Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

La Solitude des mots II

De
96 pages

De la poésie à l'état brut, suites de HAIKU et de TANKA. Cet ouvrage a été vendu 380 fois en un ans au prix de 7,08 €

Publié par :
Ajouté le : 12 mai 2017
Lecture(s) : 10
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Dur dur d'être une star

de editions-thierry-magnier

La Vie pour vrai

de les-editions-de-la-pleine-lune

La Vie pour vrai

de les-editions-de-la-pleine-lune

LA
SOLITUDE
DES MOTS
II
de

Stéphane
LE PINIEC

2

Lorsque la vie nous pèse
au point de devenir amère,
si froide et glaciale que même
une nuit sans étoile ne saurait
être aussi sombre que l'ai notre
cœur.
Il ne reste devant nous qu'une seule option, un
seul chemin une seule issue, celle d'en finir avec
la vie!
Alors on place devant soit l'objet, la chose inerte qui
va servir la cause ultime qui ouvre l’existence a
sa fatale sentence, l'être s'ouvre alors une
dernière fois devant une feuille pour poser les mots,
Expliqué alors l'acte explicable du geste finale.
On prends son crayon, on le tourne dans sa main,
on suce le capuchon puis on commence une phrase, on la
barre, on l'efface, on jette cette première feuille puis on
en prends une autre et l'on recommence, on recommence.
On recommence ainsi jusque ce soit parfais car on
ne veut pas donner à la postérité une image de
sois qui serait imparfaite alors que dans son
Cœur, on se sens impure et sale.
Alors on creuse son esprit et l'on écrit.
On regarde son texte, on se relis une dernière
fois avant de la mettre sous enveloppe PUIS,
on reprends celle-ci, on la déchire
puis on recommence comme dans un
Dernier répit, un dernier instant
de la vie ou là encore on est
seul, seul face à la solitude

des mots.

4

Son premier
livre sortie en
2010 au
Québec.

Stéphane né le 19 Janvier 1963 à Nancy, 4ème d'une portée
de 7 enfants, il fut le premier à réussir ces études devenant ainsi
ingénieur en informatique alors qu'il était destiné à devenir
mécanicien automobile.
En 1981 il réussi son CAP Comptable, en 1983 son BEP et
entre sous les drapeaux. En 1984 réussi son BAFA puis passera un
certificat de niveau 3 en informatique puis sera reçu premier au BAC
comptable. En 2010 il est ingénieur en informatique lorsqu'il est publié
pour la 1ère fois sur les conseils d'Anne CALIFE qui lui fut présenté
par son Amie Catherine.
En 1986 il perd son père qui se suicide et se marié, en 1996

il perd sonfrère aîné d'un arrêt du cœur, en 2001 il est divorcé
depuis ans lorsque son jeune frère Samuel se suicide à son tour.
Stéphane est entrée dans un cercle dépressif en 1989
après la naissance de sa première fille Nadeige née le 2 Mars1988.
On lui injecte alors en IV du fer «pour son bien» mais il ne s'en remet
pas. Il fera entre 1989 et 1995, 5 tentatives de suicide mais aucune
ne le conduirons en internement. En 1998 alors qu'il revient
tranquillement de son travail chez EDF-GDF il s'isole – sa femme le
retrouve dans le coma. Il se retrouve alors en HDT au CPN de LAXOU
et malgré le Fer qu'on lui donne en plus de son traitement, rien y fait.
Il fait tentatives de suicide sur tentatives de suicide (8 en 3 Ans).
En 2001 il rencontre un curé, Louis BURTON (Loulou) à
Chaligny près de Neuves-Maisons, qui lui prêt le livre: L'enfant qui
jouaient avec la Lune – De Lucien DUVAL alias PèreAimé DUVAL. Ce

livre qu'il lira Onze fois va transformé sa vie. Il entreprends une cure
de sevrage en alcool et arrêt les ST.

En 2006 il rencontre une femme avec qui il va Habité à Vandoeuvre.
Toujours sobre il l'aide à récupérer ses enfants retenues en Tunisie
par leur père. Les enfants reviennent en France en 2008. En 2013
après s'être fait opérer de la cataracte on lui découvre une
hémochromatose congénitale «on aurait JAMAIS du lui donner du
fer »c'est une lourde erreur médicale qui a pendant des années
entretenue une déprime sèvre provoqué par l'excédant de fer de sont
organisme
En 2015 il devient Hindouiste et arrête ces traitements
Psychiatrique. Il ne déprime plus, son problème de thyroïde disparaît
subitement mais apparaissent des problèmes qui aurait dû être pris
en charge beaucoup plus tôt mais avec les traitements que Stéphane
prenaient, n'avaient pas pu être détectés.

Stéphane a écrit des ces poèmes entre 1998 (date de sa
première hospitalisation) et 2015 (date de sa sortie du cycle
psychiatrique) On le rencontre sous ses bons et mauvais jours, avec
sa mentalité du moment mais toujours avec cette volonté d'exprimé
ce qui ne va pas. Cette capacité à s’extérioriser sera son
échappatoire

C'est derniers livres chez lulu.com en auto-édition. Il s’appelle
désormais LEPINIEC du nom de jeune fille de sa mère.

HAIKUS

Pour les exactions,
Je n'ai pas de compassions,
Mais des réactions.

Rien n'est vraiment blanc,
Dans ce qu'il y a de blanc,
Le blanc n'est blanc.

9

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin