Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

ODE
SUR LE. COURONNEMENT
DE
NAPOLÉON I",
EMPEREUR DES FRANÇAIS.
Veni j coronaberis. ( 1)
Cantique des Cantiques.
Par CHARLES-FRANÇOIS GUÉNIOT,
Médecin à Avallon, Membre de r Arhénée
de Lyon, ci-devant du Musée de Paris; né
à Tonnerre, Département de l'Yonne, le 29
Janvier 1725, et Élève de Sainte-Barbe.
A AUXERRE,
DE L IMPRIMERIE DE LAURENT FOURNIER.
I 80 5.
i
LE Lecteur dira sans doute j et avec raison que
ce mets vient après le repas j ou que 3 suivant le
proverbe vulgaire > cest de la moutarde après dtner;
mais ce n'est pas ma faute. J'ai envoyé cette ode
avant le couronnement au Ministre de l'intérieur,
par sa place protecteur né des muses. Il a eu la
bonté de m'en faire compliment dans sa lettre du
6 nivose ; mais mon ode n'a pas été plus loin.
Pour la faire parvenir aux pieds du trône je me
suis adressé à des Maréchaux de l'Empire et à
d'autres j mais elle n'a jamais pu franchir les
barrières qui l'environnent de toutes parts. Pour
m'en consoler je m'adresse aujourd'hui au public.
Mais auprès de ce juge terrible et inexorable j c'est
une mauvaise recommandation que 80 ans pour
une ode. N'importe : il verra du moins dans ce
dernier éfort de ma muse expirante que , malgré
ma vieillesse je n'ai pu m'empêcher de partager
l'enthousiasme de la nation j enthousiasme qu'ins-
pirent à tous les Français le bonheur de l'Empire
et la gloire de son héros. J'espère qu'il me par-
donnera ma témérité en faveur du motif et du
phénomène ; car c'en est un quune ode dune muse
octogénaire j si toutefois elle est passable.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin