Cette publication est accessible gratuitement

Partagez cette publication

Publications similaires

Vous aimerez aussi

L’effluve coupable

de Scribaland

Immortelle des neiges

de Scribaland

VILLAGE PLANÉTAIRE

de Scribaland

suivant
VOIR LE MONDE SANS LES YEUX Du plus fond de ma nuit tombée, que de merveilles! Mes yeux pleurent d’émotions, à jamais perdues J’avais perdu la vue et je l’ai retrouvée au fond de moi Je découvre un vrai champ de couleurs éclatantes Mes yeux étaient éteints, et ils se sont rallumés autrement Aux yeux de tous les autres, je ne reste qu’un aveugle Mais au plus profond de moi, je suis un véritable voyant La nouvelle lumière chasse les plus vives ténèbres Ma vie intérieure m’a redonné la vue, la vue autrement Où des images que captaient mes yeux rebrillent Je n’ai plus besoin d’une lumière du jour, j’ai ma lumière Car la vie, le meilleur de tous les guides, me guide La cécité conduit vers d’autres univers et horizons Vers de possibilités et capacités jusqu’alors inimaginables Ainsi donc, mon corps conserve des trésors cachés Et la vie et le monde me semblent de plus en plus beaux Je me sens bien portant et je vois le monde sans les yeux Rien ne s’efface, tout s’imprime toujours, à jamais Il suffit juste d’ouvrir mes yeux aux merveilles de l’amour Le monde, ce monde, je veux le voir, je peux le voir