Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Méthode nouvelle et infaillible pour faire toutes sortes de quadrans par une seule figure . Intitulée Principe pour faire tous quadrans... faite pour l'élévation de Paris, et autres lieux qui sont sous même paralelle...

De
40 pages
J. Boisseau (Paris). 1641. 41 p. : pl. ; in-8.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

METHODE
NOVVELLE ET
INFALLIBLE POVR FAIRE;
TOVTES SORTES DE QVADRANS
PAR. VNE SEVLE FIGVKE.
Intitulée Principe pour faire tous Qudiransl
Qu'on peut pratiquer tre< facilement & prefque elli
en vn infiant fins aucune coenoifïânce des-Mathe-
dite pour l' eleuat i on de Par i s, &
t _,,,qui font fous mefme Paralell c.
i/iù&pr* titéyfn de ïâccommo der pour fermr à
l om les pays du mon de.
* -
De plus ifne f>r*ti<jue pour Mettre lu Afct des Signés
des mets ou des tours en tous Quadrant qui «n&
tcntrtJoH en haulf ou en has°
A PARIS. ,
Et fe vendent chez 1 E A N BOISSEÀV Énfumfnetir
& Imprimeur du Roy pour les Cartes Gengra?
phiques en rI fie du Palais à la Fontaine
de louuence Royalle
M D C. X L Ï.
AVEC PRIVILEGE DV ROY.
m
0
- A ij
: A MONSIEVR
MONSIEVR DE VILLAHIER
Confeiller du Roy, en fes Confcils
r. dtEfiat & Priué, Mc des Requeftes
t ordinaires de fon Hoftel, & Inten-
dant delàIuftice,Police & Finatice
|. e's Prouinces de Touraine, Anjou, &
! leMaine.
ONSIEVK:
Me/voyant oblige de donner
Ip - -
aupubuclaprcjente Figure qui
fert pour faire toutes fortes de Quadrans
folaires, auec evn petit Traité qui en ex-
plique Irvfage, fay creu rvous Udeuoir
dédier tant pour recognoifpincc de la fîn-
guliere affeBiolZ dont evous tnaue^ touf-
*™rsfour l'ajjèurance que
4
fay qu ayant l'approbation de <voflrefoli»
de tugement, tlle ne doit craindre la cen-
Jure des rjprits les plus délicats : Recette^ la
donc, s'tl nous plaiflyfous njojlreadueu (y
proteElton, fy*permette à ÏAuthtur dtJi
dire, comme tleji ,
MONSIEUR;;
y ofire tres-humble èc ttcs-obeiffant
feiuiteur P.DvHeavime Preltre
^erOiatoirede IefuSp
- -. -- - - - --. - - -- -'-
5 - 1
AV LECTEVR.
[1
E S chofes les plus belles & les plus
curieufes font fouucnt négligées
& delaiffées à caufe des difficul-
tez qu'on trouue à les acquérir;
Entre lefquelles on peut bien mettre la Me-
thode de faire les Quadrans, que plufieurs
prendroient grand plaisir de fcauoir&: mettre
en pratique : mais le grand nombre de lignes
& le long difcours qu'ils trouuét dans les Au..
theurs qui en ont écrit, leur femble chof e
fi difficile, que le degouft fuit bien toft le defir
qu'ils ont de les apprendre. Ce qu'ayant au-
trefois recogneu ie me propofay de recher-
cher quelque moyen d'abreger ce long tra-
uail, 6c l'ayant heureufement trouué dans fon -
principe, à fçauoir dans le globe, félon qu'il
cft exprimé en la prefente Figure, l'ay efte
conuié par de tres-fcauans Mathématiciens
aufquels ic l'ay communiqué de le huiler im*
primer, ce que ie n'ay peu refufer, croyant
en cela rendre feruice au public, Et que les
doctes qui en fçayent les raifons Juy donne-
ront leur approbation, & les autres qui en
trouveront Ja pratique fi facile certaine, en
f ccturont v ne entier e fatisfaftion,
6
PRIVILEGE DV ROY.
p
AR grace & Priuilcgc du Roy, l!
