La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Mémoire centrale

De
2 pages

Un monde dans lequel une seule société a trouvé le moyen de contrôler, petit à petit, l'ensemble de la population mondiale.

Publié par :
Ajouté le : 21 juin 2013
Lecture(s) : 0
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Mémoire centrale
Ce jour s'annonce historique pour les Etats-Unis d'Europe. Après plus de vingt ans de
recherches et de développements intensifs, l'équipe du professeur
Meiner
, du réputé
laboratoire de nano-sciences de Reims, s'apprête à annoncer au monde entier une découverte
qui va révolutionner l'avenir immédiat de l'humanité.
«
Bonjour à tous. N'ayant pas de temps à perdre devant des micros, des caméras et
des personnes ne connaissant absolument rien à la science, je serais bref, précis et
n'irais pas par quatre chemins.
Mon équipe du laboratoire de nano-sciences de Reims et moi-même sommes parvenus
a inventer un cerveau humain totalement fonctionnel et viable. Composé entièrement
d'éléments développés et créés par nos soins, ce cerveau reproduit l'ensemble des
fonctions du cerveau « naturel » que chacun de nous possédons. Je peux donc,
aujourd'hui, m'avancer, et annoncer officiellement que le fonctionnement du cerveau
humain n'a plus le moindre secret pour mon équipe. Ceci est à n'en pas douter, une
exceptionnelle révolution scientifique pour l'avenir de l'humanité !
Mesdames et Messieurs les journalistes, je ne vous salue pas. »
Trente ans plus tard
– La découverte du professeur
Meiner
et de son équipe a littéralement
conquis le monde entier. Néanmoins, bien qu'issu d'un laboratoire travaillant sous contrat de
recherches publiques et entièrement financé par les impôts, les droits et brevets liés à cet
engin aussi complexe qu'innovant ont rapidement, en quelques semaines seulement, été cédés
à une entreprise privée.
Une entreprise qui n'hésita pas à débourser cash plusieurs dizaines de milliards d'euros pour
acquérir cette invention au «
potentiel inimaginable
» selon les propres termes de son PDG de
l'époque. Cette société,
Oppal
, n'était autre que la plus grande capitalisation boursière. Ce
qu'elle, par ailleurs, toujours.
Tournée vers les nouvelles technologies, elle ne cesse de se développer de façon toujours plus
agressive. Ainsi, grâce à une toute petite année de développement, celle-ci est parvenue à
sortir le produit grand public le plus innovant de l'Histoire de l'humanité. Un produit qui allait
«
révolutionner
» l'Homme et sa perception de la vie.
Soit disant destiné a tous mais vendu à prix d'or, il s'agit de
l'unité de mémoire humaine
. Sous
ce terme plutôt étrange se cache une perle de technologie. Le tout premier module de
mémoire à implanter directement dans le cerveau humain. Une mémoire qui n'a plus rien de
naturel, mais dont les caractéristiques techniques ont de quoi faire rêver tout être humain
normalement constitué.
Dans un premier temps, les remontées d'acclimatation du public étaient très mauvaises. La
principale crainte des gens étant qu'il soit nécessaire de passer par la chirurgie pour se faire
implanter ce module.
Pourtant, portée par une communication à la limite de la propagande, un matraquage
publicitaire de tous les instants, et des lobbys surpuissants ne reculant devant rien,
l'unité de
mémoire humaine
se révéla finalement être un succès commercial sans équivalent au monde.
A tel point qu'aujourd'hui, dès leur naissance, les nouveaux nés voient leur cerveau charcuté,
afin d'y remplacer toute trace de mémoire naturelle par un module mémoire. Bien sûr, ceci est
dicté par la loi. Il n'est pas possible, à moins de vivre coupé de tout, d'y échapper.
Dicté par la loi du marché, cet acte chirurgical est facturé aux parents. Remboursé par la
sécurité sociale, il n'en demeure pas moins qu'une véritable sélection par l'argent s'effectue
Clément HOURSEAU / Univers Parallèle - Histoire diffusée sous licence
Creative Commons BY-NC-ND
dès la naissance.
En effet, l'intervention n'est remboursée que sur la base du module premier prix bas de
gamme. C'est à dire que les parents n'ayant pas les moyens de doter leurs enfants d'un
équipement haut de gamme devront se contenter du minimum. A savoir une mémoire dont la
capacité sera hautement limité, tant en terme de contenu que de puissance, avec des risques
de pannes plus élevés, et la certitude que leurs enfants ne pourront jamais rien faire de grand
de leur vie... leurs capacités d'évolution étant grandement limitées.
En d'autres termes, à moins de pouvoir débourser plusieurs centaines de milliers d'euros, ces
enfants formeront une nouvelle classe sociale docile, à la limite de l'abrutissement le plus total.
Une classe sociale incapable de réagir, de décider par elle-même et de tenter d'imposer ses
propres choix.
Née d'une découverte exceptionnelle, cette invention du «
module mémoire
» s'avère
finalement être la plus importante tentative de maîtrise totale de l'humanité jamais envisagée.
Une maîtrise qui ne fait aucun doute et qui ne pourra souffrir d'aucune contestation possible.
Tout doucement, sans crier garde, l'Homme tombe sous le contrôle exclusif d'une firme se
réservant le droit d'adapter les caractéristiques mentales de chaque homme et femme vivant
sur Terre... sans que personne n'ai jamais tenté de l'en empêcher.
« Le lot numéro de vingt-neuf de cette vente aux enchères est l'acquisition de la
propriété exclusive d'une sombre histoire de science-fiction, écrite en l'an deux mille
douze par Clément Hourseau, un écrivain sans envergure et à l'imagination très limitée,
orientée « défiance du monde capitaliste libre ».
D'une taille de quarante kilo-octets, celle-ci est compatible avec tous les types de
technomémoire-encéphale depuis le firmware version 1.03. Son insertion mémoire sera
réalisée dès la fin de la mise en vente, par le processus de liaison intra-magnétique
IM2.1.
Le prix de départ est fixé à cinq euros, hors frais d'échange monétaire dus à Oppal
General Bank et hors paiement des droits d'utilisation mémoire dus à Oppal System
Group. Y'a-t-il un acheteur dans la salle ?
Tu vois comment ils étaient arriérés nos grands-parents ? Ils croyaient vraiment à des
trucs chelou. Ils voulaient même penser par eux-même... Heureusement qu'aujourd'hui
on a évolué et qu'on a l 'Oppal Think System pour ne plus avoir besoin de penser à
tout.
Ah ouai... grave mec. La technologie a du bon. J'imagine même pas comment ma
technomémoire-encéphale me ferait mal si je devais penser tout seul.
C'est trop ça mec... Bon, je crois que je vais quand même acheter cette histoire
machin-truc. Je ne sais pas ce que j'en ferais, mais peut-être qu'on me le dira un jour.
Yo man, t'es trop fort. Total respect.
Merci mec. Mais... heu... on parlais de quoi déjà ?
Je sais plus. J'ai oublié.
Clément HOURSEAU / Univers Parallèle - Histoire diffusée sous licence
Creative Commons BY-NC-ND
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin