//img.uscri.be/pth/1dccf99beb687d0b3bf36d3a2adc99ea937631ce
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Notice sur l'église Saint-Hippolyte à Paris / par M. Aglaüs Bouvenne,...

De
11 pages
impr. de Caillol et Baylac (Toulouse). 1866. 14 p. ; in-8.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

NOTIQE
SUR
L'EGLISE SAINT-HIPPOLYTE
NOTICE
SUR
L1GLISI SAINT HIPP0L1TE
A PARIS
PAR
.M. A.gjkus BOUVENNB
•■- y
Jtfeftbre de la Société française d'Archéologie
et de celles de Laon (t de Solssoru.
TOULOUSE
IMPRIMERIE OAIUL,OIJ ET BAYLAO
Rue de la Pomme, 84.
isee
NOTICE
SUR
L'ÉGLISE SAINT-HIPPOLYTE
A PARIS
Il y a cinq ans, nous avons publié, dans la Revue de VArt
Chrétien, une note accompagnant un dessin des ruines de l'église
Saint-Ilippolyte; nous avions pour ainsi dire retrouvé cette
église et nous en étions d'autant plus heureux que peu de per-
sonnes se doutaient qu'il en restât môme quelque chose.
Après bien de recherches, après avoir vu et consulté bien
des amateurs spéciaux sur le vieux Paris, aucune reproduction
de l'église Saint-Hippolytc n'a pu nous être montrée ni même
signalée ; nous pouvons donc presque affirmer qu'elle n'a jamais
été dessinée, et que la gravure que nous avons faite pour notre
premier travail est la seule publiée jusqu'à ce jour. Celte absence
d'aucune reproduction est inexplicable, car on a plusieurs fois
gravé des monuments bien moins intéressants.
L'église Saint-Hippolytc est située dans l'ancien douzième
arrondissement; comme beaucoup d'autres, même Notre-Dame
de Paris, elle ne fut d'abord qu'une simple chapelle. On n'a
que des données peu certaines sur l'époque de sa construction
— 6 -
ainsi quo sur celle do son érection en paroisse Tout ce qu'on
sait, c'est qu'elle dépendait du chapitre do Saint Marcel ; il en
est fait mention dans une bulle d'Adrien IV , du 26 juin 1158 ,
et on attribue le nom quelle porte a la dévotion toute particu-
lière que le bon roi Robert avait pour saint Hippolytc, marty-
risé à Rome en 244, sous l'empereur Dêcc, le treizième jour
d'août.
En 713, le corps de saint Hippolytc fut transféré à Saint-
Denis , et le pieux roi ne manquait jamais d'aller chaque année
assister à l'office qu'on y disait en l'honneur du saint; Robert
obtint du Chapitre de Saint-Denis, que les reliques du Martyr
seraient transférées en grande pompe dans l'église placée sous
son vocable.
Saint-Hippolytc ne fut érigée en paroisse qu'à l'époque où
l'on construisit l'église Saint-Marcel, c'est-à-dire au xme siècle.
Le village, au milieu duquel elle était construite, devenant
considérable, on lui donna le nom de bourg et on le sépara de
celui de saint Marcel. Ce qui prouverait cette assertion, c'est
que l'an 1220, le curé de Saint-Hippolytc nommait alternati-
vement avec le chapitre de Saint-Benoit à la cure do Saint-Jac-
ques du Haut-Pas.
Les reliques de saint Hippolytc ayant été perdues on ne sait
trop dans quelles circons'anccs, il en fut obtenu d'autres le
6 décembre 1662, Jean Havel étant prieur de Saint-Denis;
elles furent exposées le 21 juin 1664, avec la permission de l'ar-
chevêque de Paris.
En 816, lors de la fameuse peste qui désolait Paris, les reli-
gieux de Saint-Denis, et un grand concours de peuple, firent
pied nus une procession, où la chasso de saint Hippolytc fut
portée; ceci se passait le 12 mai, et la peste cessa peu de temps
après. La chasse en cuivre doré étant placée sur quatre piliers
dans la chapelle,