La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

Publications similaires

çoise Chandernagor
rien se fait romancier
suite
iait Madame de Maintenon à sa secrétaire, car il ne faudrait s tout dire. » Deux siècles plus tard, Georges Duhamel, dans 1 oires imaginaires » , semblait lui faire écho : « Je nécrirai la vérité ; pour être libre jécris les mémoires dun autre, des
r, à sa place et malgré elle, les souvenirs de la marquise de omme Duhamel, dans la nécessité de réfléchir aux lois dun rire les mémoires dun autre », je ne pouvais manquer dêtre ions. Cependant, cest moins à la définition dune forme lit-à lanalyse, plus classique, des motivations dun auteur qui ttaché le romancier dans larticle précité. Car, en 1933, lors-ginaires », écrivains et professeurs ne songent guère quau ds pour désigner le récit à la première personne dévénements rit cette variété particulière de roman historique quillustrera
aginaires » ne sont quune catégorie de la fiction ; de nos jours,  que le genre des « pseudo-confessions » semble florissant.
rançaise on peut sétonner, en effet, du nombre des grandes rante dernières années, ont été de la sorte « détournées », crivains ont prêté leur plume à des dizaines de personnages ien bien sûr, mais aussi Périclès (Jacques de Bourbon-Busset),
arition de ce type de production sil ne sagissait dun x parler desMémoires de Feodor Kouzmitchque Léon er sion du tsar Alexandre I (ce tsar étant supposé, confor-mort simulée) ; pour des raisons que nous ignorons, le
ancier
 le genre on tour la : la copie ient à des
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin