//img.uscri.be/pth/d7a51038d4398e8c0046e4635a7692a5f3a4f6ef
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Quatrième sceau de l'Apocalypse

De
362 pages
Il est bien évident que Nostradamus essaie de nous prévenir d’un grave danger qui menace l’humanité.
Il a crypté son œuvre afin que le monde puisse en prendre connaissance, sans aucune altération.
L’homme sera-t-il capable d’entendre ce message qui lui est adressé, sera-t-il en mesure de tirer un trait sur ses amusements et ses habitudes du bien vivre et prévoir l’issue de survie.
J’en doute fort, l’homme n’a plus assez d’incertitude dans la vie, pour qu’il soit sur le qui-vive, et comme l’écrit Nostradamus « L’homme ne verra rien venir » tout se produira en quelques heures seulement.
Voir plus Voir moins
Quatrième sceau de L’Apocalypse*** Terribles Révélations de Nostradamus Centurie N° 4 complète
~ 2 ~
Copyright numéro 00052754-1 00052561-2© Patrick Bouvier00052561Tous droits de reproduction, traductions,ou adaptations réservés pour tous Pays.~ 3 ~
FedimNostradamus
Traditions secrètes de l’OccidentPatrick Bouvier1 rue de l’église Camps la Source83170
Table des matières ~ 4 ~
Table des matières : Introduction : 6 L’origine des recherches: 7 Àpartir d’une mauvaise intention: 7 Cent mille heures de recherches : 9 La création de cinq dictionnaires de significations : 9 Les quatrains ne pouvaient pas être traduits : 10 Avertissement sur l’écriture: 11 La graphie. 11 Des bribes d’événementsrévélateurs : 12 Nostradamus écrit à la façon des prophètes bibliques : 13 Les complexités : 14 L’influence d’Héraclite: 15 Nostradamus dans son discours rejoint Héraclite : 16 Les corrections orthographiques : 17 Un langage del’avenir. 17 Plusieurs formes de Révélations : 18 Le scribe de Nostradamus : 19 Quelques exemples de révélations : 19 Nostradamus annonce des détracteurs : 21 Révélation de la quatrième centurie : 22 Quatrain 25 : 114 Quatrain 50 : 199 Quatrain 75 : 275 Quatrain 100 : 357 Conclusion : 362 Liens des vidéos expliquant le processus de lecture. https://www.youtube.com/channel/UCpyerz0LtYeKinReurGArKQ Site internet expliquant tous les processus : www.nostradamusbp.fr~ 5 ~
Introduction : La quatrième centurie est un véritable chef-d’œuvre linguistique, il nous faut avouer que ce texte une fois mis à jour révèle le véritable destin du monde, et une partie du véritable but de tous les textes. Chacune des centuries deviendra le complément de la précédente, le prodige de Nostradamus fut de faire parcourir son texte secret aux vues et au su de tous. Cette centurie sera le complément des trois précédentes, elle aura l’avantage de donner les premières datations concernant de la grande catastrophe, mais n’indiquera pas la cause contrairement à la deuxième et troisième centurie décrivant l’accidentdû à la folie des hommes. Deux sous-marins nucléaires seront impliqués, et l’accident se produira dans un endroit trop fragile de la croûte terrestre, Nostradamus n’a pas encore confirmé si,il s’agit d’un accident ou biend’un attentat, puisque les deux sont inscrits dans les textes. Par pur respect pour Nostradamus, mais surtout pour la restitution des textes, nous n’avonstrès peu changé que le style d’expression de Nostradamus, il ne faudra pas être éprouvé par certains manques de style, mais il faut bien s’y retrouver dans ce difficile assemblage de la volonté de l’auteur des centuries, chacun de nous à travers les analyses pourra retrouvé la source de l’information, et comprendre que ces textes sont véritables. Dans ce livre, nous n’aurons pasles difficiles analyses ni la façon dont sont écrits les mots, ni à la ponctuation, ou bien nous retomberons dans le principe de dissimulation, car tout réside dans les prononciations de l’orthographe et la phonétique, et plus celle-ci sera démontrer plus elle deviendra complexe. Nous trouverons tous les principes de cryptage sur le site (nostradamusbp.fr) ce site comprend des centaines de pages et d’analyses permettant de comprendre le cheminement de la pensée de Nostradamus et son expression. Par le passé beaucoup ont cru que Nostradamus nous avait laissé une œuvre aussi stupidevoire ridicule, devant cette rédaction trop grossière où les phrases ne veulent rien dire, il était difficile que ce
