//img.uscri.be/pth/68e210b8c8b8e02198c3c88d705ceaea24046e04
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

L'ombre de Charette . Aux Vendéens et aux bourbonnistes

De
8 pages
impr. de Poulet (Paris). 1815. France -- 1815 (Cent-Jours). 8 p. ; in-8.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

<~~t~<~~<~<~<~*~*~
L'OMBRE DE CHARETTE
MI X VENDÉENS
ET AUX BOURBONNISTES.
---J ---
Vous tous, qui vous dites armés pour ce que
l'on a appelé trop long-temps la bonne cause,
vous tous qui, par un aveuglement stupide ou
par un orgueil insensé, vous en dites encore les
défenseurs et les prôneurs, écoutez une voix
sépulchrale qui, du fond d'un tombeau sur le-
quel les Bourbons n'ont pas daigné jeter quel-
ques fleurs, va vous faire entendre la vérité ,
parce que l'odieux mensonge et la duplicité ne
peuvent habiter parmi les morts.
Je fus victime d'un dévouement et d'un cou-
rage qu'ont honoré même ceux qui m'ont com-
battu et condamné. Je croyais servir véritable-
ment une bonne t ause, et je l'ai défendue avec
autant d'intrépidité que de noblesse. Cela est
si vrai que Je refusai avec indignation et mépris
l'offre qui me fut faile de m'associer aux hommes
vi'squi prétendaient défendre cette bonne cause
en dévalisant les voyageurs, en pillant les fer-
miers, en leur brûlant les pieds, en arrêtant les
couriers et les diligences. C'eût été me couvrir
( 2 )
de déshonneur et d'infamie! c'eût été jouer le
rôle de Mandrin, plutôt que celui que j'avais
adopté, de général de l'armée royale et catho-
lique.
C'est lorsqu'on est séparé du mon d e par l'é-
ternité , que toutes les illusions cessent, et que
la raison s'élève et triomphe de toutes les pas-
sions. De nouvelles victimes descendues dans
le séjour ténébreux où je suis plongé pour tou-
jours , m'ayant appris ce qui se passait encore
sur la terre; et la puissance infinie qui est au-des-
sus de toutes les autres, m'ayant accordé la fa-
culté de pouvoir m'entretenir avec les mortels,
écoutez celui qui n'a plus d'intérêt à tromper
les vivans.
L'Europe entière va de nouveau s'embraser;
et les puissances qui préparent ce grand incen-
die osent dire que c'est POUR LA DÉLIVRER.
- Celle qui les achète toutes à prix d'or , celle
dont il faudrait véritablement délivrer l'Europe
qu'elle ensanglante et ravage à son profit de-
puis trop d'années ; celle qui vous arme pour
vous entre-dévorer dans ces tristes contrées si
long-temps en proie à ses fureurs ; la puissance
anglaise, astucieuse autant qu'atroce, sachant
bien que la très-grande majorité des Français
ne veut plus des Bourbons, dont la famille
abâtardie n'ose plus aller se réfugier en Angle-