P. Prdhe dc l'Orateire, de f.ï'fetmpn-
mer en tous les lieux qu'il luy plaira de ce Royaume,
vlic Figure Mathématique, Intitulée Principe four faire tous
Qundrans, Auec vu petit Liure qui eu expliqut hlage, r nti-
tule Methode nouuellt & infâliible P&urfairg toutes fortel de
Qu*dr*ns pAr vu* feule Figure, qu'il a compofé, Et dcfFenfes
fontfaites à toutes perfonaes fous pretexte d'augmentation,
corredion, changement de tikre, traduction, fauecs mar-
que: ou autrement, imprimer, vendre ny débiter ladite
Figurer Liure fans le coiifentement de l'Auteur, fur pe.ne d=
cinq cens liures d'amende, & confifcacion des Exemplaires,
Comme eft plus amplement porté audit Priuilege, concédé
pour cinq ans, à commencer du ioui que ladite Figure Zc
Liureferont acheacz d'imprimer. Donné à Paris le qua-
ti-fef neioir de luin mil fix cens q tarante vn. pir le Roy en
fon Confeil, Signé D A V D i G V I E R. Et fcelle du
i and fc eau de circ iauns.
Z'^Anteur à permis à ROBERT ROGER de
Montmorency, de faire imprimer le Traifte 0*
figure fnfdits.
Acheué d'imprimer le premier iour de
Septembre mil fix cens quarante vn.
7
DESQVADRANS
EN GENERAL.
CHAPITRE I.
L y a deux fortes des Quadrans, les
vns font vniuerfels, les autres cli-
matiques, les vniueifels peuuent
feruir par tout le monde, comme
l'Equinodial & le Polaire , pourueu qu'ils
foient pofez félon l'eleuation qu'ils doiuent
auoir dans les lieux où on les veut faire fer-
uir.
Les Climatiques ne feruent que pour les
lieux qui l'ont foubs mefmeeleuafionde pôle
ou climat d'où ils prennent le nom de Cli-
matiques.
Entre les Climatiques les vns font régu-
liers , les autres irreguliers, les l eguliers font
ceux qu 'on fait regulierement par les préce-
ptes communs des Quadrans, & qui ont leur
s
lituation reguliere,comme font rHonzoncaî,
le Vertical droifts, & les Méridionaux, les
Polaires & les Equinoébaux font auflfi régu-
liers.
Les irreguliers ainfi appeliez par oppofi-
tion des réguliers font fans nombre & autant
diiîemblables entreux comme il fe trouue de
plans difFerens qui feront neantmoins tous ré-
duits a certaines efpeces expliquées briefue-
ment & clairement cy après.
Dés Sluadr&ns Climatiques y Réguliers
de iHorizontal & Vertical droits.
( CHAP. II.
T E Quadran Horizontal dont le centre
efi vertical dont le centre eft G,
font tous faits dans la prefente figure pour
l'eleuation de pole qu'on y veoit marquee, il
fufficà ceux qui ne les fçauent faire par les rei-
gles communes d'en tranferire les lignes ou
heures en d'autres plans félon les diftances
qu'elles ont fur la figure, où la hauteur de
l'Eguille eft auffi marquée dans l'vn & l'aucrc
Quadran, l' Horizontal fepofe [ur Vil poteau
dans vn iardin ou autre lieu, le Vertical fc
met
9
- B
met contre vn mur qui regarde droit le
midy.
DE L'EQV INOCTIAL.
L
"Equinoaial à deux faces, l'vne fupe-
rieure, où le Soleilluïc fix mois durante
àfçauoir depuis l'Equinoxe de Mars iufques
à l'Equinoxe de Septembre, l'autre infé-
rieure où le Soleil luit: les autres fix mois de
l'an. Il fe peut faire fur la figure prenant le
poinâ F, pour centre, & les lignes pointées
qui font tirées audit poinft F. fur la figure,
feront les heures efgalement disantes, les
vnes des autres qui eit tout le mefme, comme
quidiuiferoitvn cercle en 24. parties efgalles
d'où les lignes tircés au centre dudit cercle sôr
les heures pour l'vne Se l'autre face.
EtleihledoitpaiTerpar le centre, & eftre
à plomb à fon plan de telle longueur qu'on
voudra, pourueu qu'on n'y mette point les Si-
gnes, car en ce cas le flile cft d'vne longueur
precife, & ledit Quadran doibt eftre eleué fur
l'Horizon vers le midy félon feleuation do
l'Equateur.
DV POLAIRE.
L
E Polaire aaulffi deux faces ,fupeiicure 5c
inférieure, 8c fe peut foire fur le principe
1Q
tianlportâtit laligne equinoâiale auec les
points des heures y marquées en vn autre plan
Se tirant des lignes par tous lefdits poincte des
heures qui [oient perpendiculaires à l'equi-
noftial, on aura les heures du Polaire.
Et le ftiie doibt.eftremis à plomb fur fon
plan, au poinult ou la ligne de midy & l'Equi-
no&klefe coupent.
Ir fa longueur eft la dijftance qui eft entre le
puinft où il eft pofé & le poind de trois
heures oùneuf heures fur TÈquinodliale.
Et ledit Quadran doibt regarder le midy&:
eitre cleut fur l'horizon du cofté du Non fé-
Ion rcleuation du pôle.
DES MERIDI ON AVX.
L
Es deux Quadrans Meridionaux fe font
comme le Polaire, excepté que la ligne
equinoétiale tranfportée auec les poincts
d'heures fur le plan dcit eftre eleuée fur la li-
gne Horizontale du plan qu'elle coupe félon
l'eleuation de l'Equateur,& la ligne quifcrtde
midy au Polaire, fert pour fix heures au méri-
dional, & ainfi des autres heures de fuitre co-
rne pluficurs fçauent & doibuenr eirre pofez
l'vn droit vers l'Orient, l'autre vers l'Occi-
dent.
E11 e flil e £ pofé à-fùomb fur le mur ai* pom :t
II
S ij
où la ligne de fix heures, l'Horizontale Se l'E-
qumoSiale fe coupent toutes trois, & fi loru
gueurefî dépuis Ton lieu iufques au pointt de
9 .heures, ou 3. heures fur rEquino&tale.
«*̃ 1 - r • -
ft' ,-" -
̃ "r , * 1
'.- Des. Quadrans irregulitrs en
L.. gencr" ,i: lIl i. < ., i1 l -. i
r: A - "*v < -<.t< (
!," ;" C. l 1 l "IF'
- • • GHÀP. I i ip r
"tir :. l :::'L,' J ; ) ;vôv.
E
Ntreles Quadrarisirreguliersles vns- c/v
fclinent feulement-fons declinër, les outrés
declinent fans encliner, les autres declincrfc
& ënclinent tout enfefrible:
Or encliner, c'eft quand'vn plan panche du
poin £ i: vertical de quelque cofte que ce foit,
comme font les toi&sdes maifons.
Decliner, c'efi: quand vn plan ou mur ne re-
garde pas dire&émencvne des quatre parties
principales du monde, fçauoir l'Orient, l'Oc-
cident, le Midy ou le'Septentrion5mais à d'au-
tres regards ou afpeftsdifferens.
Les Quadrans qui - peut t'e nt- enclinet (ans
decliner font tous les réguliers, commeT«Ho*-
rizontal, le Vertical, les Méridionaux, le Pa-1
laire, & l'Equinodial.
Tous les autres qui declinent peuuent aufli
JJ,
«ncliner félon la nature des plans oninurs, Se
font appell ez declinans enclinez.
Il y a deux (prces de verticaux declinans,les
vns ont le centre en haut, sLfçauoir ceux où te
Soleil luit ou peut luire au poind de midy, let
autres ont le centre en bas ou renuerfé quand
le Soleil n'y peut luire à midy; mais feule-
ment deuant ou apres midy.
Il y a de plus les Polaires enclinez de quel-
que cofté que ce'foie, ëc de tant de degrez
qu'on voudra, que s'ils enclinent vers le Nort
plus bas que le pôle ils ont vn centre en bas,
s'ils font plus eleuez fur l'horizon que le pole
ils ont le centre en hault, & ce font comme le
vertical ou horizontal enclinez, dont fera par-
lé aja chapitre fuiuant, que s'ils ne penchent
qne vers l'Orient ou l'Occident, ils n'ont
point de centre non plus que lespolaires-reza-
Jiers, & feront expliquez au Chapitre f.
Pour les Méridionaux :enclinejz, ils ont vn
e ii n, b as, on peut v a d -
centre qui eii marqué en bas, on peut y ad-
ioufter les plans fpheriques ou ronds, commç
les tours ouales, tant enlf Superficie conca-
ue, que conuexe » 8c tputc autre fuperficie
qu'on peut imaginer, en cous lesquels plans,
pn peut faire des Qu^drans très facilement
par noftre methode, comme; fera cy ?pres
explique clairement , ppuj; fe feruir de la
«
figure il faut la coller fur du carton afin îgc, 4-i
jie foit plus folide.
-–!–
pes Sjsadram irreguliers en
particulier.
De l' Horizontal & Vertical non decli-
nans, mais encline;r.
CH A P. JIII.
L
Es Quadrans Horizontal Se Vertical encli-
nez, ne différent en rien de leurs regulierj
quand aux heures qui ont les mefmes diftan,
ces fur la lign cequinodiale, mais leurs centrer
font ditfercns, car ils font plus haut ou plus bas
felon la diuerfe incl;naifon du plan, pour lef-
quels trouuer, il faut feauoir prendre l'inclir-
naifoI1 q/vn plan, cequife fait auec vn quart
de Cercle diuifé en 90. degrez qui en chofe
ancz commune attachât vn fil auec vn plomb
au bour, au centre dudu: quarc colle fur du
bois ou du carton, appliquant vn des coftez
d'iceluy fur la muraille pancjiante, &: alors lç
plomb tendant en bas marquera le degré d'in-
clinaifon fur ledit quart de cercle, qu'on mir-
quera par après fur le grand cercle du prina-
14
pe du collé qu'il panche commençant à com-
pter au poinft 15 où la ligne Equinottiale du
principe fepare les deux quarts de 90. qui y
commencent leurs cifïres Se les continuent,
rvnversléNort, l'autre vers leMidy, com-
me on voit en la figure.
Cela fait on tirera vne ou plufieurs lignes
dQ poina C. vers le d'egré d'inclinaison du co-
fié qu'on atrouué \ç pUn encliner, comme eft
laligne C. P. faite fur le principe file plan
encline vers le Non de 20. degrez, ou la li-
gne C. N. file plan pânche vers le midy de
.lo.degrezicfqu elles deux lignes coupétTaxe-
de l'Horizontal prolongée, es points P, &N,
qui donnent les centres defdits Quadrans en-
clinez, Se ài'nfi la diftance qui fera entre C, P,
ou GjNjferala mefrne qui doit cftrê ftir la
ligne de midy faire à plomb fur ledit1 (Efrra-
dran encline entre le centre d'iceluy &: la li-
gne Equinoctiale qu'on tranfportera dudic
principe auec les points des heures y mar-
quéesjlaquelleligne Çquino&iale fera Hori-
zontale dans le plan encline, & fi dudit centre
trouué on tire des lignes aux poyï&s des
heures, le Quadran fera faiét
If *
- DE L'HORIZONTAL ENCLINE'.
Et pour faire l'Horizontal encline, on fait
le mefme qu'au vertical encliné, excepte que
la diftancé marquée fur la ligne d'inclinaifon
entre le poinct C,&: la £ e £ tiô deraxe del' Ho-
rizonial qui donne le centre, &- le point de
l'Equino&iale audit Quadran vertical en-
cliné pour faire le femblable à l'Horizontal
encliné, ce fera la diftance qui fe trouuera en-
tre le mefme poinck C, & la [eaion que fera
Aligne d'inclinaifon faite pour l'Horizontal
auec l'axe du vertical prolongée comme dè
la ligne Cj O, ou C, M, faite fur le principe,
&c au furplus on fera comme a elle dit du ver-
tical encliné.
itefte à pofer l'axe ou efguille en l'vn 8c
l'autre Quadran ce qui-fe peut faire en deux
maniérés. Premièrement, eleuant l'axe fur
le plan à propottioh que le plan eft encliné,
c'eft à dire oftant ou adjouftant à l'angle de
l'axe ce que l'inclinaifon du plan ofte ouad-
ioufte a l'angle du Qoadran regulier foit ver-
tÎ £ al ou horizontal) & ceux qui ne compren-
dront cettppremière pratique entendront fa-
cilement celle qui fuft.
- Il en deux
elt (ur ligûe de entre 1s
Et".Qtll C.'-l fur la l i clil -l, d- entrc. 1--
16
céntre du Quadran encliné defia fait
quinottial qui dl horizontal dans le plan : &é
du milieu faire vn demy cercle, dont la cir-
conférence touche d'vn cofté ledit centre, &
de l'autre ladite ligne Equinoéhafe i lequel
demy cercle eflant fait, on tranfportera du
principe le petit cercle qui marque 3. heures
& neuf heures, & qui a pour centre C; 8c
lequel eftant defcrit fur le Quadran encline
comme il eitfurle principe, il cOIfPera le de-
my cercle defia fait en vn poina) auquel fi
on tire vne ligne du centre, elle aura l'ele-
uation que doit auoir l'angle de l'axe ftlr le-
dit plan encliné, de ainfi ledit Quadran fer*-
fait.
Des Quadrans Polaires enclinet vers
fOrietJt ou l Occident.
CHAP. V.
L
Es Quadrans Polaires enclinez vers I O-
rient ou l'Occident fe pcuuent fairerirant
vne ligne d'inclinaifon comme eft C. M. du
poina C. vers le degré rrouué fur le granc £
cercle du principe commanceant à compter
les degrez vers le Non du point L. ou bien L
ou

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin