Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

RÈCIT tiré des collections historiques
& généalogiques de MM. Poullain
& des Avaux
LOUIS THOMASSEAUDE CURSAY
au XVIe fiecle
natif d'Angers
M. DCC. LXXV
(5)
LE drame national sur Jean Hennuyer ,
évêque de Lizieux, imprimé tant de fois hors
de France , se trouve a présent a Paris chez
les libraires. Je ne fais s'il en est de même
d'un écrit patriotique fur l'obéiffance des
militaires au prince (a),
Ces deus auteurs citent, avec entoufiafme,
les noms de quelques militaires qui: se sont
refusés a l'exécution du massacre, dit de la
saint Barthlémi
Or on aime a conaître plus que le nom
de ces homes rares, dont la ferme & confiante
volonté fut de rendre a chacun ce qui lui apar-
tient : qui ont fait du bien a la société ci-
vile , ou qui ont combatu les ennemis de son
repos : double forte de justice que le droit
apelle commutative & distributive. Les homes
( a ) On i lit, page 11 : II n'exifle plus aucun rejetton de
la. famille de B AVAL AN. L'auteur s'est trompé : il en, exiftc
plusieurs en Bretagne
(6)
qui l'ont pratiquée , sont bien només SANS
REPROCHE
Tel fut le GUERRIER dont MM. Poul-
lain & des Avaux nous ont conservé la
mémoire dans leurs collections historiques &
généalogiques (a)
Les parentefes ( ) répandues dans le texte ,
font de l'éditeur (b)
(a) Nicolas Poullain , lieutenant général de la prévôté de
l'ifle de France, auteur du procès-verbal contenant l'hiftoire de
la ligue fous le règne de Henri III
« II découvrit à ce prince la conjuration tramée contre lui ,
» & l'obligea de quiter Paris , pour se mettre à couvert du
» ressentiment des factieux » ( Félibien )
André Félibien des Avaux , qui a recueilli & continué la
collection de M. Poullain, était historiografe du roi & de ses
bâtimens, garde de ses antiques, de l'académie des inscriptions
& médailles
M. Mercier , auteur du drame fur l'évêque de Lizieux ,
s'est autorisé de MM. Poullain & des Avaux, page 36, édition
de Paris, in-8°. 1775
(b) Dans son ortografe , il tient les voïelles trêves par elles-.mêmes ;
ce qui retranche beaucoup de lettres doubles : il ne met de grandes
lettres qu'aus noms propres de persones , de lieus, & qu'après un
point : il renvoïe en Grèce les y grecs, excepté ceus qui sont usités
dans les noms propres : enfin si In pénultieme filabe est toujours ouverte
dans les mots où la derniere est muette , il fuprime l'accent ouvert ,
corne aussi inutile que le point avant un alinéa : il aurait de quoi
répondre a l'objection que l'on fait des étimologies

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin