Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 0,99 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

M. ARONSSOHN,
Avocat, ancien Avocat au Conseil-d'État et à la Cour de Cassa-
tion, ancien Maire-Adjoint du 5e arrondissement de Paris ; Ad-
ministrateur de la Caisse d'Épargne, Membre de plusieurs
Associations de Bienfaisance.
M. Aronssohn (Nestor) est un de ces hommes
dont le nom rappelle tout à la fois une carrière
judiciaire distinguée, une probité à toute épreuve,
un dévouement sans bornes à son pays, une sol-
licitude constante pour les classes nécessiteuses.
Fils d'un médecin distingué de l'un de nos hô-
pitaux militaires, que le gouvernement signala
comme l'un des premiers et principaux propaga-
teurs de la vaccine dans les départements de l'Est,
frère d'un médecin que ses talents font justement
estimer et honorer dans le département du Bas-
Rhin, M. Nestor Aronssohn se montre digne d'un
1851
2 ARCHIVES DES HOMMES IHI JOUR.
père et d'un frère dont le savoir médical est le
moindre mérite.
Originaire de Metz, il vint jeune à Paris, pour
y étudier le droit., Presque dès sou début, il
exerça la charge d'avocat au conseil d'Etat et à la
cour de Cassation, tribunaux supérieurs où vien-
nent se grouper les hommes éminents, les juris-
consultes consommés. Il y déploya non-seulement
une connaissance profonde de nos lois, une élo-
cution distinguée, une dialectique serrée, mais un
caractère honorable, une délicatesse rare, un sen-
timent parfait de sa haute mission.
Rentré en 1838 à la cour d'Appel de Paris ,
M. Aronssohn y soutint la réputation qu'il avait
acquise dans les fonctions qu'il venait de laisser,
et se distingua principalement dans les questions
de droit commercial , qu'il a longuement étu-
diées et dans la discussion desquelles il apporte
un mérite reconnu. ,
Au talent de jurisconsulte, M. Nestor Aroms-
80hu joint celui d'écrivain. Les articles qu'il a
publiés daus le Courrier des Communes,, la Rewe
étrangère et francaise de Législation et d'économie
politique, le Journal d'Education populaire, le Jour-
nal de la Société de la Morale chrétienne; son Traité
sur, la législation et l'impôt 4u,$el, enfin, ses nom-