La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Rêve de Terre

De
3 pages

Histoire courte ayant pour thème le Rêve. A l'origine celle-ci devait être présentée à un concours de nouvelles, mais n'ayant pas été terminée à temps, elle se retrouve directement accessible en ligne.

Publié par :
Ajouté le : 23 septembre 2012
Lecture(s) : 126
Signaler un abus
Rêve de Terre
y est enfin parvenu. Le fardeau de la lutte pour la protection de« L'Humanité l'environnement est aujourd'hui loin derrière nous. Nos dernières ressources naturelles non renouvelables sont maintenant épuisées. L'ultime goutte de pétrole que renfermaient les entrailles de la Terre a été extraite de ses profondes cavités. Les derniers grammes de charbon ont été brûlés dans les usines chinoises... Le rêve est aujourd'hui devenu réalité. Les solutions alternatives aux énergies primaires sont désormais majoritaires, pour ne pas dire les seules ayant droit de citer. L'humanité vient de franchir un cap historique. Solaire, éolien, hydroélectrique. Nous en rêvions tous il y a une quarantaine d'années, c'est aujourd'hui d'actualité. Nos voitures fonctionnent à l'énergie solaire. Nos maisons sont dotées d'éoliennes hautes performances et équipées de pompes à chaleur. Les centrales nucléaires les plus récentes, chargées d'assouplir la lente transition entre nos anciens et nouveaux réseaux de production d'énergie sont définitivement fermées, remplacées par des champs solaires et éoliens à perte de vue. Les émissions de gaz à effet de serre, à commencer par le dioxyde de carbone, sont en chute libre continuelle et régulière. Les effets s'en font d'ailleurs sentir sur la planète. Les catastrophes naturelles diminuent, y compris au niveau de leur intensité. Les épisodes de pollution intensives se raréfient de plus en plus. L'air commence à devenir respirable dans certaines métropoles autrefois sujettes au smog. Toutes ces améliorations, ou plutôt ces révolutions, ne sont pas à mettre uniquement au compte de nos nouveaux moyens de productions énergétiques. Ce serait nier les avancées technologiques et législatives dont a bénéficié l'humanité dans les domaines de l'industrie et de la chimie, lesquels ont eux aussi très fortement réduit leurs « bilanscarbone »respectifs. Aidés pour cela par les nouvelles technologies issus des centres «recherche et développement» de la communauté internationale, mais aussi contraints par des réglementations sans cesse plus restrictives en matière de produits non naturels. Reconnaissons-le. Tout ceci n'a été possible qu'à la suite du discours historique, intitulé « Adieula Terre», prononcé par Sabri Emel, secrétaire général des Nations Unies de l'époque, ce fameux quinze août deux mille trente deux. Ce discours, si tranchant et révélateur de l'état dans lequel se trouvait alors l'humanité fût l'élément déclencheur de ce rêve d'une planète respectée, d'une planète propre, d'une planète vivante.
1/3
Alors qu'il annonçait, suivant de facto les avis des plus grands spécialistes de l'époque, que le point de non retour venait d'être franchi et que quoi qu'il fasse désormais, l'Homme ne pourrait plus sauver la Terre, une mobilisation sans précédent, inespérée et suivie d'une prise de conscience mondiale a permis de déjouer les pronostiques de ces scientifiques pourtant reconnus pour leurs esprits d'analyse ainsi que pour leurs travaux émérites. Contre toute attente, l'Homme est ainsi parvenu à inverser une situation qui paraissait désespérée. Sans faiblir, acceptant du jour au lendemain d'énormes sacrifices, tant technologiques que financiers. Développant, à l'échelle de la planète, un esprit d'entraide exceptionnel. Révolutionnant l'économie et les techniques de production... l'Homme a pris à contre pied sa propre raison d'être. De prédateur sans scrupules, il est devenu, du jour au lendemain, défenseur de la veuve et de l'orphelin. Jamais au cours de l'histoire les ethnologues et autres anthropologues n'avaient eu la chance d'observer une évolution aussi soudaine et rapide pour une espèce vivante. Jamais aucun livre ni aucun traité n'en a jamais été l'écho. Les espèces s'adaptant à de nouvelles conditions de vie ainsi qu'à des variations de leur milieu naturel sont monnaie courante. Mais une espèce changeant de cap, assurant de la sorte de sa survie à long terme, c'est une première mondiale. L'espèce humaine est passée très près de la destruction. Au lieu de cela, elle entre aujourd'hui à la postérité. Mais tout ceci ne doit pas faire oublier que le passé est le reflet de l'avenir. Il est vital pour tout un chacun d'apprendre de ce qui semble aujourd'hui révolu, et surtout d'en retenir les leçons. Car un jour ou l'autre, sous une forme inattendue, tout ceci refera surface. Et cette fois prochaine, rien ne dit que l'Homme sera en possession des ressources adéquat et nécessaire pour s'en sortir de nouveau. L'Homme a évolué. Il est devenu bien plus sage et respectueux qu'il y a peu. Mais au fond de lui, l'Homme reste un prédateur sans vergogne, sans foi ni loi. Heureusement, le rêve c'est la vie. Et tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. »
« Qu'en penses-tu ? » je trouve. Et franchement, penser que l'Homme peutCa fait un peu «leçon de morale changer de la sorte en si peu de temps, ça ne me semble pas très crédible quand même. Il n'y a qu'à voir l'époque dans laquelle on vit... Oui, c'est pas faux. Mais le but est de faire réagir un maximum de personnes. Peu importe qu'elles adhèrent ou non au discours en lui-même. Je veux seulement qu'elles tirent des œufs
2/3
EAN REVEILLES-J'en rêve avec toi qu'il est des leurs... J'en révèle tant qu'il aide leurre... J TOI, IL EST L'HEURE ! »
C'est ainsi que Jean, employé de espaces verts à Riantec, fervent défenseur de la Nature âgé de trente deux ans, dû expliquer à son supérieur les raisons de son retard du jour. Un responsable qui n'eut, selon la légende, comme seule réaction que de dire «Mais je rêve...».
3/3
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin