Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

La lorgnette de vérité braquée sur le Directoire, observations sur Sieyès, en attendant les autres

De
8 pages
chez la Cne Labarre (Paris). 1798. 8 p. ; in-8.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

L A
LORGNETTE
DE VERITE,
B R A~rCTpT~S UR LE DIRECTOIRE,
~, ',~
tfkgèrvations .sur Sieyes, en attendant ,
jes autres. :
-- '4 .'- -,
¡ ..-
r\ i lk , J
L 0,?4 clabaudons, déllo, rotTS) est
( ~.-
toujours q««l^t(e chose, en altendant mieux.
Tel est le langage de certains hommes , qui
ne peuvent souffrir que l'on éclaire leur marche
ténebieuse et leur conduite oblique; aussi ne
peuvem-ils se résoudre à pardonner à S.eyes d©
Jes peindre d'après nature , dens son excellent
discours prononcé à la cébration du 10 août.
Par exemple , ceux qui brulént de nous r'at-
tacher au trône de Louis XVIII , ne peuvent re-
tenir leur colère en lisant ces mots :
« Au 10 août la royauté fut renversée eu
France ; elle ne se relevera- jamais. Elle est dis-
parue cette longue succession de despotes, qui se
disaient les amis du ciel, pour opprimer avec plus
de sécurité la terre; qui, dans la France, ne
voyaient que leur patrimoine; dans les Français,
que leurs sujets ; dans les lois , que l'expression
de leur bon plaisir et de qui l'influente hér^
1i ( 2 ) —
ditaire nous avait tellement familiarisé avec ce
ridicule langage , que , peut-être encore aujour-
d'hui, il n'étonna pas assez nos oreilles.
v Dans la France république , la royauté cou"
serva des amis et des vengeurs , etc.
» Les uns ne déguisèrent point leurs efforts pour
la faire revivre, etc.
y Oui, et ce qui déplaît à ces braves royalistes,
c'est de voir qu'aucun de leurs efforts ne sont
inconnus à Sieyes, qui sait toujours les déjouer
à propos. »
Mais si les esclaves de Blackembourg haïssent
cordialement le directeur Sieyes , ils ne sont pas
les seuls et , pour s'en convaincre , il ne faut
que lire les morceaux suivans de son discours :
« Gardez-vous de regarder comme des répu-
blicains ceux qui ont vu dans le renversement
.d'un trône , non pas le moyen d'établir un gou-
vernement nouveau désiré par la nation , mai. le
droit de renverser dans tous les tems tout ce qui
embarrassait leur ambition individuelle; ceux qui,
ennemis effrénés de tout ce qui est ordre, ou
ïnèrne apparence d'ordre , veulent gouverner par
des cris , et non par des lois ; qui déchireaaient
de leurs propres mains le gouvernement qu'eux-
mêmes auraient formé, parce qu'un gouvernement,
j £ ût-U leur outrage, ne pourrait jamais accomplir

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin