La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Khéops

De
3 pages

Une jeune étudiante en anthropologie avance des théories plutôt inattendues pour expliquer certains monuments et civilisations antiques.

Publié par :
Ajouté le : 21 novembre 2012
Lecture(s) : 0
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Désordres

de editions-ex-aequo48283

Le Dernier Chant d’Orphée

de editions-actusf

Aspects d'E.-H. Guitard - article ; n°231 ; vol.64, pg 219-220

de Articles-de-la-societe-d-histoire-de-la-pharmacie

Khéops
En voyage au cœur de l'Egypte antique et de son histoire, Mélina, étudiante française en anthropologie de vingt-cinq ans, se trouve à Gizeh et s'apprête à visiter la grande et majestueuse pyramide de Khéops. Impatiente, la jeune femme attends l'arrivée de la guide censée l'accompagner dans ce voyage à travers les siècles. Pourtant, il ne s'agit pas pour elle d'une banale visite touristique. Passionnée par les civilisations disparues, leurs modes de vie, leur Histoire et leurs croyances, elle prépare actuellement sa thèse de Doctorat. Une thèse qu'elle entends bien rendre unique. Non pas de par le sujet choisi, mais bien par sa façon de l'aborder.
Après avoir déambulé sur les traces des mayas il y a quelques semaines de cela, c'est au tour des pharaons d'Egypte de la recevoir dans leurs impresionnantes constructions multi-millénaires. Aussitôt le début de la visite, Mélina se lance et assaille sa guide, qui n'est autre qu'un professeur d'histoire de l'Université du Caire, spécialiste de l'Egypte ancienne, de nombreuses questions très spéciales et précise.
«Quelle était réellement la destination de ces gigantesques constructions ? Il s'agissait, à l'origine, de créer une sépulture pour les rois d'Egypte. Mais au fil du temps, ce rite fût autorisé aux reines et aux grands personnages de l'Etat. Nous sommes ici dans le tombeau du Pharaon Khéops, qui appartenait à la IVème Dynastie, il y a plus de quatre mille cinq cents ans. Tout cela je le sais bien, heureusement. Mais ce que je voulais vous demander c'est si les pyramides avaient réellement été construites afin d'honorer les morts ? Quelle question... Bien sûr que oui. Tout du moins, c'est ce qui ressort de toutes les études menées depuis des siècles. Pourquoi, vous avez une autre théorie ? Personnellement, après avoir beaucoup voyagé et découverts de nombreux lieux tout aussi mythiques et chargés d'histoire que celui-ci, j'ai le sentiment que quelque chose cloche dans la façon dont sont analysées ces monuments. Je n'arrive pas à me faire à l'idée que de simples hommes et femmes, tout aussi brillants et ingénieux soient-ils, aient pu, en l'espace de quelques années seulement, bâtir de telles constructions pharaoniques. Je suis persuadée qu'il se cache un véritable mystère derrière tout ceci, et j'ai bien l'intention de le démasquer grâce à la science. igineVous sous-entendez qu'une intelligence supérieure à l'Homme pourrait être à l'or des pyramides ? Pas seulement des pyramides. Aussi la cité maya de Chichen Itza par exemple. Vous n'êtes pas sérieuse? Vous ne pensez pas réellement que tout ceci puisse être l'œuvre d'un être supérieur ? Non, pas d'un être supérieur au sens de « Dieu ». Par contre, je ne serais pas choquée que des intelligences supérieures y soient pour quelque chose. … »
Sur ce, la visite se poursuit. Les deux femmes se rendent dans un peu près toutes les salles accessibles de l'antique lieu.
pouvez me confirmer que la Chambre funéraire du pharaon Khéops n'a, à ce« Vous jour, pas encore été découverte ? En effet. C'est l'une des énigmes qui entoure toujours ce lieu.
Mélina prend de grandes quantités de notes quant à ce qu'elle voit. Avec l'autorisation du ministère egyptien du tourisme et de l'Université du Caire, elle filme l'ensemble de sa visite à l'aide de matériel adapté à la pénombre et à la préservation des lieux, qui lui a été prêté pour l'occasion. Absorbée par la grandeur et l'éloquence de la construction et écrasée sous le poids de
Clément HOURSEAU / Univers Parallèle - Histoire diffusée sous licenceCreative Commons BY-NC-ND
