La lecture en ligne est gratuite
Télécharger

Publications similaires

Nundey

de publishroom18173

Petit ogre

de weyrich

PROLOGUE Je suis à toi à jamais, dans cette vie ou dans la suivante. Certaines choses peuvent survivre à la mort, et l’amour en fait partie. Si la faucheuse nous éloigne quelque temps, elle ne peut pas nous désunir pour toujours. Rien ne le peut. Aujourd’hui, pour la seconde fois, je me retrouve au Massachusetts Général Hospital de Boston. Mais à l’instant présent, tout est différent. Une angoisse terrible me tenaille et j’ai peur que notre histoire reste enfouie à jamais dans un abîme. J’ai soixante minutes. Soixante minutes qui vont décider de mon existence. Trois mille six cents secondes qui feront de mon amour une chimère ou une magnifique évidence. Il y a certains moments dans la vie où le temps semble presque s’arrêter. Comme si chaque seconde renonce à basculer vers la suivante et s’étire… s’étire indéfiniment.