Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 0,99 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

LE BULLETIN
IMPÉRIAL,
O 17
LA CAMPAGNE
DE SOIXANTE JOURS;
STANCES HÉROÏQUES.
PAR L. D. C*****.
Prix 60 centimes.
A PARIS,
CHEZ FAURÉ, Imprimeur, au local du Châtelet.
Et Chez les MARCHANDS DE NOUVEAUTÉS.
1806.
Deux exemplaires de cet Ouvrage ont été
déposés à la Bibliothèque Impériale.
O
.1 STANCES.
i.
SOLDATS ! braves Guerriers ! la trompette autrichienne
Provoque les Combats,
Et de votre allié, le Despote de Vienne
Envahit les Etats.
I I.
D'un ténébreux complot, trame de perfidie,
Forfait de l'or anglais,
Que Munich (1) soit vengée! alors qu'on l'humilie,
La honte est aux français.
I I I.
Français ! que de Houlogne (2) à Munich se prépare
La chute d'Albion:
Partez ! et montrez-vous à l'Autrichien avare,
Dignes de votre nom.
IV.
Qu'à l'Anglais corrupteur, la vengeance éclatante
Porte le coup fatal !
L'ordre est : Munich, honneur ! l'armée impatiente
S'ébranle à ce signal.
(4)
V.
Tel qu'un torrent grossi, de la roche escarpée,
Descend à gros bouillons :
Tels on voit se porter, dans la plaine agitée ;
Les nombreux bataillons.
VI.
L'audace dans les yeux, sous un Chef intrépide,
Ils ont hâté leurs pas ;
Son grand nom les précède : on croit revoir Alcide f
Vengeur des attentats.
VII.
Bientôt le Rhin franchi, sur sa rive étonnée,
Voit flotter leurs drapeaux;
L'espace a disparu sous la marche forcée:
Rien n'arrête un Héros.
VIII.
Général et Soldat, ardent, infatigable,
Il brave les saisons :
L'œil à tout ; s'exposant : son courage indomptable
Va punir les affronts.
1 X.
La foudre gronde, approche et sème l'épouvante :
Quel sera votre sort ?
Tremblez ! déjà l'éclair fend la nue et serpente,
Précurseur de la mort.
(5)
X.
Ulm, Memmingen(3) et Lintz (4), impuissantes barrières,
Vous résistez en vain:
Ployez sous le Vainqueur ! vos bandes prisonnières
Auraient vécu demain.
XI.
Mais à l'humanité s'il en coûte une larme, (5)
Il se rend à sa voix ;
Le sang est épargné , le malheur le désarme :
Exemple pour les Rois !
XII.
Des Français valeureux, les rapides cohortes
Répandent la terreur ;
Tout fuit à leur aspect : Munich , ouvre tes portes
A ton Libérateur !
XIII.
Quel tribut attend-il de ta reconnaissance ?
Loyauté, Sentiment : (6)
C'est là le prix que met à son appui la France
Qui jamais ne le vend.
XIV.
Potentats de l'Europe ! un Héros vous efface,
Assis à votre rang:
Sans en être jaloux, de le voir à sa place,
Il eût été plus grand.
( 6 )
XV.
Par des faits glorieux, quand aux honneurs suprêmes
On a su s'élever ,
Celui qui les obtient, donnant des diadèmes, (7)
Est digne d'en porter.
XVI.
L'Aigle victorieux a déployé ses ailes ,
Dans les airs balancé ;
Il plane) et dans son vol, sur des palmes nouvelles,
Il s'abat reposé.
XVII.
Vendémiaire, 6 mois conservé dans l'histoire !
Tu survis à ton nom : (8)
Mais chacun de tes jours , marqué par la Victoire , (9)
Est à Napoléon.
XVIII.
Des rives de l'Iser, à celles de la Drave,
Moissonnant des lauriers ;
Tout cède à sa puissance ; il ne voit plus d'entrave
A ses exploits guerriers.
XIX.
Le Danube enchaîné, levant sa tète humide,
Reconnaît le Héros : (10)
A ses lois il soumet son empire liquide ,
Et l'orgueil de ses flots.