Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Souvenir. [Discours prononcé par Mgr Alf. Duquesnay, en l'église Saint-Maurice à Lille, au mariage de M. Émile Duquesnay et de Mlle Marie Preuvost, suivi d'une poésie signée A. Fromont. 9 mai 1868.]

De
12 pages
Impr. de Horemans (Lille). 1868. Duquesnay. In-8° , 6 ff..
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

EBMP
g Y M S \Õ)
ur W W" ~~C
'; ,J 1 -
ji MAI 1868
LILLE
lm Mf
"w Ha -, i s li~~
9 MAI 1868
LILLE
LilU, irr P. Horerear 3.
DISCOURS
Prononcé à l'église Samt-Maurice, à LiUe.
- ttK?~ ! ( 9ew~ OtM .= i ~qt~tta~J',
J 3e utoit eveu S mile t 1
et de J&DsxùauoiA&iie .-Dbaue ^Stieuvoit
g Mai 1868.
MON CHER FILS ET MA CUÈRE FILLE,
Il n'y a qu'un instant vous étiez dans une autre en-
ceinte et devant une autre autorité. L'homme qui est le
dépositaire de cette autorité, après avoir reçu votre
consentement mutuel, a. prononcé quelques paroles, il a
lu quelques lignes dans le livre de la loi, et tout a été dit,
fini, conclu ; vous avez été mariés.
Eh 1 bien, que voulez-vous de plus? Pourquoi mainte-
nant ici ce concours de vos deux familles? Pourquoi cette

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin