//img.uscri.be/pth/dc8a0981213bbbc3d289c2a66a1331f1ad0d75bb
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Quelques mots aux jeunes gens

8 pages
impr. de Vve F. Lépagnez (Lyon). 1872. 8 p. ; in-16.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

QUELQUES MOTS
AUX
JEUNES GENS
LYON
IMPRIMERIE DE Ve FRANÇOIS LÉPAGNEZ
petite rue de Cuire, 10.
QUELQUES MOTS
AUX JEUNES GENS.
Ces lignes, écrites par un jeune homme, sont adres-
sées à ceux de ses contemporains qui, désireux de
relever la France, cherchent avec un esprit droit,
sans préjugés et sans parti pris, le moyen qu'il faut
employer.
Comme eux, je l'ai cherché. Je me suis demandé
quelle était la cause de nos maux et de notre abaisse-
ment actuel; je me suis demandé pourquoi nous n'avons
pas su déployer, — sauf de rares exceptions, — dans
notre position si critique, l'énergique dévoûment de
nos pères.
Je me suis demandé quelle était la cause de la démo-
ralisation de notre peuple, démoralisation qui allait en
progressant chaque jour et nous aurait peut-être en-
vahis complètement, si une nouvelle revendication de
nos libertés ne l'avait entravée.
A toutes ces questions, je n'ai trouvé qu'une ré-
ponse, dure, j'en conviens, mais véridique : la cause
de notre démoralisation et parlant, de nos malheurs.