Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

L'espoir des espagnols . Adresse à S. M. Ferdinand VII, par l'Université de Salamanque, qui réclame une Constitution

8 pages
impr. de Charles (Paris). 1814. 8 p. ; in-8.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

1
L'ESPOIR
,--
DES ESPAGNOLS.
ADRESSE
A S. M. FERDINAND VII,
Pari Université de Salamanque, qui réclame
une Constitution.
- Gazette de Madrid, du 14 juin 1814*
LEs principes énoncés dans cette adresse , et les
personnages qui l'ont présentée, donnent à espérer
que la nation espagnole pourra sortir enfin de l'es-
clavage où le fanatisme inquisitorial la tient plon-
gée depuis plusieurs siècles. Ferdinand VII a pu
connaître dans ces principes, que les peuples ne
sont pas plus le cheptel des rois, que le territoire
du royaume leur propriété. Les personnes qui
l'entourent ont osé lui dévoiler des vérités, que
les instituteurs des princes devraient leur montrer
dès le berceau. Un monarque doit être le père
( 2 )
d'une grande famille, niais il n'en est que le père
adoptif ; l'autorité d'adoption doit être juste, bien-
faisante pour tous, et surtout elle doit donner le
premier exemple de la soumission aux lois ; s'é-
carte-t-elle de ces principes, elle dégénère en auto-
rité d'usurpation; le père n'est plus qu'un paratre,
le monarque n'est plus qu'un tyran.
Nous traduisons cette adresse littéralement,
1
pour éviter tous reproches d'amplification, de
soustraction , ou des changemens, souvent indis-
pensables dans les traductions des grands ouvra-
ges, pour faire passer les idées d'un auteur étran-
ger, de sa langue dans la nôtre, d'une manière
supportable.
Catalogue des personnes composant la dé-
putation.-
Messieurs les Docteurs
Don Torribio Nûnes Sessé, grand bibliothécaire.
D, Pedro Triburcio Gutierres, professeur de lé-
gislation,
D. Miguel Marcos, professeur de philosophie.
D. Thomas Gonzales, professeur d'éloquence.
Accompagnés par LL. EE.
M. le duc de San CarJos,
M. le marquis de Cerrallo,
M. le marquis de Alcanices,
en qualité de conser-
vateurs de l'U niver-
sité, et membres de
ce corps savant.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin