Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

L'Esculape des Batignolles, ou les Métamorphoses de Henri Joubert, carrier à Montmartre, racontées par M. Jauze,...

De
13 pages
impr. de Marchand Du Breuil ((Paris,)). 1829. In-8° , 15 p..
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

ou
LÈS MÉTAMORPHOSES DE HENRI JOUBERT,
CARRIER A MONTMARTRE,
RACONTÉES PAR M. JAUZE,
HIRURGLEN AUX BATIGNOLES,
Acien professeur dse l'Écoles royales vétérinaire» de France
L'ESCULAPE
DES BATIGNOLES,
ou
LES MÉTAMORPHOSES DE HENRI JOUBERT,
CARRIER A MONTMARTRE.
Superbia et ignorantia scientiis aclver-
santur et humilitas scïentias se-
quitur.
Henri Joubert dont je vais décrire les faits et
gestes, ne vit point le jour à Montmartre, patrie des
ânes; il en méritait cependant bien la peine, aussi
chacun s'en étonne-t-il.Le chef-lieu du département
de Seine-et-Oise, Versailles, puisqu'il faut l'ap-
peler par son nom, eut l'honneur d'inscrire sa
naissance sur les registres de son état civil. De
tout temps les grands événemens sont précédés
et suivis de grandes catastrophes. Notre homme
en est une nouvelle preuve. Semblable à ces héros,
qui sont tout par eux-mêmes et rien par leurs
(4)
aïeux, il n'eut pas le bonheur de connaître son
père parmi le peuple des hommes et il perdit sa
mère peu de temps après sa naissance.
Une personne charitable, mais peu favorisée de la
fortune, la respectable femme Deville, marchande
de poisson à Inventaire, adopta le malheureux
enfant; cette excellente personne, digne d'un
meilleur sort, finit par mourir de misère : peu
de temps avant son décès, elle avait encore adopté
Une pauvre petite orpheline. L'état de gêne où
se trouva cette brave femme l'empêcha de veiller
à l'éducation des deux pupiles, et ni l'un ni
l'autre n'ont appris à lire et à écrire. Ils savent
seulement signer d'une croix.
Assez fort pour pouvoir subvenir à ses propres
besoins, le jeune Henri quitte sa patrie et va se
réfugier dans les carrières à plâtre de Montmartre
pour y exploiter la pierre. Il ne tarda pas à se
faire remarquer dans la manière de faire jouer la
mine, dans la cuisson, et surtout dans l'action
de battre. Travaillant sans relâche, il parvint à
amasser la somme nécessaire pour acheter deux
vaches laitières. Semblable à Perrèté du Pot-au-
Lait, il se croit déjà dans l'opulence et bâtit des
châteaux en Espagne.Il épouse sa soeur-orpheline,
(5 )
et sans perdre de temps, il reprend sou travail
avec ardeur, tandis que sa femme vient vendre à
Paris, le lait de ses deux vaches. De cette alliance
sortirent six garçons et une fille morte à l'âge de
dix-huit à vingt ans figurante à l'Opéra, A
l'exemple de leur père, les garçons n'apprirent
ni à lire ni à écrire; au fur et à mesure qu'ils
grandissaient, on les employait à l'exploitation et
au battage; du plâtre. Enfin on pouvait dire, talis
pater qualis filius, que les enfans étaient dignes
en tous-points de l'auteur de leurs jours..
Les événemens de i8i4et l'entrée des étrangers
dans la capitale amenèrent une maladie épizoo-
tique, causée par la,mortalité considérable d'ani
maux tués et restés sur le champ de bataille
dans la plaine Saint-Denis. Tous les villages envi-'
ronnans devinrent déserts. Que fait alors Henri
Joubert? Semblable à Hercule partant pour l'une
de ses grandes entreprises, notre héros sort fu-
ribond de sa grotte, arrive dans la plaine Saint-
Denis, ramasse tous les animaux épars que la
mitraille avait moissonné, pour les exploiter
à son profit. Cet acte audacieux enflammant son
courage, il se proclama, conspectu gentium ,
à la barbe des habitans. de Montmartre, EQUA-

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin