Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

LETTRE
AU ROI,
A L'OCCASION DE SON VOYAGE EN
ALSACE.
UN PAYSAN DU KOCHERSBERG.
STRASBOURG,
chez G. L. SCHULER, Imprimeur, rue des arcades,
1828.
LETTRE
AU ROI,
A L'OCCASION DE SON VOYAGE EN ALSACE.
Notre adjoint me disait comme-ça : tu n'es qu'un
paysan, et tu veux écrire au Roi ! — Eh, pour-
quoi pas, lui ai-je répondu, un paysan est un
homme comme un autre ; si CHARLES X est le
Père des Français, je suis aussi un de ses enfans.
D'ailleurs le Roi m'a pris la main, je ne vois pas
pourquoi il ne lirait pas ma lettre.
A propos de poignée de main, SIRE, je Vous jure
que la mienne me démangera longtemps encore
du plaisir que Vous m'avez fait: sur la route, là,
moi à cheval, et le Roi dans son carrosse, devant
tout le monde.... Ah, VOTRE MAJESTÉ, je n'oublierai
jamais un pareil moment. Mais, en bonne con-
science, SIRE, je crois avoir un reproche à me
faire, j'y allais de si bon coeur, que je crains d'a-
voir serré trop fort... Pourtant je suis bien sûr que
Vous ne le prendrez pas en mal.