Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Plaidoyer d'un nouveau genre, contre M. Simon-Nicolas-Henri Linguet, par M. Lemarié, pour lui-même

De
13 pages
1788. In-8° , 15 p..
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

D'UN NOUVEAU GENRE,
CONTRE
MONSIEUR
SIMON - NICOLAS - HENRI
LING U E T;
Par M. LEMARIÉ, pour lui-même.
Quelque foit l'impofteur t la vérité l'écrafe. RACINE.
M v E c PRIVILEGE.
M. DCC, L X X X V I I I
COMMENCEMENT.
N verra par la Lettre qui
fait t que cet Ecrit devoitparoître
dans quelqu Ouvrage périodique s
mais tous les rédacteurs de ceux
que j' avais choifi ayant des chaînes
vifibles ' je déplore leur efclavage,
& je publie moi-même ce fingulier
Plaidoyer. Si je ne confondais M.
Linguet, mon filence deviendrait
blâmable , par l'aveu que je ferais
de fes allégations criminelles. On
va voir que je les anéantis avec les
armes de la vérité, en rapportant
d'abord fidellement, la note af-
freufe & lourde qu'il a ofé jeter fur
mon honneur , & enfuite le texte
A 2
(4)
pur de l'annonce que j'ai faite de la
continuation de fes Annales. Par
ce moyen les Lecteurs verront à,
découvert, Vame honnête, le bon
coeur de M. Linguet,
Les calomnies couchées par écrit , rendues
publiques par l'impreffion , font encore plus
odieufes que celles qui fe bornent à des dif-
cours ; c'eft un crime qui bleffe le prochain dans
ce qui lui efl: le plus cher , dans fa réputation ,
& fouvent nuit à fa fortune. Les libelles diffa-
matoires contre les vivans & les morts, mé-
ritent des peines afflictives, & ne peuvent être
punis trop févérement.
Encyclopédie par ordre des madères,
article Calomnie.
LETTRE adreffée à l'Auteur de***, du 29'
Décembre 1787.
MONSIEUR,
N vous a vu plufieurs fois prendre la
défenfe de l'innocence, & terraffer la mau-
vaife foi qui vouloit l'opprimer ; permettez-
« moi de vous préfenter une occafion de mettre
encore en oeuvre vos bonnes intentions &
»» vos armes vigoureufes, fi vous ne trouvez
pas que la publication de mes Lettres foit
« fuffifantes. Je n'ai pas befoin de vous en,
> dire davantage, je vous les joins,ici entre-
mêlées de quelques éclairciffemens nécef-
> faires ; l'enfemble vous indiquera le genre
de juftice que je délire , & qui m'eft due.
> J'ai l'honneur de vous. faluer & d'être avec
> confidération,
Monfieur,
Votre très-humble & obéif-
fant Serviteur, LEMARIÉ,.
Libraire à Liège,

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin