Cette publication est accessible gratuitement

Partagez cette publication

Publications similaires

Vous aimerez aussi

L’effluve coupable

de Scribaland

Immortelle des neiges

de Scribaland

VILLAGE PLANÉTAIRE

de Scribaland

suivant
VOILE DE TRISTESSE Voile de tristesse, au fond des grands yeux Qui voile, à jamais, la vibrante lueur, de jadis Et, qui dévoile alors, un tout nouveau visage Le regard se cache donc derrière un brouillard Quand le blues envahit une âme, aussi meurtrie Quand des tristesses habillent les yeux de larmes Derrière un voile très sombre et très poignant Qui s’abat sur le regard comme un rideau de fer Dans des petits moments d’intenses nostalgies Ce regard si flou, et aussi rempli de mélancolies! Ce voile de solitudes au fond des grands yeux Ce voile traduisant un peu les tourments intérieurs
Les blessures de la vie qui vivent au fond du regard Ces blessures et ces déchirures si indéfinissables! Qui s’expriment en toutes émotions, et en douceur Des tristesses en profondeur, des séquelles en surface Le fond des yeux, et, derrière un grand brouillard Porteur de toute la misère et la souffrance du monde Tristesse des yeux dont les larmes ont asséché l’éclat Mélancolie infinie, maquée par le voile de tristesse Voile de tristesse, et, une empreinte de mélancolie La tristesse qui se lit dans les yeux et marque le regard Au-delà du brouillard, on devine, on lit et on perçoit Un voile de tristesse pour la personne aux yeux tristes