir parcouru tous les recoins de sa Somme natale, le charmant département de son enfance, de la vallée de Somme à la magique Baie de Somme, Jules larcin s’arrêta quelques instants près de la Somme, le fleuve qu’il connaissait bien pour y avoir souvent joué. Il s’arrêta donc là où la Somme se jettait dans la Manche par la Baie de Somme. Il se retourna avec appréhension pour reprendre son souffle. Il scupta l’horizon avec attention, puis il fut soulagé. Il sortit un mouchoir de sa poche afin d’essuyer son front en sueur. Il était essouflé et épuisé, mais il savait que le temps lui était compté, aussi, reprit-il sa course. Il leva la tête, et à la croisée des chemins, il aperçut un homme qui piquait un somme à l’ombre d’un grand chêne. Jules Larcin s’approcha de l’homme endormi, celui-ci se réveilla en sursaut, les yeux encore embrouillés de sommeil. Lorsqu’il aperçut Jules Larcin, l’homme lui fit un signe codé. Puis, il lui tendit la main et lui tapota gentillement l’épaule avec un regard entendu. Il l’entraina derrière le chêne. Il s’agenouilla et se mit à creuser à l’aide d’une petite pelle. Il déterra une mallette enfermée dans du plastique. Il ouvrit la mallette à l’aide d’un code. Il en sortit la Somme théologique sous l’œil interrogateur de Jules Larcin.
À la vue du livre, Jules larcin regarda son voisin. Lorsque celui-ci ouvrit le faux livre, dévoilant une épaisse enveloppe nichée dans un double fond, la machoire de Jules Larcin se détentit et il sourit. Jules Larcin s’empara de l’enveloppe et l’ouvrit. Il sortit une liasse de billets. Il compta la totalité de la somme et sourit. Son visage était très détendu. C’était une sacrée somme ! Une somme bien rondelette ! Il palpa encore l’enveloppe tout en pensant à la somme de ses besoins et envies. Nul doute, il saurait quoi faire de cette grosse somme. Cela représentait une somme de sacrifices. Eh dire que hier encore, il était traqué, telle une bête de somme ! Il n’aurait pas parié une somme sur son avenir. Somme toute, il n’était pas si loin de la vérité. En somme, cela lui ouvrait de nouvelles perspectives. Cela ne pouvait qu’ajouter à la somme de ses maux.
Jules Larcin mit la liasse dans sa sacoche. Soudain, il entendit un bruit d’helicoptère, et des aboiements de chiens. Il fit ses adieux à l’inconnu et prit ses jambes à son cou. Il s’évanouit dans la nature verdoyante et sauvage de la Somme.