//img.uscri.be/pth/beb5842b81f2968911e65e31280a0bdcd8f3834e
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Nouvel abécédaire et syllabaire pour de petits enfans , par A. Kappelhoff,...

De
54 pages
W. Brave (Amsterdam). 1812. 54 p. ; in-16.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

DE L'IMPRIMERIE DE P. E. BRIËT 1812.
NOUVEL
ABÉCÉDAIRE
E 1
- SYLLABAIRE
POU R
D E PETITS ENFANS,
r A R
- A. KAPPELHOFF,
MAÎTRE DE PENSION à AMSTERDAM.
Je AMSTERDAM.
Chez W. B R A V E, Libraire sur le
Nieuwendyk, N°. 100.
A i
AVANT-PROPOS.
é
(Quiconque enseigne, la langue Française in a-
vouera que nous manquons dans ce Département
de VEmpire à"1 Abécédaires propres, à être mis
entre les mains de jeunes Enfans. Cette langue
ne pouvant nonseulement Ctre considérée comm,:;
la Langue r/gilalltc, mais devant d'après un
arrêté de l'E//JjJcrc::r être enseignée dans toutes
les Écoles de notre Patrie, il me vint à l'idée de
'-uppldr:T à ce défaut.
( 4 )
Ayant travaillé une suite d'années, à VEdu-
cation de la Jeunesse, je trouve ma plus gran-
de satisfaction à lui être utile en quelque chose.
Si j'ai reussi dans mon entreprise, je me
croirai amplement compensé de mes peines.
L'AUTEUR.
*
( 5 )
A 3
ABCDEFGH
IJ KLMNOP
QRSTUYX
YZ
abcdefghijklm
nopqrstuvxyz.
J/. ,F 1 (vF|/i
.- œ œ
( 6 )
abcdefghijklmnop
qrstuvxyz.
Les Lettres doubles.
æ œ fi fl si fl ft fs
w & 6t.
æ. œ J~J~j~ jl fi w f1 &.
Toutes ces lettres que vous venez de voir, ne se
Prononcent pas de la même manière; dans les
vingt-quatre il y en a éiiiq, que l'on nomme
Voyelles, qui produisent d'elles mêmes un son
plein et net.
Voyelles. 1L
A,E,IouY,O,U.
( 7 )
A 4
Les dix- neuf lettres, qui restent, se nomment
consonnes ; elles empruntent leur son d'une de
ces voyelles, que vous venez de répéter, de tna-
nière que la lettre B se prononce comme s'il y
avait un E après le B.
Exemples pour les dix-neuf consonnes,
B be N ea
C ce P pe
D de Q qu
F cf R et
G ge S es
H ache T te
J gi V ve
K ka Æ X ik ee
L el i
M cm Z zed.
Montre-moi, mon cher petit Coco, les Voyelles,
et montre-moi aussi les Consonnes dans les let-
tres suivantes.
( 8. >
TXPBE
CJDGK
AMHFQ
SIYROZ
UVLN.
UV ; -1
1.
f( JJ )
A 5
- - Des'Accens. .:
Parmi les voyelles, mes chers petits Enfans, il
en est une que l'on distingue plus particulière-
ment; c'est l'e; il se prononce de trois manières.
e Muet, é fermé, è ouvert ,.
Il faut remarquer que l'e ne change pas de
figure; mais c'est sa prononciation, qui, change,
et les petits traits que vous voyez au-dessus
l'indiquent. 1
On appelle e muet celui qui n'a pas de petit
trait; le son qu'il produit, n'est pas sensible à <
l'oreille.
Exemple: Sucre, c'est comme s'il y avait Suer.
On appelle é fermé celui que l'on prononce la
bouche presque fermée.
Exemples: Pâté, Bonté, Liberté.
On le reconnaît au petit trait qui' va de droite
à gauche : ce petit trait a aussi son nom ; il
s'appelle accent aigu.
On appelle è ouvert celui qu'on prononce la
bouche bien ouverte; on le reconnaît à un autre
petit trait qui va de gauche à droite, et qui
s'appelle accent grave. l
( 10 )
Exemples: Abcès, Procès, Progrès.
Il y a encore un accent que l'on nomme Cir-
conflexe, ainsi figure A ; on le met sur la voyel-
le sur laquelle on est convenu, d'appuyer da-
vantage.
Exemples: Pâté, Plâtre, Bête, Blâme.
Autres Figures.
