//img.uscri.be/pth/88179a44e5587e6127b7511a7dc8214ed8a7a583
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Recherches généalogiques sur la famille Chevignard / par Albert Albrier

De
12 pages
impr. de J. Marchand (Dijon). 1867. 11 p. ; in-8.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

RECHERCHES GENEALOGIQUES
SUR LA
FAMILLE CHEVIGNARD
PAR
ALBERT ALBRIER
MEMBRE DE LA SOCIÉTÉ ÉDUENNE DES SCIENCES ARTS ET BELLES-
LETTRES D'AUTUN, DE LA SOCIÉTÉ D'HISTOIRE ET D'ARCHÉOLOGIE DE
CHALON-SUR-SAONE , DE LA SOCIÉTÉ D'ÉMULATION DE L'AIN , DE LA
SOCIÉTÉ DES ANTIQUAIRES DE L'OUEST, DE L'ACADÉMIE DES SCIENCES,
ARTS, BELLES-LETTRES ET AGRICULTURE DE MACON, ETC.
DIJON
IMPRIMERIE J. MARCHAND, SUCr DE PEUTET-POMMEY
rue des Godrans, 41.
1867
RECHERCHES GÉNÉALOGIQUES
SUR LA
FAMILLE CHEVIGNARB
PAR
ALBERT ALBRIER
MENDRE DE LA SOCIETE EDUENNE DES SCIENCES, ARTS ET BELLES-
LETTRES D' AUTUN, DE LA SOCIETE D'HISTOIRE ET D'ARCHEOLOGIE DE
CHALON-SUR-SAONE, DE LA SOCIETE D'ÉMULATION DE L'AIN , DE LA
SOCIÉTÉ DES ANTIQUAIRES DE L'OUEST, DE L'ACADEMIE DES SCIENCES,
ARTS, BELLES-LETTRES ET AGRICULTURE DE MACON, ETC.
DIJON
IMPRIMERIE J. MARCHAND, SUCr DE PEUTET-POMMEY
rue des Godrans, 41.
1867
RECHERCHES GÉNÉALOGIQUES
SUR LA
FAMILLE CHEVIGNARD
L'un des plus grands politiques et des plus habiles
négociateurs du XVIIIe siècle est sans contredit
Théodore Chevignard de Chavigny, comte de Tou-
longeon. D'abord envoyé extraordinaire en Angle-
terre, puis en Italie, et enfin en Espagne, il devint
successivement ministre plénipotentiaire a la Diète
de l'Empire à Ratisbonne, ministre auprès du Roi
de la Grande-Rretagne en 1731, ambassadeur en
Portugal, a Venise et en Suisse en 1751 , il mourut
gouverneur de la ville de Reaune, avec 14,000 livres
d'appointements. Saint-Simon, qui ne l'aimait point,
lui a consacré quelques pages d'une amère ironie où
il se plaît a dévoiler ses actions sous les plus som-
bres couleurs, et à jeter du louche sur l'origine de
sa fortune. La curiosité nous a pris de savoir ce
qu'il y avait de vrai dans les assertions de Saint-Si-
mon. Le plus sûr moyen était d'établir la généalo-
gie de la famille du comte de Toulongeon, et c'est le
- 4 —
résultat de nos recherches que nous publions aujour-
d'hui (1). — Comme on le verra, les dires de Saint-
Simon ne sont généralement que trop vrais.
Anoblie vers le milieu du XVIIe siècle par des
charges de judicature, la famille Chevignard reçut
alors les armes suivantes : d'azur au raisin de gueu-
les chargé d'un soleil d'or. La branche de la Palu,
seule existante aujourd'hui, porte d'or au raisin de
gueules, au chef d'azur chargé d'un soleil d'or.
Devise : Mayor succissa resurgit.
I. Le premier que nous trouvons est : N.
Chevignard, qui vivait a Reaune vers l'an 1500. 11
laissa : 1° Marie, mariée à Emiland Jouhanne, no-
taire à Reaune; 2° Jean, qui suit.
II. Jean naquit a Reaune vers 1520. Il fut notaire
en cette ville, et Maire de Reaune en 1548. Il avait
épousé Anne Loysel, dont il eut : 1° Pallas, femme
de noble Jean Arbaleste, descendant de noble Jacques
Arbaleste, avocat-général au Parlement de Rourgo-
gne, et d'Huguette Margueron (2) ; 2° Pierre qui
(1) Nous devons communication des principaux éléments de
cette notice à l'obligeance de M. le comte Louis de Cissey,mem-
bre de plusieurs sociétés savantes. Nous ne saurions trop le
remercier de sa bienveillance et de son amabilité.
(2) La famille Arbaleste, originaire de Vezelay (Yonne), por-
tait, d'après d'Hozier : d'or au sautoir de sable, dentelé, et accom-
pagné de quatre arbalestes de gueules, un posé à chaque angle.