~ 6 ~
texte ait été écrit de cette manière pour ne rien dissimuler, de plus celui-ciétant à l’opposéde l’image de Nostradamus, et des expressionsde l’époque. Dans son prodige, Nostradamuss’est arrangé à ce que chacun des quatrains puisse être le début de l’écheveau,il fait en sorte que ceux-ci soient explicites indépendamment les uns des autres, afin de les mener tous vers le même objectif, la mise à jour des textes et la révélation. *** Retour à la table :L’origine des recherches: Mon aventure avec Nostradamus aréellement commencé à l’âge de 8 ans lorsqu’au cours d’une conversation entre voisins mon père aborda le sujet, en affirmant que Nostradamus avait prédit la fin du monde. Mon oreilled’enfanttraînant çàet là, n’écoutant pas spécialement ce que les adultes disaient, j’ai reçu unchoc inattendu à l’évocation de ce nom,mon jeu d’enfant s’arrêta net, jamais plus je n’ai oublié ce nom, ce fut comme si je me rappelai de quelque chose sans savoir quoi. Je connaissais le nom de Nostradamus. *** Retour à la table :Àpartir d’une mauvaise intention: Ce sera en 1980 qu’une traduction des textes me fut offerte. Devantl’immense succès de celle-ci, et surtout le faible contenu de révélation, je me sentis la capacitéd’écrirela même chose avec un peu plus de mensonges. Mon désir du moment étaitd’écrire des fadaises comme celles que j’avais sous les yeux, d’ailleurs l’auteur de ce livre avait eu tellement de succès, que j’aurais, moi aussi voulu une part de ce gâteau, le marché de la fausse prophétie rapportait beaucoup. À l’époque jamais je n’aurais imaginéune seule seconde mon implication dans cette histoire.
~ 7 ~
François Mitterrand venait d’accédé au pouvoir, memettant en quête de trouvé un élément permettant de raconter un début d’histoirecrédible sur le parti socialiste afin de concrétisé mes sornettes, mais en vérité je venais d’ouvrirma boîte de Pandore. Plus je lisais les textes de Nostradamus, et plus s’insinuais en mois une confuse expression, ou tout au moins un semblant de message que l’on pourrait dire subliminal, le cerveau à parfois la faculté d’assemblé un assortiment de vérité dissimulé derrière différentes expressions. Après 9 années de recherches stériles, mon capital de patience s’étant épuisé, se rajoutant à cela, aucune baliverne écrite en 9 ans, mais par contre un énorme travail de recherche ayant occupé toutes mes soirées et mes week-ends s’empilaient sur ma table de travail.Une vie de couple en souffrance, par mon indisponibilité, et ce livre qui n’avait jamais vu le jour, la décision fut prise en février 1989,de brûlé dans la cheminée tous ce qui pouvait rappeler de près ou de loin Nostradamus, bien décidé à rattraper le temps perdu sur ces recherches inutiles. Le feu dévorait les centaines de feuilles griffonnées, où se succédaient des assemblages de textes illisibles. Et d’un coup,une grande feuille de bristol quadrillé attira mon attention, oubliée, tout en bas de pile elle me faisait face, en ayant l’insolence d’être plus épaisse que les autre feuilles, machinalement avant de la détruire, jetant un dernier coup d’œil sur cette perte de temps, une phraseque je n’avais jamais vu, totalement différente de toutes les autres venait de me sauter aux yeux. Mon prénom était orthographié phonétiquement à la ligne 32. Dans le courant de cette même nuit, je découvris la suite de la phrase m’indiquant que le sens de clé était mis.La surprise était énorme, je n’arrivais pas à admettre que Nostradamus pouvaits’adresserà quelqu’un de notre époquede cette façon, mais que si c’était le cas, l’événement demeurerait sans précédent. Pourtant malgré ce début de révélation, le doute était toujours présent à mon esprit, m’efforçant de croire que le hasard pouvait y être pour beaucoup. *** ~ 8 ~
