Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 0,99 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

PREMIER APPEL
AUX ÉLECTEURS DE 1817(*).
MESSIEURS ET COLLÈGUES,
La semaine de notre souveraineté muette approche
nous sommes à la veille d'user d'un droit dont l'exercice
peut avoir la plus grande influence sur l'avenir de notre
patrie : nous ne pouvons délibérer en corps, mais la
liberté de la Presse, consentie par la Charte, nous
permet de discuter individuellement nos intérêts ; c'est
le moment d'en profiter : hâtons-nous , le tems presse.
(Occupons-nous attentivement de l'opération impor-
tante des élections, d'après le nouveau mode dont nous
allons faire le premier essai : ce mode a obtenu la pré-
férence de notre Roi jet de nos législateurs, parce qu'il
a paru , plus que tout autre, soustraire les élections à
la puissance de l'intrigue, parce que, confiant des élec-
tions directes au choix d'Electeurs indépendans par
leur manière de voter, ce mode semble devoir réunir
la pluralité des voix, sur des hommes éligibles, généra-
lement appréciés par leur mérite.
Puisse le nouveau mode d'élections répondre par ses
résultats aux espérances qu'il a fait naître !
(*) Se trouvé chez DELAUNAY, Libraire, Palais-Royal,
galerie de bois, et chez les Marchands de nouveautés.
(2)
C'est à nous qu'il appartient de réaliser ces flatteuses
espérances. Mais déjà j'entends répéter autour de moi:
comment nous y prendrons-nous pour atteindre notre
but avec certitude , et surtout qui nommerons-nous ?
où sont les bases de notre travail? La liste officielle des
Présidens d'élections et des vice-Présidens de section ,
quand bien même elle serait regardée comme suffisante
pour nos élections , ne peut être constitutionnellement
regardée comme telle: nous ne pourrons, nous croire
aptes au Gouvernement constitutionnel qu'autant que.
nous nous montrerons jaloux de nos droits et empressés
à les faire valoir nous-mêmes.
Il n'est aucun de nous qui ne connaisse plus de gens
de mérite que nous n'en avons à nommer pour Députés ,
mais nous ignorons en partie si ces gens de mérite ont
celui de l'éligibilité qui, en fait d'élections, est le pre-
mier mérite. Des listes d'Electeurs tapissent lès murs
de nos cités ; pourquoi les listes d'Eligibles (1) qui sont
bien plus essentielles pour notre travail ne les accom-
pagnent-elles pas ? Toutefois si l'autorité n'est pas en-
core en mesure de nous les communiquer à l'avance ,
agissons comme le sage, en tâchant dé nous suffire à
nous-mêmes.
Dans l'intention de faire des élections bien raisonnées
et raisonnables , il nous faut procéder avec méthode.
L'intrigue ne connaît qu'une manière de'procéder;
c'est par analyse : elle commence par désigner son sujet,
puis elle rapporte toutes ses démarches à ce qui peut
(1) Il est à désirer que les listes d'Eligibles offrent à la suite des noms,
professions et domiciles, la note des fonctions gratuites remplies par les
individus qui y sont portés ; telles que les fonctions de maire , d'adjoint,
de garde national gradé ou non gradé, de membre de bureau de charité ,
de juge au tribunal de commerce, etc.