//img.uscri.be/pth/1768b3633d521fd8407d25622b2196346eba1d72
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,49 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Un jour viendra...

De
59 pages

Recueil de 52 poèmes

Publié par :
Ajouté le : 05 octobre 2013
Lecture(s) : 35
Signaler un abus
Gormond Gilles Unjour viendra...
Recueil de poèmes
Gormond Gilles Unjour viendra...
Recueil de poèmes
Du même auteur
Chez le même éditeur
La douleur des maux damour, 2000
Princessedesîles, 2004
Vous pouvez retrouver Gilles Gormond sur son site :
http://gillesgormond.e-monsite.com 
ii
Unjourviendra...
Gormond Gilles
Recueil de poèmes
iii
© Gilles Gormond, détenteur de copyright inscrit 00052931
Cette oeuvre est protégée par le droit dauteur et strictement réservée à lusage du client. Toute reproduction ou diffusion au profit de tiers, à titre gratuit ou onéreux, de tout ou partie de cette oeuvre, est strictement inter-dite et constitue une contrefaçon prévue par les articles L 335-2 et suivants du Code de la Propriété Intellec-tuelle. Léditeur se réserve le droit de poursuivre toute atteinte à ses droits de propriété intellectuelle devant les juridictions civiles ou pénales.
iv
Les poètes nont pas de pudeur à légard de leurs sentiments : ils les exploitent.
v
F. Nietzche
C H A P I T R E 1
Lepremierjour
Au commencement, la terre était informe et vide : il y avait des ténèbres à la surface delabîme.Dieudit:Quelalumièresoit!Et la lumière fut.
6
Ce fut le premier jour.
La bible (La Genèse 1:1,2,3)
Le doux rêveur
Tous les jours étaient pour lui une souffrance De voir cette femme, assise dans ce train, Pour laquelle il portait une attirance Si forte quil en rêvait du soir au matin.
Car, voyez-vous, il était transparent, Ses bonjours, ses regards, ses sourires, Rien ny faisait, il lui était indifférent, Alors, pour lexorciser, il commença à écrire.
Quelques vers sur lamour et les femmes, Les mesquineries de la vie, la sienne parfois aussi, Ses états dâme, ses joies, ses révoltes, Une éruption de mots que lon appelle poésies.
Mais il se fichait pas mal de devenir poète, Lui, il aurait voulu être un beau parleur Pour lui dire ouvertement : Je taime, Une eur à la main, lautre sur le coeur.
Aujourdhui, le train est parti, Sans femme, sans mot, sans eur. Le doux rêveur imagine sa vie.
7