Retour à la table :37 années et plus de cent mille heures de recherches : Il aura fallu 37 années de travail incessant afin de comprendre les règles de l’expression secrète de Nostradamus à partirdu principe de la prose, et surtout de la ligne 32, certaines lignes sont moins cryptées que d’autre.Au début de la mise à jour de ce texte, les paramètres de lecture n’étaient pas encoredécouverts si bien que le décryptage se fit sur les mots les plus lisibles, ainsi les lignes comportaient de nombreux blancs, les éléments manquants ne permettaient pas de lecture complète des événements. La constitution de la prose sera le texte le plus facile à composer, le premier quatrain se range verticalement ensuite le second à côté toujours verticalement et ainside suite jusqu’à 100.Au moment précis où le texte est composé, tout se complique, le texte est entièrement illisible, sauf après avoir passé plusieurs dizaines d’heures, les mots commenceront à révélerl’écriture phonétique.La ligne 32 sera le révélateur du principe complet de lecture. *** Retour à la table :La création de cinq dictionnaires de significations : Il aura fallu créer : Un dictionnairesur les mots d’ancien français avec leurs diminutifs phonétiques, Un dictionnaire sur les prononciations phonétiques allant de la simple lettre ne dépassant pas plus de trois lettres. Un dictionnaire de mot entier exprimant les sons phonétique dans son ensemble complet de lettre groupe de lettre et pieds poétiques. Undictionnaire comprenant tous les mots écrits à l’envers traduit dans notre langage actuel. ~ 9 ~
Un dictionnaire de mot comprenant les lettres de substitution des points voyelle et des points consonnes et des lettres aux symboles similaires et inversables. *** Retour à la table :Les quatrains ne pouvaient pas être traduits : Les quatrains ne pouvaient être décryptés, la raison en était simple et faite de façon judicieuse : Pour comprendre le principe, il faut se rendre sur le site internet nostradamusbp.fr : Ce site dévoile la clé de cryptage extrêmement complexe du principe du cheminement de la pensée de Nostradamus qui ne peut être compris que par l’esprit.Écrire cette penséedevient d’une gymnastique extraordinaire, et demande un nombre incalculable de pages afin que celle-ci soit comprise. La prose révèle dans la trente deuxième ligne le prénom Patrique pour Patrick suivit de «tu as mis le sens de la clé» la lumière de cette phrase pouvait créer un doute plus que raisonnable sur la mise à jour des textes, bien que cela puisse paraître impossible qu’un hommede 1550 laisse un message précis à quelqu’un de l’avenir, ou bien c’était un hasard énormeou bien l’hommeétait un très grand voyant. Les textes ne pouvaient pas être découverts avant 1945, car ce prénom est entré en France pour la première fois à cette date. La confirmation définitive de la mise à jour de la ligne 32 viendra avec la découverte du contenu des lignes 15- 16- et 17 : Ces lignes révèlent la vie de Napoléon dont le nom sera inscrit clairement, et dessous sera également inscrit la fin tragique de Louis XVI dont le nom sera orthographié presque correctement, mais cette fois avec un début du cryptage simplifié : Ensuite ce fut la mise à jour de la ligne trente et une, et à partir de cette lignele doute n’était plus permis, les textes venaient de voir le jourvéritablement. La même semaine de février 1989, la prose et la lecture des quatrains avaient été découvertes, le plus difficile était de découvrir tous les paramètres de lecture qui ont demandé 25 années de travaux, ceux-ci n’apparaîtront qu’avec beaucoup d’étudeet de nombreuses remises en question. ~ 10 ~