Le Tréma. „ ( )
L'Apostrophe. (')
Le Trait d'union. (-)
La Cédille. (ç)
La Virgule. Pour s'arrcter un peu. (,)
Le Point et la virgule. Davantage. (;)
Les Deux points. Davantage encore. (:)
Le Point seul. Tout-à fait (.)
Le Point interrogatif. (?)
Le Point admiratif. ( ! )
Le Tréma avertit, qu'il faut prononcer la voyel-
le sur la quelle il se trouve , séparément de
celle qui précède.
Exemple: Ha-ïr.
L'Apostrophe se met en haut, à la place d'une
voyelle supprimée.
( II )
Exemple : L'Oiseau, au lreu de dire Le Oisentu
Le Trait d'union se met entre deux mots qiii
n'en font qu'un.
Exemple : Porte-crayon.
: La Cédille se met au bas sous la lettre c,
pour avertir qu'on doit le prononcer comme
une s.
Exemple: Leçon.
La Virgule est employée dans tous les en-
droits d'une période, où l'on peut faire naturelle-
ment une pause, quoique le sens ne soit pas fini.
Exemple: Boire, Manger, Dormir, Jouer et
Apprendre sont les occupations les plus ordinai-
ics des Enfans.
Le Point et La Virgule: marquent que la
phrasé n'est pas entièrement finie, et ils deman-
dent en général un plus grand repos que la Vir-
gule, on les emploie ordinairement pour séparer
les principaux membres d'une période, quand
ils sont longs, et'qu'ils renferment d'autres mem-
bres ou parties séparées par des Virgules.
Exemple : On distingue dans Les États de
l'Europe quatre especes de Gouvernements ; sa-
voir: le Despotique, le Monarchique, l'Aristo-
cratique et le Démocratique.
C 12 )
Les Deux points marquent qu'une phrase est
finie, mais qu'elle dépend d'une phrase com-
posée, dont toutes les parties sont liées avec là
principale.
Exemple: Il ne faut pas jetter le Joujou à
terre: il y a tant d'Enfans , qui n'en ont point.
Le Point se met à la fin d'une phrase ou d'une
période dont le sens est absolument fini.
Exemple: Adore un Dieu, sois juste, et ché-
ris ta Patrie.
> Le Point Interrogatif se met à la fin des phra-
ses qui expriment une interrogation.
Exemple: Comment feront les pauvres Enfans,
qui n'ont ni bas, ni souliers, ni feu pour se
Chauffer ?
Le Point Admiratif se met à la fin des phra-
ses , qui expriment une admiration ou une excla-
mation.
Exemples: ô Dieu! aye'pitié de nous!
*
Sons Formés d'une Voyelle et
d'une Consonne.
Ab.
Ac.
1 Ad.
Af.
Ag.
Al.
Am.
An.
Ap.
Aq.
Ar.
As.
At.
Av.
Ax.
Az.
Eb.
Ec.
Ed.
Ef.
Eg.
El.
Em.
En.
Ep.
Eq.
Er.
Es.
Et.
Ev.
Ex.
Ez.
Ib.
Ic.
Id.
If.
Ig.
Il.
Im.
In.
Ip.
Iq-
Ir.
Is.
It.
Iv.
Ix.
Iz.
Oh.
Oc.
Od.
Of.
Og.
01.
Om.
On.
Op.
Oq.
Or.
Os.
Ot.
Ov.
Ox.
Oz.
Ub.
Uc.
Ud.
Uf.
Ug.
Ul.
Um.
Un.
Up.
Iq
Ur.
Us.
Ut.
Uv.
Ux.
Hz.
C 14 )
Sons Formés d'une Consonne
avant une Voyelle.
Ba.
Ca.
Da.
Fa.
Ga.
Ha.
Ja.
Ka.
La.
Ma.
Na.
Pa.
Qua.
Ra.
Sa.
Ta.
Va.
Xa.
Ik.
Ce.
De.
Fe.
Ge.
He.
Je.
Ke.
Le.
Me.
Ne.
Pe.
Que.
Re.
Se.
Te.
Ve.
Xe.
Bi.
Ci.
Di.
Fi.
Gi.
Hi.
Ji.
Ki.
Li.
Mi.
Ni.
Pi.
Qui.
Ri.
Si.
Ti.
Vi.
Xi.
Bo,
Co.
Do.
Fo.
Go.
Ho.
Jo.
Ko.
Lo.
Mo.
No.
Po.
Quo.
Ro.
So.
To.
Vo.
Xo.
Bu.
Cu.
Du.
Fu.
Gu.
Hu.
J ll.
Ku.
Lu.
Mil.
Nu.
Pu.
Qu.
Ru.
Su.
Tu.
Vu.
Xu.
C 15 )
Des Consonnes composées.
nIa.
Bra.
Cha.
Cla.
Chra.
Cra.
Dra.
Fia.
Fra.
Gla.
Gna.
Gra.
Pha.
Phra.
PI a.
Pra.
Rha.
Sca.
Spa.
Sta.
Tha.
Tra.
Vra.
DJé..
Bré.
Ché.
Clé.
Chré.
Cré.
Dre.
FIé.
Fré.
Cltf.
Gué.
Gré.
Phé.
Phré.
Plé.
Pré.
Rhé.
Scé.
Spé.
Sté.
Thé.
Tré.
Vré,
Blô.
Brè.
Chè.
Çlè,
Chrè.
Crè.
Dre.
Flè.
Frè.
Glè.
Gnè.
Grè.
Phè.
Phrè.
Plè.
Prè.
Rhè.
Scé.
Spè.
Sphè
Stè.
Thé.
Trè.
Vrè.
Ble.
Bre.
Che.
Cle.
Cre.
Dre.
Fie.
Fre.
Glf.
Gne.
Gre.
Phe.
Phre.
Pie
Pre.
Rhe.
Sce.
Spe.
Ste.
The.
Tre.
Vre.
Bli. Blo
Bri. Bro.
Chi. Cho.
Cli. Clo.
Chri. Chro.
Cri. Cro.
Dri.. Dro.
Fli. Flo.
Fri. Fro,
GH. Glo,
Gni. Gno.
Gri. Gro.
Phi. Pho.
Phri. Phro,
Pli. Plo.
Pri. Pro.
Rhi. Rho.
Sci. Sco.
Spi. Spo.
Sti. Sto.
Thi. Tho
Tri. Tro,
Vri. Vro.
Blu. -
Bra.
Chu.
Clu.
Cru,
Dru.
Fln.
Fru.
Glu.
Gnu.
Gru.
Phu.
Phru,
Plu.
Pru.
Rhu.
Scu.
S pu.
Stu.
Thu.
Tru.
Vru.
,( i6 -})
Acf.
Arc.
Asth.
Ect.
Ere.
Ict.
Ire.
Oct.
Orc.
Osth.
Uct..
Urc.
Des Triphthongues.
ai.
Air.
Glai.
Grai.
Bau.
Blau.
Clau.
JGei.
Dei.
Fei.
Bleu.
Ceur.
Crcu.
Blai.
Mai.
Prai.
Dan.
Fau
Gau.
Lei.
Ne!.
Sei.
Deur.
Geur.
JT?-r.
Clai.
S ai.
Trai.
au.
Jau.
Mau.
Rau.
d.
Mei.
, Pei.
Vei.
eu.
Jeur.
Leur.
M'?'!!-.
Cai.
Vai.
Zai.
Sau.
Trau.
Vau.
Rei.
Zei.
Tei.
Neur.
Peur.
Sc-l.
< 17 )
oi.
£ Tîoi,
: iboi.
Doi.
h
: :{t
t.
Proie,
r Joie.
1,
I
fi
g Die.
Fie.
f.' Gie.
Gie.
1
l'Ti é.
(
r
fFier-
W
£
Il
-'. ,r,
$OUï,
>D*)ur*/ i
Foi.
Goi.
Joi.
Foie.
Oie.
Lie.
Mie.
Nie.
Gié.
it
Ciel.
Brou;
Fou.
Nou.
Loir.
Moi.
Noir.
oie.
Soie.
Voie.
ie.
Plie.
Rie.
Scie.
ié.
Pié.
,'?•» et iel.
Fiel.
ou.
Cour.
Mou.
Pouf,
Poil.
Roi..
Soif.
Toie.
Noie.
Tie.
Pie.
Zie.
Fié.
Miel.
Cour.
Ouf.
Tour..
B
( 18 >
ouc.
Boue.
Cloue.
Bui.
Cuir.
Lui.
Bue.
Blue.
Due.
Bleau.
Ceau.
Deau.
Coeur.
Moue.
Troue.
Flui.
Hui.
Tui.
Cue.
Crue.
Flue.
Geair.
Leau.
Meau.
Moeur.
Loue..
Goue.
ui.
Mui.
Nui.
Sui.
CIL *
Nue.
Mue.
Plue.
eau.
Neau.
Peau.
Sceau.
oeu.
Soeur.
Toue.
Noue.
Pui.
Rui.
Dui.
Pue.
Rue.
Vue.
Teau.
Reau.
Veau.
Voeu.
Des Sons Mouillés.
Bail.
CaiL
Neil.
Seil.
Feuil.
Veuil.
Nouil.
Fouil.
( 19 )
B a
Tail.
Teil.
Treil.
Beuil.
Seuil.
Cueil.
Deuil,
Neuil.
Oeil.
Rouil. -
Souil,
Cuil.
Des Voyelles Nasales.
Bran.
Can.
Çan.
Gean.
Jean.
Crain,
Faim.
Plain:
Gen.
Len.
En.
Sen.
Pren.
Cen.
Cein.
Fein.
Frein.
Pein.
Blio.
Plein.
Brin.
Clin.
Crin.
Bien.
Mien.
Sien.
Rien.
Bon.
Çon.
Con.
Flon,.
Fron.
Glon.
Sou.
Non.
Coin.
Moin,
Goin.
Loin,
Cun.
Dun.
Fun.
Fion,
Lun.
Pion.
Poin.
Gion.
Brun.
Les consonnes .à la fin des mots sui-
-
vants, ne se prononcent pas.
Nid. Sang. Deux. Près. -
Rend. Noix. Plomb. Trop.
Quand. Poix. Romp. Muid.
( 20 )
Fait.
Lait.
Mais.
Fond.
Plait.
Plant.
Champ.
Camp.
Gland.
Fond.
Flux.
Gueux.
Mot.
Mont.
Nous.
Bout.
Bais.
Fois.
Bois.
Sois.
Sens.
Sans.
Sot.
Jet.
Nuis.
Ses.
Tes.
Mes.
Géant.
Creux.'
Crut.
Peut.
Soit.
MieQXt
Creux.
Point.
Joing.
Oint.
Oing.
Moins.
Soins.
Temps.
Vent.
Chez.
Néanmoins on prononce le c, f, l, m, n
et r à la fin des mots suivants.
Bac.
Bec.
Sec.
Sic.
Choc.
Bref.
Grec.
Croc.
Troc.
Buse.
Musc.
Neuf.
Bal.
Cerf.
Serf.
Chef.
If.
Vif.
Scel.
Qùel.
Pal.
Sel.
Nom.
Loir.
Mon.
Soir.
Sour.
Cour.
Char.
Cher.
Fier.
Fer.
( ai )
B 3
Dans quelques jnots on ne les
prononce pas comme:
Banc. - Camp. * Fils. - Tronc.
Blanc. * Cinq. * Huit.. * Sept.
Boeufs. Drap. Jonc. * Six.
Coup. * Dix. Marc. * Oeuf.
Clerc. Franc. * Nerf. Temps.
- Voyelles accentuées.
Accent Aigu. (l)
É-té. Ê-co-le. É-co-lier. Ré-pé-té.
Ré fé-ré. Ai-mé. Por-td. Ai-mé.
L "J —» Ai-mée. »
Accent Grave. (')
Pè-re. Mè-ré. Suc-cès. Ac-cès.
- -- Mi-sé-re. --
Accent Circonflexe. (/\)
Pâ-te. Pâ-té. Fê-te. Mê-me. Gl-tc,.
Cô-té. Cô'te. Dô-me. Flû-te. Bê-te.
C.) Excepté dans ceux - ci. (
( aa )
Tréma. (..)
Ha-ir.
Si-na-ï,
Na-ïf.
Sa - ül.
Na-ï-ve.
A-ï-eul.
C.1 - ï 11.
La-ïs.
- - Pa-ïen. --
L'Apostrophe. (')
L'en.
L'y.
S'est.
C'est.
S'en.
L'a.
S'y.
M'y.
L'un.
D'un.
Qu'y.
Ç'a.
C'en.
Ç'ont.
Qu'en.
Qu'ont,
Qu'est.
Qu'ils.
Qu'à.
Qu'eux.
On place l'y entre deux Voyelles
au lieu de deux i u
A. yafif.
Lo-yer.
Bro-yer.
Ra-yon.
Pa-yons.
Cra-yon.
Ra-yer.
Vo-yons.
Lo-yal.
Pa-yer.
Syllabes Simples et terminées par
un e Muet.
A-me*
Lu*ne.
Pru-ne.
Ca-ve.
I-ma-ge.
U-ne.
Du-ne.
Ro-se.
Vi.e.
Do-se.
Ra-ve.
Vu.e.
jolie..
Ru-e.
Vo-lu-me