l'histoire, elle ne rate pas la moindre miette du spectacle qui s'offre à elle. Elle visualise même la période de construction de la pyramides. Une construction orchestrée, dans sons esprit, non pas par l'Homme, mais bien par une race extra-terrestre, dont les intentions étaient bien plus évoluées que le simple besoin de reconnaissance des morts. Elle ne nie pas qu'il existe de solides preuves que les pharaons égyptiens aient, en quelque sorte, tenté de «s'approprier »les pyramides. Ce qui explique, dès lors, que les multiples fouilles archéologiques menées sur place aient permit de découvrir tant de vestiges de cette époque. Néanmoins, de son point de vue cela n'est que paradoxal, secondaire.
Intriguée par l'assurance et les certitudes habitant la jeune femme, la guide se risque à entrer dans son jeu, cherchant à en savoir un peu plus sur ses convictions.
que vous ayez raison et que les pyramides ne soient pas le fait de« Supposons l'Homme. Dans ce cas, quelle serait leur origine ? D'après mes recherches, il s'agirait d'une race extra-terrestre très évoluée. Les lifiens. Vous leurs avez carrément donné un nom ?! Je n'en suis pas l'auteur. Je n'ai fais que mener des recherches. Toutes mes connaissances sont le fruit de mes lectures, de mes interprétations et de mes travaux scientifiques. Je n'ai rien inventé par moi-même. Admettons... à quoi servent les pyramides alors ? Vous imaginez bien que si je le savais, je ne serais pas à vos côtés en ce moment même. Je ne me nourri actuellement que de suppositions. Aussi, je m'avancerais certainement beaucoup trop en vous disant qu'il s'agissait de bites d'amarrage pour vaisseaux spatiaux. Car techniquement il pourrait tout aussi bien s'agir de centres de contrôles, ou encore d'entrepôt pour divers matériels. La seule chose dont je sois certaine c'est que, tant les pyramides égyptiennes que les temples Mayas, par exemple, sont des créations venues d'ailleurs. De très très loin. Pardonnez-moi, mais je ne peux vous suivre dans de telles élucubrations. Même avec la meilleure volonté du monde, tout ceci me paraît complètement dingue. Sans vouloir vous offenser, je ne comprends pas du tout comment un institut universitaire peut vous suivre et vous octroyer une bourse d'études pour mener de telles recherches. Ca me dépasse totalement. Vous savez, il y a plusieurs siècles, tout le monde était persuadé que la Terre était le centre du monde, tout en étant plate. Heureusement que certains Hommes de science ont fait le choix de camper sur leurs positions pour imposer leurs vues... qui au final étaient bien réelles. Vous osez vous comparer avec des génies du gabarit de Galilée? Ma pauvre petite, vous êtes bien présomptueuse... L'avenir prouvera le contraire, et alors vous prendrez conscience que vous êtes actuellement dans le rôle d'Urbain VIII, et qu'en effet, toutes proportions gardées, je suis dans celui de Galilée. Bien sur... Finissons la visite, que les choses en restent là. J'ai entendu assez d'inepties pou aujourd'hui. J'ai ma dose. »
Une toute petite trentaine de minutes plus tard, les deux femmes sortent de l'enceinte de pierres et se séparent presque sans un mot l'une pour l'autre. Aussitôt rentrée à l'Université, la professeur d'Histoire s'empresser de contacter l'Université Paris-Diderot au sujet de Mélina. Hors de question pour elle de laisser passer de telles allégations sur ses ancêtres et sur l'humanité en général. Elle ne peut admettre que l'étudiante soit si critique vis à vis de l'Histoire.
A sa grande surprise, Mélina est inconnue au sein de l'établissement parisien. Personne, pas même son supposé directeur de thèse, ne sais de qui il s'agit. Ses paroles parlent pour lui.
« Je vous assure, chère consœur, que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam cette personne. De plus, à moins d'avoir de très solides bases de travail, jamais nous n'autoriserions à
Clément HOURSEAU / Univers Parallèle - Histoire diffusée sous licenceCreative Commons BY-NC-ND
ce qu'une thèse de la sorte soit menée. »
En ce qui la concerne, Mélina n'a pas tardé avant de quitter Le Caire. Confortablement assise dans un jet privé, elle rédige une note. Un document crypté et ultra-sécurisé qui ne doit pouvoir être lu que par une seule personne bien définie.
« Nous sommes au dessus de tous soupçons. »
Clément HOURSEAU / Univers Parallèle - Histoire diffusée sous licenceCreative Commons BY-NC-ND
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin