La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

Poids du secteur en effectifs salariés dans chaque région
En % 15,0 7,5 5,5 2,5
Source : Insee, Clap 2005
Industrie automobile
Présentation du secteur
©IGN - Insee 2007
Chiffresclés
Effectifs salariés au 31/12/2005 . . . . . . . . . . 11 418 soit 6,5 % de l'industrie bretonne e 9 région employeuse du secteur Masse salariale en 2005. . . . . . . . . . . . . . 331,4 Msoit 7,0 % de la masse salariale des industries bretonnes
Indice de spécialisation* en 2005 . . . . . . . . . 0,84
Nombre d'établissements au 31/12/2005 . . . . . 118 dont employeurs . . . . . . . . . . . . . . 86
Source : Clap * rapport entre le poids du secteur dans l'industrie bretonne et le poids du secteur dans l'industrie française. Si l'indice est supérieurà1, le secteur est surreprésentédans la région.
Répartition des effectifs en NES114 au 31 décembre 2005
33 %
Source : Insee, Clap
France
67 %
4 %
Bretagne
Le développement de l’automobile en Bretagne commence avec l’implantation des établissements Citroën à Rennes vers les années 60. Avec l’évolution de la production vers une organisation en flux tendus, les équipementiers se sont progressivement installés depuis le milieu des années 80, essentiellement dans l’est de la région. La construction automobile proprement dite (véhicules pour particuliers ou poids lourds, mais aussi carrosseries, caravanes et véhicules de loisirs) et les fabricants d’équipements automobiles constituent le secteur de l’industrie automobile. Ce secteur emploie un peu plus de 11 400 salariés fin 2005 et se situe au neuvième rang des régions françaises. Les salariés de l’automobile représentent 6,5 % des salariés de l’industrie bretonne, soit un peu moins que la moyenne nationale (7,7 %). L’activité est très concentrée, l’usine PSA (Peugeot Citroën) à Chartres-de-Bretagne employant 80 % des effectifs du secteur. Si on y ajoute les équipementiers, la zone d’emploi de Rennes concentre 88 % des effectifs bretons du secteur. Le secteur pèse également dans les zones d’emploi de
96 %
Construction automobile
Fabrication déquipements automobiles
Saint-Brieuc (Centigon, Labbe, Autostar) et de Pontivy-Loudéac (Ecovrac, Sas Louisiane). Neuf salariés bretons du secteur sur dix travaillent dans un établissement dépendant d’un centre de décision en Île-de-France. Outre la concentration géographique, l’organisation de la filière, très dépendante des cycles de production des modèles fabriqués à Rennes, fragilise considérablement l’emploi non seulement du secteur, mais aussi des nombreux sous-traitants relevant d’autres secteurs : plasturgie, mécanique, métallurgie, équipements électriques et électroniques…. Les cycles de production se reflètent dans la courbe d’évolution de l’emploi du secteur automobile, avec de forts pics d’activité. L’ampleur des fluctuations dépasse régulièrement le millier de salariés, auxquels il faut ajouter les intérimaires, non pris en compte dans les effectifs du secteur.
L'Insee a réalisé cette étude en partenariat avec la Région Bretagne, la DRIRE et la DRTEFP 1
Industrie automobile
Emploiappareil productif
Évolution de l'emploi salarié de 1989 à 2006(indice base 100 en 1989)
120
110
100
90
80
France entière Industrie automobile Bretagne Industrie automobile Bretagne industrie
1990 1992 Source : Insee, estimations d'emploi au 31 décembre * provisoire
1994
1996
Lecture : de 1989 à 1998, le secteur perd 1 500 salariés dans la région.
Part des effectifs des 4 premiers établissements Part des effectifs des 10 premiers établissements Source : Insee, Clap
Secteur
86,9
92,0
1998
2000
Secteur le moins concentré
9,3
16,7
2002
Médiane des secteurs
24,4
35,6
2004
2006*
Secteur le plus concentré
86,9
92,0
Lecture : les 4 principaux établissements regroupent 86,9 % des salariés du secteur. Pour la moitié des secteurs, cette proportion est inférieure à 24 ,4 %.
Répartition des établissements employeurs et des effectifs par taille d’établissement au 31 décembre 2005 Secteur en Bretagne France de province France entière Taille Nombre Établis Nombre Établis Nombre Établis d'établis Effectifs Effectifs Effectifs d'établis sements d'établis sements d'établis sements sements (en %) (en %) (en %) sements(en %)sements(en %)sements(en %) 1-9 42 48,8 1,5 877 49,1 1,6 981 48,7 1,5 10-49 32 37,2 5,5 533 29,8 5,5 613 30,4 5,0 50-249 11 12,8 11,2 222 12,4 12,5 246 12,2 11,1 250-499 0 0,0 0,0 78 4,4 12,9 84 4,2 10,9 500 et + 1 1,2 81,8 76 4,3 67,5 91 4,5 71,5 Total 86 100,0 100,0 1 786 100,0 100,0 2 015 100,0 100,0 Source : Insee, Clap
2 réalisé cette étude en partenariat avec la Région Bretagne, la DRIRE et la DRTEFPL'Insee a
Système décisionnel
Répartition des établissements au 31 décembre 2004
Total des établissements employeurs : - dépendant d'une coentreprise (joint venture) - dépendant d'un centre de décision situé dans la région (autonomie) - dépendant d'un centre de décision hors région (dépendance) : - enÎle-de-France - dans une autre région française -àl'étranger
Nombre d'établissements contrôlés par un groupe Source : Insee, Clap-Lifi
Part des salariés dépendant d'un centre de décision : situé dans la région (autonomie) extérieur à la région (dépendance) : - enÎle-de-France - dans une autre région française -àl'étranger Part des effectifs contrôlés par un groupe Taux de rayonnement Source : Insee, Clap-Lifi
Industrie automobile
Bretagne
86 -65 21 10 6 5
29
Bretagne
6,7 93,3 86,9 1,8 4,6
94,9
0,4
France de province 1 783 4 1 301 478
136 114 228
666
France de province
13,9 86,1 47,2 2,6 36,3
93,2
2,8
Pour comprendre ces résultats Le centre de décision est le siège si l'entreprise n'est pas contrôlée, la tête de groupe sinon. Un établissement est considéré comme contrôlé par un groupe si l’entreprise à laquelle il appartient est contrôlée directement ou indirectement à plus de 50 % par un groupe, ou s’il est contrôlé par une entreprise à capital partagé (coentreprise ou joint venture). Les effectifs d’une coentreprise sont ventilés selon le taux de contrôle et la localisation de chacune des entités constituant la coentreprise. Taux de rayonnement = (nombre de salariés hors région dépendant d'un centre de décision du territoire / nombre de salariés total du territoire) x 100.
L'Insee a réalisé cette étude en partenariat avec la Région Bretagne, la DRIRE et la DRTEFP 3
200
Bretagne France de province
17,5
15,9 68,2 10,2 26,4
Taux de qualification ouvrière*
Taux d'encadrement**
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 Source : Insee, DADS * part des salariés ouvriers qualifiés dans l'ensemble des salariés ouvriers ** part des salariés cadres, techniciens, contremaîtres et agents de maîtrise dans l'ensemble des salariés
100
Femmes (en %) 10,9
89,0
2,5 38,5 37,3
15,1
Femmes (en %) 13,3
Effectifs 18 096
40 476
Caractéristiques des salariés en 2005(en %)
Pyramide des âges en 2005
Hommes
Taux de temps partiel
Taux de féminisation
18,6 2,8 43,5 26,8 100,0
34,0 90,4 66,8 79,9
Femmes
Cadres Professions intermédiaires Employés Ouvriers qualifiés Ouvriers non qualifiés Total Source : Insee, DADS
Main d'œuvre
Âge 60 56 52 48 44 40 36 32 28 24 20 16 0 0
200 100 Nombre de salariés
300
500
400
Source : Insee, DADS
Bretagne Ensemble Hommes (en %) (en %) 6,6 89,1
France de province Ensemble Hommes (en %) (en %) 8,3 86,7
84,1 31,8 89,8 73,6 82,5
11,0
66,0 6 156 9,6 94 860 33,2 58 452 20,1 218 040
100,0
Effectifs 799 1 838 306 4 692 4 536 12 171
Industrie automobile
4 réalisé cette étude en partenariat avec la Région Bretagne, la DRIRE et la DRTEFPL'Insee a
Part des salariés de moins de 30 ans et de plus de 50 ans en 2005(en %)
35 30 25
20
15
10
Bretagne
Salariés de moins de 30 ans Salariés de plus de 50 ans
5 0 Ensemble Cadres Source : Insee, DADS
Salaires
Professions Ouvriers Ouvriers Employés intermédiaires qualifiés non qualifiés
35
30
25
20
15
10
5 0
Industrie automobile
Salariés de moins de 30 ans Salariés de plus de 50 ans
Professions Ouvriers Ouvriers Ensemble Cadres Employés intermédiaires qualifiés non qualifiés
Ensemble Hommes Femmes Salaire brut horaire Salaire brut horaire Salaire brut horaire Postes* Postes* Postes* (en euros) (en euros) (en euros) de travail de travail de travail France France France en 2005 en 2005 en 2005 Bretagne Bretagne Bretagne de province de province de province Cadres 819 29,9 31,2 732 30,0 31,9 87 28,8 26,2 Professions 1 860 18,3 18,0 1 653 18,5 18,4 207 16,2 16,2 intermédiaires Employés 316 14,0 14,4 107 15,5 16,3 209 13,3 13,4 Ouvriers qualifiés 4 789 14,8 14,2 4 334 14,9 14,4 455 13,1 12,6 Ouvriers non 4 606 s 13,1 3 083 s 13,5 1 523 s 11,8 qualifiés Total 12 390 15,9 16,1 9 909 16,3 16,5 2 481 14,0 13,9 Source : Insee, DADS * un salariépeut occuper un ou plusieurs postes de travail au cours de l'année dans le même secteur ou dans des secteurs différents. s : secret statistique
Distribution des salaires horaires bruts par sexe en 2005(en) 25 20
15
10
5 0 Salariés Salariés Hommes Hommes Femmes Femmes bretons France de Province Bretagne France de Province Bretagne France de Province e er 9 décile de salaire Salaire horaire moyen Salaire médian 1 décile de salaire
Source : Insee, DADS
Lecture : en Bretagne, dans le secteur, le salaire horaire brut est supérieur à 21,60 € pour e 10 % des salariés (9 décile). Il est inférieur à 14,40 € pour la moitié des salariés (médiane). Il est inférieur à 10,50 € pour 10 % des salariés er (1 décile).
L'Insee a réalisé cette étude en partenariat avec la Région Bretagne, la DRIRE et la DRTEFP 5
Industrie automobile
Implantation géographique du secteur
Nombre Poids des salariés Répartition d'établissements Effectif salarié du secteur dans des salariés employeurs au 31/12/2005 l'industrie (en %) du secteur(en %) Rennes 27 10 029 87,9 27,2 Saint-Brieuc 8 560 4,9 4,3 Pontivy-Loudéac 4 251 2,2 2,1 Morlaix 5 94 0,8 1,4 Saint-Malo 3 84 0,7 1,7 Dinan 5 83 0,7 2,2 Fougères 3 65 0,6 0,9 Lorient 6 49 0,4 0,3 Brest 4 38 0,3 0,2 Ploërmel 2 36 0,3 0,7 Vannes 4 32 0,3 0,3 Quimper 5 30 0,2 0,2 Guingamp 2 25 0,2 0,7 Redon 3 25 0,2 0,4 Vitré 3 10 0,1 0,1 Lannion 1 5 0,1 0,2 Auray 1 2 - 0,1 Carhaix - - - -Total du secteur 86 11 418 100,0 6,5 Source : Insee, Clap et DADS s : secret statistique /// : absence de résultat dueàla nature des choses - : résultat nul Lecture : dans la zone d'emploi de Rennes, les salariés du secteur représentent 27,2 % des salariés de l'industrie.
Indice de Herfindal Source : Insee, Clap
Secteur Médiane Secteur le moins concentré des secteurs 13,9 1,5 2,2
Salaire horaire brut moyen (en euros) s 13,4 12,9 /// /// /// /// /// /// /// /// /// /// /// /// /// /// -15,9
Secteur le plus concentré
13,9
Note : l’indice de Herfindal est compris entre 1 et 18 (nombre de zones d’emploi). Si un secteur était concentré dans une seule zone d'emploi, l'indice serait de 18, si les effectifs du secteur étaient également répartis entre toutes les zones d'emploi, il serait de 1. Pour la moitié des secteurs, il est inférieur à 2,2 (médiane).
6 réalisé cette étude en partenariat avec la Région Bretagne, la DRIRE et la DRTEFPL'Insee a
Poids des salariés du secteur dans l'emploi salarié industriel de chaque zone d'emploi au 31 décembre 2005
Nombre de salariés
Source : Insee, Clap
10 000
50
Les principaux établissements au 31 décembre 2005
Nombre de salariés 10 000 3 330
Bizien groupe Hoet
Construction automobile Fabrication d'équipements automobiles Source : Insee, Clap
©IGN-Insee 2008
Industrie automobile
oids du secteur(effectifs) ar zone d'emploi(en %) 27 et plus de 1 à 5 moins de 1 Moyenne Bretagne : 6,5 %
Technique service carrosserie industrielle utomaxi Labbe Centigon Carrosserie Rouille Autostar Carrosserie Guitton Sadex e yages Carrosserie tôlerie industrielle Gromy Delphi France SAS Ecovrac Euro Shelter SAS Louisiane Carrosserie Wimetal SA industrielle frigorifique Cabreta armoricaine Peugeot Citroen automobile SA Faurecia industries Morice Air Carrosserie industrielle Le Rouic
©IGN-Insee 2008
L'Insee a réalisé cette étude en partenariat avec la Région Bretagne, la DRIRE et la DRTEFP 7