Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Vengeance ! guerre à mort à l'infame Maison d'Autriche !

16 pages
impr. du cit. Gautier (Douai). 1798. France (1795-1799, Directoire). 15 p. ; in-8.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

/^&m G E A N G E !
• "> -}h\
; ï Maiso(L <
Gatf/Tpîà ifaortïâïTinZime Maison ^Autriche
V v7
- ~-'R!~
LE 9 Floréal de l'an VII, à 9 heures du soir,
le Gouvernement Autrichien a fait assassiriet par
ses troupes, les Ministres delà République Fran-
çaise, Bonnier, Roberjot et Jean Debry, chargés
par le Directoire exécutif de négocier la paix aii
Congrès de Rastadt.
VENGÉANCE!
Guerre à mort au Gouvernement Anglais
CRI DE VENGEANCE
CONTRE L'AUTRICHE, -
- -
/lwf^^r^ssassÎ7iat des Plénipotentiaires
T) y^j&kgais, à Rastadt.
fil} r\t'bv" _:11_:-
"Il,"k-Pjlymne-de,. 3VTarsçillaw.
J^EYÊîUS d'un pouvoir auguste
'Qui devait les rendre sacrés,
Les envoyés d'un peuple juste
Par l'Autriche sont massacrés ; ( bis. )
Ils offrent encor la clémence !.
La paix est l'objet de leurs vœux 1 «
Aux cannibales furieux,
leur sang était payé d'avance.
Aux armes , citoyens, vengez le nom Français,
Marchez , (bis.) le glaive seul doit nous donner la paix.
r m a» *
j
Autrefois, au nom seul d'Alcide ,
On voyait fuir les scélérats ,
Par-tout la vertu moins timide
Devait le repos à son bras. (bis.)
Peuple Français à ta justice. — •
De nouveaux monstres sont offerts ;
Sois l'Hercule de l'Univers ;
Charge-toi, seul, de leur supplice ;
'Aux armes ,v etc.
AUX CONSCRITS.
Nouveaux amans de la victoire,
Honorés du nom de SOLDATS
D'autres héros eurent la gloire
De vous précéder aux combats ; ( bis. )
Mais la France a droit de prétendre,
Aujourd'hui qu'on vient l'outrager,
Que vous ferez pour la venger,
Ce qu'ils firent pour la défendre.
fAux al'mes, etc.
'Aux armes , etc.
Désir brûlant de la vengeance;
Embrâse-nous de tes fureurs.
Si le prix de notre indulgence ,
Fut la plus noire des horreurs : ( bis. )
Qu'une rage trop légitime
Double nos belliqueux efforts ,
Chaque Français en ses transports
Doit immoler une victime.
Aux armes , citoyens , vengez le nom Français
Marchez, ( bis. ) le glaive seul doit nous donner la paix.
Par H. A. ADVENIER-FONTENILLE,
Capitaine du Génie, à Valènciennes.
î
PROGRAMME
DE LA FÊTE FUNÉRAIRE
Qui, en exécution de la loi du 22 Floréal
dernier, aura lieu à Douai, chef-lieu du
Département du Nord, le 2.0 Prairial an
-
VII, en mémoire des Ministres Plénipoten-
tin ire s BONNIER et ROBERJOT , assassinés
à Rastadt 7 le$dudit mois.
L'APPAREIL funèbre de cette triste so l ennité
sera annoncé la veille à sept heures du soir par
la cloche du beffroi de la commune, et le jour
à sept heures du matin par un tintement.
L'extérieur du Temple national, à rentrée
principale f sera couvert d'un drap noir sur la
largeur du portail , et chargé d'une guirlande
de cy près et de pavots.
s
Dans l'intérieur du Temple ainsi qup dans la
nef, régnera sur tout le pourtour, un cordon d 9 *
diap noir. Aux chapiteaux des colonnes de la
( 4 )
nef seront attachas des nœuds de crêpe noir;
ils soutiendront, différentes inscri ptions.
Dans le fond de. ladite nef servant de c hamp
de douleur, sera élevé un monument funèbrer
sur une base composée de six degrés ; ces degrés
portés par un socle de marbre noir.
Sur les côtés de cette estrade seront deux dès
peints de marbre serpentin antique , dont les
faces seront décorées de patcres de bronze et
porteront de grands candelabres ardens.
La forme de ces candelabres sera imitée des
plus beaux monumens antiques de ce genre.
Le cénotaphe sera élevé sur cette base ; il sera
composé d'un très-grand stylobate , au sommet
duquel', deux degrés imitant le porphyre, por-
teront un sarcophage, peint de même , sur lequel
reposera la tombe funéraire, qui sera supposée
contenir les corps des deux Ministres Bonnicr
et Roberjot. La Prudence et la Justice, repré-
sentées par cteux figures, pleureront autour de
ce tombeau , et sembleront rendre à regret les
derniers devoirs à ces deux victimes de la barbarie
Autrichienne, en couvrant leurs corps des voiles
funéraires.
Les attributs -qui composent le costume -des
Ministres plénipotentiaires seront portés sur un
( 5 )
aétique. Le chapeau surmonté du panache aux
1 }' , , t, t t
couleurs nationa l es et l'épée, seront représentés
au bas de l'aétique, reposans sur un carreau de
velour noir, g irni de franges et recouverts d'un
[crêpe noir, symbole du deuil et de l'affliction.
Sur le tombeau sera peint un groupe représen-
tant la mort armée d'un poignard assassin, (et non
de sa faulx ni de l'horloge de sable, ses attributs
ordinaires, ) qui enlève les jncdaiMons de Bon-
bier et de Roberjot à la terre épouvantée. Au-des-
sous , on lira ces mots :
DROIT DES NATIONS VIOLÉ.
Plus bas , sur les deux degrés qui couronne-
ront le stvlobate , seront peintes des guirlandes
de cyprès et de pavots , caractérisant le sommeil.
i;O
Sur le socle du piédestal sera peint un bas-
relief représentant les trois Ministres plénipoten-
tiaires, présentant l'olive de la paix aux peuples
de la Germanie ; derrière eux seront des monstres
Autrieliieiis > n'ayant que la figure de l'hmnrne,
grinçant les dents et levant un poignard suc
leurs têtes.
Sur les côtés du piédestal seront deux groupes*.
D'un côté; une figure représentera l'Europe

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin