Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Procès-verbal du cérémonial et des discours prononcés par différents membres des corps administratifs réunis... d'Épernay, à l'occasion du don qui leur a été fait d'une pierre de la Bastille, le 22 septembre 1792...

8 pages
1792. France (1792-1795). In-4 °. Pièce.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

A
PROCÈS-VERBAL
Du Cérémonial & des Discours prononcés par differens
Membres des Corps admlnistratifs réunis de la Ville
d'Épernay, à l'occasion du don qui leur a été fait d'une
pierre de la Bajlille, le 22 Septembre 1791, l'an premier
de la République. „
LE Patriore PALLOY, d'après l'offre qu'il avoit fait à
l'Administration du Diftri £ fc, s'en: rendu a onze heures du
matin en la salle des Séances des Corps administratifs
réunis, 6c là il les a prévenu qu'il venoit de faire prendre
les armes au Bataillon qu'il commandoit, afin d'accom-
pagner la pierre tirée des cachots de la Bastille , qu'il
devoit déposer dans le lieu de ses Séances.
L'offre du Patriote Palloy, a tellement flatté les Corps
réunis , qu'ils se font empressés sur le champ d'aller rece-
voir ce dépôt précieux , ils se font mis en marche au
milieu du Bataillon , Se ils se font rendus à l'Autel de
la Patrie, la pierre y a été dépasée, & tout le Bataillon
a défilé au tour de l'A utel, aux acclamarions réitérées
de vive la Nation.
Les Corps administratifs ôc le Bataillon se font mis
en marche pour se rendre au lieu des Séances du District,
afin d'y recevoir la pierre, gage assuré de notre liberté ,
( 1 )
mais comme le lieu des Séances n'etoie point aiïez
vastes, pour y contenir le Bataillon & nos Concitoyens
que le patriotisme y avoit attiré , l'on se rendit sur la
place de la Liberté , au milieu des cris de vive la Nation,
ensuite les Corps administratifs , le Bataillon &; tous les
Citoyens entrèrent dans l'Egiife Paroissialte; & le Patriote
Palloy, y fit un Discours qui respiroit le civisme le plus
pur, Se le plus ardent amour pour la liberté, il fut fou-
vent interrompu par de nombreux applaudissemens.
M. le Président & M. le Procureur-Syndic firent au
Patriote PalIoy, & au nom de l'Assemblée, chacun un
Discours dans lesquels régnoit le patriotisme qui les a
toujours distingués-, leurs Discours ont été entendus avec
les plus vifs applaudiiTemens.
Toute l'Assemblée au milieu des acclamations de vive
la Nation, a voté l'jmpreffion des Discours qui venoient
d'être prononcés, ce qui a été arrêté à l'indant.
M. Serreufe , Ministre salarié du culte divin ,
a demandé de mêler à cette pompe une cérémonie
religieuse , & à l'instant il a béni la pierre offerte par le
Patriote Palloy.
Le Cortège s'est rendu de fuite dans le même ordre à
la salle des Séances du Djariét , ou la pierre a été
déposée.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin